À une altitude de 2 800 mètres se trouve Quito, la surprenante capitale de l'Équateur. C'est une ville animée qui attire en nombre les amateurs d'architecture de type coloniale, et ce formidable patrimoine historique lui a valu d'être déclarée Patrimoine de l'Humanité par l'Unesco en 1978. C'est aussi une capitale ouverte sur une nature exceptionnelle, en plein coeur des Andes. Une escapade à Quito est donc l'occasion de découvrir tous les charmes d'une ville au caractère fort et d'avoir accès à tout un panel d'activités en lien avec les sublimes faune et flore environnantes. 

Vierge de Panecillo© Quito Turismo

Séjourner au milieu de la planète 

Grâce à une situation géographique tout à fait exceptionnelle, Quito offre une expérience inoubliable, celle de pouvoir marcher le long de la ligne équatoriale imaginaire et de passer de l'hémisphère Nord à l'hémisphère Sud en seulement quelques pas. Pour cela, il suffit de rejoindre en bus depuis la capitale de l'Équateur le monument nommé " Mitad del Mundo ", et de longer la ligne couleur soleil, un moment magique. Ce monument abrite de plus un musée qui permet d'en apprendre plus sur les différentes ethnies équatoriennes, et tout autour se trouvent de charmantes petites boutiques artisanales et des cafés. Il y a donc de multiples raisons de se rendre à Mitad del Mundo, alliant expérience unique, culture et détente. 

Mitad del Mundo© Quito Turismo

Flâner dans le centre historique de Quito 

Ce n'est pour rien si l'Unesco a déclaré Quito Patrimoine de l'Humanité. Son centre historique possède un précieux héritage ibérique et son centre aux influences coloniales est considéré comme le plus grand et le mieux préservé d'Amérique latine. Il faut donc prendre le temps de flâner dans les ruelles colorées et de découvrir quelques-uns des plus beaux monuments et points d'intérêt. Monastères, églises, places emblématiques révèlent une histoire forte. On commence par la basilique du Voeu National et ses tours au style gothique avant de rejoindre la place de l'Indépendance. Puis on poursuit par les plus beaux monastères que sont Santo Domingo et San Francisco. Les décorations intérieures y sont notamment splendides. à Quito, il n'y a qu'à prendre de la hauteur pour avoir une vue d'ensemble sur la beauté et la richesse de son centre historique, en rejoignant par exemple la colline d'El Panecillo. 

Église de San Francisco© Quito Turismo

Ne pas passer à côté de la gastronomie locale 

Il est toujours agréable de s'intéresser à la gastronomie locale lorsque l'on se trouve à l'autre bout du monde et Quito offre d'inoubliables expériences culinaires. Il faut s'asseoir à une table pour y déguster quelques spécialités comme le ceviche, les empanadas à la viande ou au fromage ou bien encore la fritada, de la viande de porc accompagnée de banane maduro, de maïs grillé et de pommes de terre frites. On en profite aussi pour tester les meilleures boissons, de la bière en passant par le somptueux arôme du café et par les boissons exotiques à base de fruits frais et qui sont source de rafraîchissement lors des journées les plus chaudes. 

Tourisme gastronomique© Quito Turismo

S'échapper dans les alentours de Quito 

Quito se situant au coeur d'une nature de toute beauté, entre montagnes et vallées, un séjour dans la ville est l'occasion de sortir des entiers battus pour partir à la découverte des contrées environnantes. En prenant le téléphérique de Quito, on rejoint les flancs du volcan Pichincha, à 4 053 mètres d'altitude. Lors de l'ascension, on a la chance de pouvoir contempler de magnifiques paysages comme les sommets enneigés du Cotopaxi, du Cayambe ou encore de l'Antisana. Une fois en haut, une belle randonnée attend les amateurs. Il faut aussi se rendre au cratère du volcan Pululahua, l'un des seuls au monde à être habité. Depuis le mirador du cratère, on peut observer des dômes de lave, marcher entouré de papillons et c'est aussi le point de départ de randonnées qui conduisent à des thermes naturels. Enfin, il est intéressant de s'échapper dans la réserve de Maquipucuna pour y découvrir la densité de la forêt équatoriale et y croiser une faune incroyable, dominé par le chant de quelques oiseaux rares.

Photo des alentours© Quito Turismo

Plonger au coeur des traditions à La Ronda

La Ronda est l'une des plus anciennes rues de Quito, avec un charme pittoresque et c'est un incontournable lors d'un passage dans la cité. Elle abrite des galeries d'art et des ateliers d'artisanat qui permettent de mieux comprendre des pratiques ancestrales comme l'orfèvrerie, la cire, le bois ou bien encore le chocolat. Cette rue était aussi le repère d'artistes en tout genre dans les années 1930. Chanteurs, peintres et poètes sont nombreux à y avoir posé leurs valises et on ressent aujourd'hui encore très fort le caractère artistique et bohème, notamment le soir lorsqu'elle s'anime avec les musiciens dans la rue et l'ambiance électrique dans les bars. 

