Le bassin d'Arcachon est une vaste baie de 174 km2, presque fermée par la presqu'île du Cap Ferret. La Leyre, fleuve landais et girondin s'y jette dans un magnifique delta préservé et protégé. De nombreux chenaux drainent ce vaste bassin offert au jeu des marées. L'île aux Oiseaux trône au milieu de ce paysage changeant, flanquée de deux cabanes tchanquées, sentinelles symboliques de ce lieu d'exception. Un spot qui a tout du week-end idéal dès l'arrivée des beaux jours. Et plus si affinités...

 

Le bassin d'Arcachon est un pays à découvrir au gré de ses 80 km de côtes, des dunes, des forêts et des prés salés ou en bateau, d'un banc de sable à l'autre, d'une plage à l'autre... Il possède des paysages magiques qui inspirent un grand nombre d'artistes, toutes disciplines confondues. Très prisé en saison estivale, période très animée durant laquelle les multiples campings et hôtels font le plein, il peut être très agréable de découvrir ce territoire hors saison pour en apprécier pleinement toutes ses richesses, parfois insoupçonnées... Découvrez toute la palette de couleurs de ce petit coin de paradis situé à une petite cinquantaine de kilomètres de Bordeaux.

 

Des sites merveilleux

La Petite Mer de Buche, son ancien nom avant la création d'Arcachon, il y a un peu plus de cent ans, s'ouvre sur l'océan au niveau des très redoutées Passes Nord et Sud du bassin d'Arcachon. Dangereuses à franchir, elles protègent néanmoins du large deux trésors naturels : la haute dune du Pilat, géant de sable remarquable et exceptionnel de plus de 100 m de haut et le Banc d'Arguin, île sableuse aux airs de lagon du Pacifique, qui se forme et se déforme au gré des vents et des vagues. Ce sont deux sites merveilleux mais aussi fragiles. Entre bassin et océan, la région d'Arcachon est donc un concentré de beauté sauvage que l'on peut parcourir à pied, à vélo ou en bateau, pour partir à la découverte de ses dix villes et villages.

La Teste de Buch possède le patrimoine emblématique du bassin d'Arcachon : la dune du Pilat - la plus haute dune d'Europe ! -, l'île aux Oiseaux et ses deux non moins célèbres cabanes tchanquées, le banc d'Arguin, le lac de Cazaux - second plus grand lac d'eau douce français - et une immense forêt de pins maritimes, chênes, acacias et arbousiers. Sur ce territoire se trouve la station balnéaire de Pyla-sur-Mer avec ses points de vue sur le bassin d'Arcachon et le centre de La Teste avec son port ostréicole et son marché animé et convivial... Ici, il y en a pour tous les goûts, des eaux rassurantes du lac de Cazaux aux longues plages océanes de Pyla-sur-Mer favorables à la pratique du surf, en passant par la découverte à pied ou à vélo de l'environnement maritime et forestier.

Si Arcachon offre un centre-ville animé toute l'année, une architecture exceptionnelle, des quartiers pleins de charme et 7 km de plage, de son côté Gujan-Mestras a gardé tout le charme des villes portuaires, grâce à ses sept ports préservés. La cité offre aussi une base de loisirs destinée à toute la famille tandis que la réserve ornithologique du Teich est le site idéal pour observer des centaines d'oiseaux sauvages. Sur la rive la plus sauvage du bassin d'Arcachon, entre le Delta de la Leyre et la lisière de l'immense forêt de Gascogne, le superbe Parc ornithologique et ses 120 ha est un lieu de prédilection pour l'accueil des oiseaux sauvages depuis sa création en 1972. Il est situé sur une des plus importantes voies de migration, ce sont donc environ 250 espèces qui s'y côtoient, qui s'y reposent pour quelques heures ou quelques mois. Ce courant de migrateurs se mélange aux oiseaux sédentaires dans la quiétude du parc. Il s'agit d'ailleurs davantage d'une réserve ornithologique que d'un parc car on y prend le temps d'observer, de se détendre et surtout de ne pas perturber la nature.

