CITÉ INTERNATIONALE DE LA GASTRONOMIE ET DU VIN DE DIJON

Site d'archéologie, d'artisanat et de Science et technique |

L'avis du Petit Futé sur CITÉ INTERNATIONALE DE LA GASTRONOMIE ET DU VIN DE DIJON

Plaque millesim 2018

En 2021, la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin ouvrira ses portes à Dijon. Tel est le projet porté par la ville pour faire de la capitale des ducs de Bourgogne une métropole régionale à rayonnement international et une destination majeure en Europe. Les premiers coups de pelle ont été donnés fin 2017 avec la démolition de certains bâtiments avant le lancement de la rénovation de l'ensemble historique et la construction des futurs logements.

 

Depuis 2010, la gastronomie française est officiellement inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Pour incarner, préserver et faire connaître ce savoir-faire exceptionnel, un outil fédérateur a été mis en place : le réseau des cités de la gastronomie. Quatre villes ont été sélectionnées : Lyon, Paris-Rungis, Tours et Dijon. Notre cité a donc désormais la belle responsabilité de représenter la gastronomie française, plus précisément de valoriser et de promouvoir la culture et les traditions de la vigne et du vin.

Plus qu'un lieu, un projet à dimension internationale pour la ville. Le projet présenté par Dijon est à la hauteur de ses ambitions, avec un investissement total estimé à 250 millions d'euros, qui devrait permettre de faire rayonner la réputation de Dijon et de la Bourgogne à l'international. L'enjeu est culturel et touristique, mais aussi économique et urbanistique, la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin s'inscrivant dans le cadre plus large de l'ambitieux projet Grand Sud de l'agglomération.

Le projet lui-même. Avant de construire, il a d'abord fallu démolir l'ancien hôpital tout en préservant le patrimoine existant. A terme, la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin prendra place à deux pas du centre-ville, au kilomètre zéro de la route des Grands Crus, en lieu et place de l'ancien hôpital général. Cette Cité de 22 000 m2, sur un site de 6,5 ha, s'articulera autour de pôles pour accueillir au mieux le million de visiteurs attendus chaque année, qu'il s'agisse de touristes friands des grands crus de Bourgogne, d'amateurs de patrimoine attirés par le classement récent du secteur sauvegardé de Dijon au patrimoine mondial de l'Unesco, de chercheurs spécialistes du vin et de la vigne ou des Dijonnais eux-mêmes. Bonne entrée en matière pour les milliers de visiteurs appelés à découvrir la Cité, un centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine (CIAP) rappellera l'ancien usage du lieu (hôpital général) et mettra en valeur l'histoire de Dijon, par des expositions permanentes et temporaires. Eiffage, l'un des leaders français de l'aménagement urbain, a remporté l'appel à manifestation d'intérêt lancée par la Ville et va concrétiser le projet, dont les travaux ont commencé fin 2017 pour une ouverture progressive d'ici le dernier trimestre 2021. La Métropole met également tout en oeuvre pour améliorer l'accessibilité du site. Une liaison piétonne entre la gare TGV et la Cité, véritable balade urbaine, traversera le Jardin de l'Arquebuse. Elle démarrera depuis la future esplanade aménagée en sortie de gare. Une passerelle, aménagée dans un second temps, constituera une promenade dans l'arboretum du Jardin. L'aménagement global de 85 000 m² en plein coeur de ville s'impose pour les partenaires comme la plus grosse opération d'aménagement privé en région sur le territoire national.

Une cité aux mille merveilles. Le site de la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin va associer différents pans de la gastronomie et du tourisme, s'inscrivant parmi les lieux immanquables de la Métropole.

La prestigieuse école de gastronomie Ferrandi formera à la gastronomie hexagonale plus d'une centaine de jeunes venus des quatre coins du globe à travers des cursus du CAP à bac+5. Un hôtel 4 étoiles de l'enseigne Hiltonde 125 chambres et deux nouveaux cinémas trouveront également leur place dans la Cité : Un multiplex et un cinéma d'art et d'essai cohabiteront pour la première fois. A leurs côtés, les visiteurs découvriront un pôle Culture et Formation, composé d'espaces d'expositions, d'un centre de conférences, de la chapelle des Climats et d'un centre de formation.

Grâce au 10e parking public, encore plus de facilité de stationner. Depuis décembre 2018, le nouveau parking en silo Monge accueille les véhicules. Son architecture attire le regard et bientôt les voitures des visiteurs de la future Cité, juste en face. Idéalement situé pour associer les différents modes de transport, il compte 460 places et se trouve à proximité directe du tram, du bus et d'une station de vélos.

CITÉ INTERNATIONALE DE LA GASTRONOMIE ET DU VIN DE DIJON
Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Message du propriétaire de CITÉ INTERNATIONALE DE LA GASTRONOMIE ET DU VIN DE DIJON

Dijon, Cité internationale de la gastronomie et du vin.


Equipement à vocation culturelle, touristique, commerciale et économique, la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin ouvrira ses portes fin 2019 sur le site patrimonial exceptionnel de l’ex-Hôpital général de Dijon. Ce projet de grande envergure, initié par la ville de Dijon, est porté par le groupe Eiffage qui a lancé en septembre 2017 les premiers travaux.