© Quito Turismo

Découvrir les nombreux quartiers animés de Quito 

L'une des particularités de Quito est de posséder de nombreux quartiers où il fait bon s'installer et qui correspondent à tous types de voyageurs. On y trouve à chaque fois un patrimoine architectural et des monuments d'exception, de nombreux lieux culturels où mieux comprendre l'histoire de la métropole et des bars et restaurants animés où profiter de la gastronomie locale et d'une vie nocturne trépidante. Le centre historique est sans aucun doute le meilleur lieu pour ceux qui souhaitent profiter un maximum des monuments historiques. La Floresta, La Ronda et Guápulo sont des quartiers à l'âme bohème qui ravissent les voyageurs qui souhaitent flâner dans les galeries d'art et les boutiques indépendantes. Dans La Carolina, on trouve des espaces verts pour se poser à l'ombre d'un arbre, notamment le Jardin Botanique. La Mariscal plaît à ceux qui souhaitent profiter d'une vie nocturne animée avec de nombreux bars et clubs. San Marcos est un autre quartier à ne pas manquer lors du séjour. 

Quartier de Quito© Quito Turismo

Quito, centre d'affaires et lieu d'événements prestigieux 

En tant que ville qui s'est développée, tant au niveau économique que de son architecture, Quito est aujourd'hui une destination leader pour l'accueil de grands événements et de congrès. Elle offre des équipements de choix comme le Centre d'art contemporain, le Nouveau centre des congrès du district métropolitain de Quito et le Palais des congrès Eugenio Espejo pour que s'y tiennent de grands événements en lien avec le monde des affaires, tout comme de grandes expositions nationales et internationales. En Amérique du Sud, Quito est la cité la plus attractive pour le tourisme d'affaires. 

© Quito Turismo

Le Chocó Andin de Pichincha, formidable lieu de randonnée 

Quito offre la possibilité aux amateurs de nature et de randonnées de s'échapper dans le Choco Andino, nouvelle réserve de la biosphère déclarée par l'UNESCO, où les visiteurs profitent de plus de 280 000 hectares d'espaces naturels, où l'on découvre une faune et une flore uniques au monde. 83 % de la biosphère se trouve dans le district métropolitain de Quito. On marche alors au milieu d'une forêt dense où de nombreuses espèces ont élu domicile. Ainsi, il est agréable d'ouvrir ses oreilles, d'écouter les bruits et de s'étonner en croisant des mammifères et des oiseaux colorés. Parmi les animaux, on peut observer le fameux ours à lunettes. 

Le Choco Andino© Xavier Amigo

Les alentours de Quito, paradis ornithologique 

Les environs de Quito sont de formidables repaires pour observer les oiseaux. Il y a en Équateur 3 fois plus d'espèces d'oiseaux qu'en Europe, avec plus de 1 600 espèces. Autour de la capitale, il faut prendre son sac à dos et ses jumelles et rejoindre des lieux comme Calacalí, la réserve Santa Lucia ou bien encore la réserve Maquipucuna pour être certain d'y voir de nombreux et surprenants oiseaux. Ce n'est pas pour rien que l'Équateur est considéré comme l'un des plus beaux endroits du monde pour les ornithologues qui sont d'ailleurs très nombreux à s'y rendre chaque année pour profiter de ses éco-systèmes divers. Autour de Quito, la diversité des zones écologiques et les différences d'altitudes font que ces zones accueillent plus de 500 espèces d'oiseaux. On a la possibilité d'y voir des rapaces, des coqs de roche péruviens, des toucanets à croupion rouge et une grande variété de colibris parmi lesquelles le colibri d'Anaïs, le colibri Lesbie et le colibri Porte-Épée.

© Quito Turismo

S'offrir des moments d'aventure avec les routes thématiques et les escapades en plein air 

Il y a de multiples façons de se divertir à Quito et les possibilités sont variées. En ville, des routes thématiques peuvent se pratiquer à pied ou à vélo et vous permettent de partir à la rencontre des richesses de la capitale équatorienne. On a ainsi l'occasion de se concentrer, au choix, sur les plus beaux palais, les plus beaux lieux de culte ou bien encore les plus belles oeuvres architecturales en général. En milieu rural, on a l'occasion, lors d'une escapade en mode camping ou bien tout simplement lors de longues marches, d'explorer le nord-ouest de Quito et de profiter de tout ce que la forêt tropicale a à offrir : entre cascades, rivières et faune variée. Au sud de la ville, des sites exceptionnels attendent les aventureux comme le lagon de Quilotoa, un lac à la couleur émeraude formé au coeur d'un cratère. Toujours au sud, entre Quito et Latacunga, se trouve le volcan actif Cotopaxi. C'est là, au coeur des Andes équatoriennes, que l'on profite d'un parc national de 32 255 hectares protégés, qui abritent une dizaine de mammifères et où l'on peut apercevoir le condor. N'oublions pas de préciser que Quito est la porte d'entrée aux quatre mondes de l'Équateur : la côte, les montagnes, l'Amazonie et les Galapagos. Autant d'univers qui sont encore plus accessibles depuis l'arrivée du vol AIR FRANCE direct Paris/Quito. 

 

Plus d'infos sur les pages FacebookTwitter et le compte Instagram de Quito  

Les Galapagos© Quito Turismo