En plus d'être la capitale administrative du Cayo District, San Ignacio en est aussi le poumon culturel. Historiquement, elle est riche d'une histoire de plus d'un siècle, qui remonte à sa fondation en 1904 alors que la ville s'appelait alors El Cayo. Aujourd'hui, toute la population du district se rassemble chaque week-end pour le marché de la ville, et provoque le mélange des populations diverses qui constitue le pays. La maison de la culture ainsi que plusieurs initiatives locales permettent aussi d'y découvrir la culture bélizienne à travers l'organisation d'expositions, de fêtes et de concerts. La scène gastronomique de la ville est aussi une des plus intéressantes du pays, avec des véritables institutions où l'on peut déguster des plats absolument délicieux et novateurs. On retient aussi la proposition hôtelière diverse, qui permet à tout à chacun de trouver son bonheur, entre auberge de jeunesse et établissements de luxe à l'écart du centre-ville. La ville qui borde la Macal River et qui est séparée de sa jumelle, Santa Elena, par deux jolis petits ponts, a un charme tout particulier, grâce à une nature verdoyante que l'entoure et la submerge. Bref, il fait bon s'arrêter à San Ignacio, qui dans ses alentours, à l'avantage de contenir certains des plus beaux trésors mayas du pays, ainsi que le parc de Mountain Pine Ridge où les possibilités d'excursion ne manquent pas.

À voir / À faire à SAN IGNACIO

Organiser son voyage à SAN IGNACIO

Photos de SAN IGNACIO

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2016-12-07
216 pages
Avis