 

Mythique Cap-Ferret...

Lège-Cap-Ferret s'étend le long de la presqu'île du même nom qui sépare le bassin d'Arcachon de l'océan Atlantique et, de ce fait, protège le bassin des colères de l'Océan. Pendant très longtemps, le Cap Ferret ne fut qu'un point de chute pour les pêcheurs du bassin, un endroit de pins et de dunes... Puis, petit à petit, certains pêcheurs commencèrent à s'établir sur les rivages de la presqu'île et le village prit forme progressivement. Le développement d'Arcachon en tant que station balnéaire favorisa l'essor du tourisme sur tout le bassin et c'est au début du vingtième siècle que les premiers " touristes " foulèrent le sol de la presqu'île. Même si ce territoire fut longtemps rattaché administrativement à la commune de La Teste, les Ferretcapiens gardèrent toujours un sentiment d'indépendance par rapport à leur hiérarchie administrative... La presqu'île conserva un côté sauvage pendant de nombreuses années, ce qui contribua également au style de vie des habitants... un style de vie très décontracté et très nature par rapport au style des Arcachonnais.

Mais la presqu'île, c'est aussi pour près de la moitié, une immense forêt domaniale dont les quelque 7 500 ha offrent une grande diversité de balades pédestres et équestres, ainsi que cyclables grâce à un réseau de plus de 50 km. Les ruelles étroites jouent avec la couleur des maisons et des cabanes en bois, avec la coquetterie des petits jardins bordés de fleurs aux teintes vives et de plantes exotiques. La promenade, le nez au vent, suivie de la dégustation d'une douzaine d'huîtres dans une cabane ostréicole prend ici l'allure d'un précieux moment d'échange.

 

Le paradis des huîtres

Car le bassin d'Arcachon, c'est aussi bien sûr des huîtres à profusion. Le conchyophile, ou l'amoureux des huîtres, remonte à la plus haute antiquité et pour le moins à l'ère romaine si l'on en croit les coquilles fossilisées retrouvées non seulement tout autour du Bassin, mais aussi sur les îles de l'estuaire de la Gironde... Nommé gravette, le coquillage plat originel d'Arcachon a désormais quasi disparu. S'il reste fort prisé des amateurs, le goût de noisette de cette huître sauvage est un plaisir d'exception. Longtemps, la gravette fut remplacée par la Portugaise. C'est aujourd'hui la Japonaise creuse graostrea gigas qui prospère dans le Bassin. On la déguste fraîche, toute nature ou agrémentée d'un filet de citron. La tradition girondine l'accompagne d'une petite saucisse chaude et large appelée crépinette et truffée pour les fêtes. Le pain de seigle beurré et le verre d'entre-deux-mers sont en toute saison des acolytes recommandés. Comme les vins ou presque, les huîtres sont influencées par leurs secteurs de production. Celles du banc d'Arguin ont ainsi un degré de salinité supérieur et des arômes comparables à ceux des huîtres au goût sauvage. Les spécialistes s'accordent à dire que les plus belles productions sortent des parcs situés au plus fort des courants vifs et océaniques.

Enfin, l'air pur et la mer riche en iode du bassin d'Arcachon sont les ingrédients adéquats pour un séjour thalasso réussi, que ce soit dans les centres du Cap Ferret, de Gujan-Mestras ou d'Arcachon. Bref, pas le temps de s'ennuyer dans l'un des joyaux du littoral de la Nouvelle Aquitaine.

 

Infos futées

 

Quand ? On peut s'y rendre toute l'année, même si l'arrivée des beaux jours est la période la plus agréable.

 

S'y rendre. En train (à 2h30 de Paris environ via Bordeaux avec la nouvelle ligne LGV), en voiture (A10, A62, A63, A89), en bus (lignes TransGironde) ou en avion (aéroport de Bordeaux-Mérignac), tout est possible.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains, Bus, Covoiturage - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

OFFICES DE TOURISME DU BASSIN D'ARCACHON - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Obtenir un devis d'une agence locale pour un voyage sur mesure - Demander

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez