La Manche, c'est un peu comme un menu dans lequel vous choisissez, avec la certitude de ne jamais être déçu : côtes sauvages, villes accueillante, verdoyant bocage, marais, reliefs escarpés, merveilles architecturales ou patrimoine historique. La mer, surtout, n'est jamais très loin, offrant des paysages aussi divers que possible : immenses plages, falaises époustouflantes, petits ports déserts, ou criques sauvages, sans oublier les îles Chausey, si sauvages. De Granville à Cherbourg, de Saint-Lô à la Hague en passant par Valognes, Utah Beach, Villedieu ou encore le Mont-Saint-Michel, découvrez les merveilles de la Manche. 

Un département entre terre et mer...

La Manche est un département entre terre et mer dont il tire toute sa beauté et sa richesse. Cela peut paraître exagéré, voire même cliché, mais la Manche est un territoire authentique, exigeant. Connaître la sensation d'être " au bout du monde " se mérite. L'horizon est notre seul et unique point de vue, parfois tacheté des îles anglo-normandes. Les écrivains Didier Decoin, Claudie Gallay ou encore Nicolas Fargues ou le poète Jacques Prévert ont été envoutés par le charme sauvage et pittoresque du Cotentin. La mer y est omniprésente et tous les paysages représentés. Une promenade au fil du sentier des douaniers suffit à nous porter au coeur des landes d'ajoncs surplombant des falaises escarpées où se nichent grottes et criques, non sans rappeler le maquis corse. La Manche colorée du bleu de la mer, de la verdure de ses champs entrecoupés des blancs murets de pierre est surnommée à juste titre la " Petite Irlande ". Ce paysage idyllique cache plus d'un tour dans sa " Manche ". Il offre un changement de nuances perpétuel au fil du temps, au gré du vent où les jeux de lumières font redécouvrir un tableau qu'on ne lasse jamais d'admirer. Il n'est d'ailleurs pas rare d'y vivre les " quatre saisons en une journée ". Le son du tintement des bouts sur les mats des bateaux accostés, nous mène au port de Barfleur où les pêcheurs partagent le fruit de leur virée en mer. Non loin de là, s'érige le phare de Gatteville, protecteur de granit prévenant les marins des violents courants. Sur la plage d'Utah Beach, le bruit des tirs de canons a laissé place au rythme des trotteurs, venus s'entrainer sous le regard des blockhaus, témoins de l'histoire. La mer lâche elle aussi ses chevaux sur les sables émouvants de la " Merveille de l'Occident " : Le Mont Saint-Michel. Inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco en 1994, le Mont-Saint-Michel est indissociable de sa baie, classée au titre des sites en 1987. En 1995, l'Etat et les collectivités territoriales ont engagé le projet de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel pour restaurer le site aujourd'hui dégradé et protéger son environnement exceptionnel. Entre la mer et la terre, la baie possède des écosystèmes aussi variés que précieux. Depuis quelque temps, le Mont Saint-Michel est redevenu une île : la digue-route a en effet été détruite, laissant place à une passerelle. En amont, un nouveau barrage permet de moduler les flux d'eau en direction de la merveille.

Des îles enchanteresses et inoubliables

Au large de ses 355 km de côtes, la Manche, c'est aussi quelques îles aux paysages magnifiques. Que ce soit en vedette, voilier ou vieux gréement, pour un sejour d'une journée ou plus, il est possible d'embarquer pour les îles anglo-normandes, Chausey ou sur l'île Tatihou.

Jersey est la plus grande des îles anglo-normandes. Cette " île aux fleurs " offre une escapade bucolique au coeur de paysages mêlant campagne et côtes. A Saint-Hélier, capitale de l'île, on ne résiste pas à entrer dans quelques boutiques et déambuler au coeur du marché. A Jersey, on profite d'une ambiance so british à seulement une heure de la côte manchoise. L'île de Guernesey a su préserver sa nature, réserves naturelles, ses bois et sentiers. Cadre idéal et idyllique pour quelques randonnées en admirant dunes, plages, criques et falaises. Le patrimoine naturel n'est pas la seule richesse de Guernesey. On découvre une île au passé historique riche avec remparts, tours et fortifications. Enfin, Sercq est une île hors du temps. Promenades champêtres sur des chemins bordés de murets en pierres et fleuris, tout est invitation a profiter de cet environnement naturel sauvegardé. Sercq est aussi célèbre pour son gouvernement féodal, le plus petit d'Europe. Les jardins de la Seigneurie, demeure du Seigneur et de sa famille et sa magnifique roseraie sont à ne pas manquer !

A seulement 15 km de la pointe du Roc de Granville, commune à laquelle il est administrativement rattaché, l'archipel des îles Chausey est composé de 52 îlots, dont une trentaine recouverts de végétation. La Grande île est la principale terre de l'archipel, avec un kilomètre de longueur. On y admire un vieux fort du XVIe siècle, le phare de la pointe de la Tour (1847), qui signale le Sound de Chausey et abrite la centrale électrique de l'île, et le fort de 1866. C'est la seule île habitée de l'archipel. Paradis faunistique et floral, Chausey est à découvrir ! Enfin, l'île Tatihou, située au large du petit port de Saint-Vaast-la-Hougue et à deux pas de Barfleur, est le domaine privilégié des oiseaux marins, des passionnés d'histoire, de nature et d'environnement. Vous pourrez y découvrir le musée maritime, les jardins et l'atelier de charpente navale où sont restaurés les bateaux traditionnels.

Fruits de mer au menu !

La Manche est une terre d'inspiration. Qui appartient à la première région productrice de coquilles Saint-Jacques... Elle proviennent essentiellement du large du Cotentin, qui s'étend de Barfleur à Cherbourg et de Carteret à Granville. De Blainville ou de Saint-Vaast, ou encore en eau profonde à Fermanville, les huîtres de la Manche jouissent également d'une belle renommée. On dit qu'elles ont un goût puissant et iodé qui fait bien des jaloux. L'ostréiculture est une industrie florissante qui exporte les huîtres dans le monde entier. Mais on ne peut éviter de parler du homard de la côte des Isles ou de Chausey et des crevettes de Cosqueville. N'oublions pas non plus les " Demoiselles de Cherbourg " qui sont aussi des petits homards et qui ont longtemps mis à l'honneur le port de pêche de Cherbourg. A Barfleur, c'est la moule blonde qui fait la renommée gastronomique du port. Autre produit sauvage emblématique de Granville, le pied-de-cheval, une grosse huître plate qui représentait la seconde richesse économique de la ville au XIXe siècle. Si ces produits sauvages ont belle réputation, il ne faut pas négliger les produits d'élevage. La moule de bouchot de l'Est-Cotentin, les huîtres de Bréville et Saint-Vaast et, depuis quelques années, le saumon de la ferme aquacole de Cherbourg, qui vient d'être labellisé. Un hôte plus discret réside dans le Cotentin, l'ormeau, coquillage rare, méconnu, régal pourtant des gastronomes avertis.

La Manche, bien plus qu'un département, un territoire peuplé de monts et de merveilles...

 

Infos futées

S'y rendre. En voiture, en train ou en bateau.

 

GARE SNCF DE GRANVILLE

Plus d'informations sur le site

 

GARE MARITIME DE CHERBOURG

Plus d'informations sur le site

 

Utile. Pour bien préparer son séjour.

 

OFFICE DE TOURISME CHERBOURG-COTENTIN

Plus d'informations sur le site

 

OFFICE DE TOURISME DU MONT SAINT-MICHEL

Plus d'informations sur le site