Capitale de la Serbie, Belgrade est une cité historique où se côtoient les différentes influences des peuples qui s'y sont succédé : Romains, Turcs ou Slaves, tous y ont laissé un patrimoine culturel ou religieux exceptionnel. L'immense forteresse située au confluent de la Save et du Danube offre de belles possibilités de balade avec une vue imprenable sur la ville, c'est la visite incontournable. Mais il vous faudra plus d'une journée pour découvrir Belgrade tant cette ville recèle d'autres trésors, à l'image de sa cathédrale Saint-Sava qui domine le paysage. Dynamique, elle est aussi reconnue comme l'une des villes les plus festives d'Europe et attire les noctambules du monde entier pour ses clubs et bars branchés. Pour un séjour réussi à Belgrade, voici nos 10 incontournables. 

La cathédrale Saint-Sava© dudlajzov - stock.adobe.com

La forteresse et le parc de Kalemegdan, coeur de Belgrade

La forteresse est l'un des monuments les plus importants de Belgrade. Bâtie au XIVe siècle, elle fut entièrement reconstruite par les Autrichiens au XVIIIe siècle et abrite des vestiges majeurs de l'histoire serbe comme la tour de Nebojša ou le mausolée de Damad Ali Pacha. Le musée de l'armée, situé dans la partie haute, est, quant à lui, un excellent témoignage de l'histoire militaire de l'ex-Yougoslavie. De jour comme de nuit, le parc de Kalemegdan qui entoure la forteresse est un lieu de balade très agréable. 

La forteresse de Belgrade© Branko Jovanovic - shutterstock.com

Skadarlija, quartier bohème

On compare souvent Skadarlija à Montmartre, les deux quartiers sont d'ailleurs aujourd'hui jumelés, tant les artistes ont joué un rôle d'importance dans ses rues. Il règne à Skadarlija une atmosphère bohème et insouciante très agréable, on vient y passer du bon temps dans l'un de ses cafés ou restaurants. Plusieurs monuments rappellent les artistes qui ont évolué dans le quartier comme la statue de Đura Jakšić, peintre et poète, ou bien le monument du tamboureur qui représente l'acteur Rade Šobota. 
Le quartier de Skadarlija© mareandmare - Shutterstock.com

L'île de Ada Ciganlija, une oasis de verdure

La presqu'île artificielle d'Ada Ciganlija est un véritable centre de loisirs. Dédié à la détente et au divertissement, ce lieu hors du commun propose une panoplie de sports en plein air comme le rugby, le hockey sur gazon, le ski nautique ou bien le golf. C'est l'endroit idéal pour un pique-nique ou une balade à vélo puisqu'on y compte de nombreuses pistes cyclables. En été, l'île d'Ada Ciganlija est très fréquentée, notamment pour ses petites plages permettant de se rafraîchir quand la chaleur devient étouffante. 

L'île d'Ada Ciganlija© Paul Prescott - shutterstock.com

La cathédrale Saint-Sava, un splendide édifice

Plus grande église orthodoxe d'Europe, la cathédrale Saint-Sava veille sur Belgrade. Perchée sur la colline de Vračar, elle est repérable à 80 m à la ronde ! Bien que monumentale, son architecture de style byzantin dominée par un dôme étincelant est d'une élégance incontestable. La cathédrale Saint-Sava fut bâtie à partir de 1935 pour être achevée en 1985. Elle est située à l'endroit où les reliques du moine Sava furent brûlées. Sa décoration intérieure est encore inachevée, et la crypte fut terminée en 2017. 

La cathédrale Saint-Sava© dudlajzov - stock.adobe.com

Le musée d'histoire de la Yougoslavie, un précieux témoignage

Ouvert en 1996, le musée d'histoire de la Yougoslavie rassemble l'ancien musée de la Révolution du peuple yougoslave et le mausolée de Tito. Plus de 200 000 pièces sont exposées, elles parcourent l'histoire de la Yougoslavie en mettant l'accent sur son président de la République : Tito. On visite notamment son mausolée dans la maison des fleurs. D'un grand intérêt culturel, ce musée est divisé en plusieurs parties : le musée du 25 mai, la maison des fleurs et le vieux musée où sont rassemblés principalement les cadeaux que reçut Tito lors de ses voyages officiels. 

Le musée d'histoire de la Yougoslavie© Photo Oz - Shutterstock.com

Zemun, une ville dans la ville

Rattachée à Belgrade en 1934, Zemun était autrefois une ville autonome située à 10 km de la capitale. Comme une enclave dans Belgrade, elle possède son propre centre historique (XVIIIe et XIXe siècles) à l'architecture austro-hongroise ainsi qu'un marché gigantesque où on trouve toutes sortes de produits frais vendus par les producteurs locaux. Zemun est l'un des quartiers les plus dynamiques de Belgrade, galeries d'art et théâtres s'y comptent en nombre et les bords du Danube sont peuplés de nombreux petits bars où l'on déguste d'excellentes bières artisanales. 

Zemun© Mikhail Markovskiy - iStockphoto

Faire la fête à Belgrade

Surnommée la " Barcelone des Balkans ", Belgrade compte parmi les villes les plus festives d'Europe. Les cafés sont remplis à toute heure de la journée, mais c'est le soir que l'ambiance est la plus folle. Les péniches amarrées sur les rives du Danube et de la Sava se remplissent et accueillent les fêtards venus se trémousser au rythme des derniers sons pop ou turbo folk, un genre de musique typique des Balkans. Notez aussi que le coût de la vie est relativement moins élevé à Belgrade et que les habitants sont très accueillants : deux bonnes raisons de faire la fête jusqu'au bout de la nuit ! 

La vie nocturne à Belgrade© Spectral - design -shutterstock.com

Le mont Avala, un panorama exceptionnel

À 15 km du centre de Belgrade, vous découvrirez l'un de ses plus beaux panoramas au Mont Avala. Cette montagne culmine à 511 m au nord de la Choumadie. Le Mont Avala se situe dans un très beau parc protégé, avec une faune et une flore riches. Outre son importance naturelle, c'est aussi un lieu de mémoire puisqu'on trouve à son sommet la tombe du Soldat inconnu serbe. Une belle balade à envisager si vous restez plusieurs jours à Belgrade. 

Le mont Avala© Stoilikovic Photography - shutterstock.com

La résidence de la princesse Ljubica, plongée au XIXe siècle

Parmi les belles bâtisses de Belgrade, il y en a une dans laquelle il est possible de pénétrer : la résidence de la princesse Ljubica. La femme du prince

Miloš Obrenović y vivait accompagnée de ses deux enfants au XIXe siècle. L'architecture ottomane de l'édifice se mêle à un intérieur à la décoration européenne, correspondant à la mode de l'époque. On admire une multitude de bibelots typiques et de costumes traditionnels parmi lesquels certains furent portés par la princesse. La visite guidée est intéressante et le tarif plus que raisonnable : n'hésitez pas ! 
La résidence de la princesse Ljubica© Photo Oz - Shutterstock.com

Belgrade vue du sol

Les sous-sols de Belgrade comptent de nombreux tunnels creusés par les Romains ou les Autrichiens, mais aussi des bunkers ou des grottes. Parmi les plus connus, il y a le bunker de Tito qui s'enfonce près de 300 m sous terre. On y accède par une innocente porte de garage qui mène à une véritable forteresse ! Au total, plus de 100 chambres et dortoirs, mais aussi une piscine et un hôpital ! Le bunker accueille une biennale d'art contemporain durant laquelle sont exposées des oeuvres s'inspirant des lieux. 

Les sous-sols de Belgrade© serato - shutterstock.com