Le projet dans son intégralité

- Un projet au cœur d’une double reconnaissance Unesco


A la fois porte d’entrée du centre historique de d’une ville gourmande et de la mondialement renommée Route des grands crus, la Cité participera à la promotion et à la valorisation du Repas gastronomique des Français inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité en novembre 2010, mais également des Climats du vignoble de Bourgogne, suite à leur inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2015.


Un million de personnes est attendu annuellement sur le site pour visiter les expositions, participer aux conférences et aux ateliers, profiter des boutiques et des restaurants, assister à des projections…


Les retombées économiques seront considérables, à commencer par celles du chantier mené par Eiffage, estimé à 250 millions d’euros.


- Une exigence scientifique à travers la mise en place d’un comité d’orientation stratégique


Co-présidé par Eric Pras (Chef de la Maison Lameloise, 3 étoiles au Michelin) et Jocelyne Pérard (responsable chaire Unesco « Culture et traditions du vin »), un comité d’experts, le COS (comité d’orientation stratégique), a été mis en place par la Ville de Dijon afin de co-construire avec tous les acteurs du projet une ambition culturelle, notamment à travers des propositions événementielles, pour faire de la Cité internationale de la gastronomie et du vin un lieu de partage des savoirs et de la connaissance dans les domaines de la gastronomie et du vin.


Agglomération rayonnante de plus de 256 000 habitants au sein d’un bassin d’emploi de plus de 400000 habitants, la métropole de Dijon est l’une des 13 capitales régionales françaises. Au cœur du triangle Paris-Strasbourg-Lyon, Dijon bénéficie d’une position géographique centrale, desservie par un réseau de quatre autoroutes et d’une étoile TGV à cinq branches.


Sa réputation de ville gastronomique n’est plus à faire : en attestent ses spécialités, ses bonnes tables, sa foire internationale et gastronomique, le fonds gourmand de sa bibliothèque patrimoniale, mais aussi, à l’université de Bourgogne, la seule chaire Unesco au monde spécialisée dans l’étude des « cultures et des traditions du vin »…. C’est aussi une ville de tout temps viticole : son architecture témoigne des liens forts entre la ville et la vigne au fil des siècles, grande histoire qui se prolonge aujourd’hui avec la reconquête du vignoble du Dijonnais à travers la plantation de nouvelles vignes (près de 300 hectares à terme dont 20 en 2018) et la création, demain, d’une appellation Côte de Dijon.


Sur un site de 6,5 hectares, le projet de la Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon se structure autour des éléments suivants :


- LE PÔLE CULTURE ET EXPOSITIONS


1970 m² d’expositions donneront les clés pour comprendre le Repas gastronomique des Français mais aussi l’importance du vin dans ce patrimoine culturel, avec une place toute particulière dédiée aux Climats du vignoble de Bourgogne.


- LA FORMATION


L’École Ferrandi proposera des formations intensives de cinq mois, en langue anglaise, à la pâtisserie et à la cuisine française (110 étudiants internationaux par an sur 750 m² d’espaces pédagogiques).


L’École des Vins du Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB) disposera d’un espace dédié à l’initiation œnologique pour permettre aux Dijonnais et aux touristes de découvrir les vins de Bourgogne et de se familiariser avec la dégustation.


- LES COMMERCES


Un espace commerçant de 2700 m² sera constitué d’une quinzaine de boutiques dédiées à la gastronomie, au vin et aux arts de la table, de quatre restaurants et de bars à vin. Parmi ces commerces, une Librairie gourmande s’installera sur le site.


- L’INNOVATION


Le Village by CA est un écosystème créé par le Crédit Agricole à Paris en 2014 dans lequel se rencontrent les startups et les grands groupes, le privé et le public, autour d’un pôle d’innovation. Le Village by CA implanté au sein de la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin à Dijon rassemblera une quinzaine de startups sur un espace de 1100 m² et deviendra un centre de compétence et de rencontre incontournable en matière d’innovation et d’agro-alimentaire.


- L’HÔTEL


Un hôtel **** luxe, comprenant 125 chambres, sera implanté dans des bâtiments historiques, datant des XVIIe et XVIIIe siècles, et dans son extension contemporaine. Il sera doté d’un restaurant, d’un spa et d’une piscine extérieure.


- LES CINÉMAS


Le site accueillera deux cinémas qui participeront à la vocation pédagogique du projet : un multiplexe généraliste de 9 salles et un cinéma d’art et essai de 4 salles.


- LE CENTRE D’INTERPRÉTATION DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE


La ville de Dijon proposera au sein de la Cité un espace dédié à l’appropriation des patrimoines du territoire. Destiné aux habitants comme aux touristes, son parcours traitera sur plus de 500 m² des grandes étapes du développement urbain de Dijon, des formes et des matières qui caractérisent son architecture ou encore des facteurs qui ont concouru et concourent aujourd’hui encore au rayonnement de la ville.


- L’ÉCO-QUARTIER


Un éco-quartier de 540 logements permettra de vivre au centre de Dijon tout en bénéficiant d’un cadre de vie exceptionnel. En effet, le site permettra à la fois de profiter d’un espace boisé classé de plus de 3000 m², peuplé de 80 arbres, et des rives de l’Ouche, à proximité immédiate des espaces commerçants de la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin.


Video de CITÉ INTERNATIONALE DE LA GASTRONOMIE ET DU VIN DE DIJON

En savoir plus sur Dijon

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !