Baltimore est véritablement dans la banlieue proche de D.C., il ne vous faudra que 40 minutes en train de Washington pour vous y rendre et moins d'une heure et quart en voiture (selon les embouteillages). Une fois sur place, il y a deux choses essentielles à faire : aller au très beau musée Walters et s'attabler autour d'un plat de crab cakes. Baltimore tente depuis bien longtemps de faire oublier qu'elle est l'une des villes les plus dangereuses des États-Unis (d'où le surnom de Charm City dont des publicitaires locaux l'ont affublé dans les années 70 pour redorer son blason). S'il lui reste encore beaucoup de travail pour y parvenir, et si certaines zones sont à éviter encore aujourd'hui, il est agréable et à priori sans danger de se promener dans les quartiers localisés autour de Downtown : Federal Hill, Harbor Inn, Fell's Point, Little Italy et, plus au nord, Mount Vernon.

Histoire

La ville doit son nom au fondateur de la colonie, Cecilius Calvert, Lord Baltimore. Baltimore a toujours été un grand port et un centre industriel du Nord-Est, comparable à New York et Philadelphie. On y trouve de nombreuses industries métallurgiques (chantiers navals, raffineries de pétrole, constructions automobiles et aéronautiques). Baltimore est indépendante depuis sa séparation du comté homonyme en 1851. Elle était d'ailleurs jusqu'à cette date la seconde ville la plus peuplée des USA. Le poète Edgar Allen Poe y vécut et y connut la célébrité grâce à son Manuscrit trouvé dans une bouteille, Franck Zappa y naquit en 1840 ainsi que Barry Levinson (réalisateur de Good Morning Vietnam et de Rain Man) et John Waters (Hairspray), et la chanteuse de jazz Billie Holiday y grandit.

Les lieux incontournables de BALTIMORE

Organiser son voyage à BALTIMORE

Photos de BALTIMORE

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ROCHEUSES AMÉRICAINES

Guide ROCHEUSES AMÉRICAINES

ROCHEUSES AMÉRICAINES 2018/2019

14.95 €
2018-03-28
408 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis