Ville la plus méridionale du Monténégro, située à proximité de la frontière albanaise, Ulcinj possède le charme bigarré propre aux stations balnéaires de Méditerranée orientale. Dans un site naturel séduisant, les minarets blancs disputent l'espace urbain aux murs d'enceinte de l'époque médiévale et aux marchés typiques des Balkans. Monténégrine depuis 1881 seulement et très majoritairement peuplée d'habitants de confession musulmane, elle connaît une animation constante, rythmée par l'appel à la prière des mosquées. La légende raconte que l'écrivain espagnol Cervantès y passa 5 ans en tant qu'esclave et qu'il fut vendu sur la place qui porte toujours le nom " Place des Esclaves " (Trg robova). En réalité, les biographes officiels de Cervantès ne mentionnent nulle part ni Ulcinj ni l'Adriatique. Pourtant les locaux insistent en citant le nom même de la Dulcinée qui a été inspiré justement de celui d'Ulcinj (Dolcinium)... Mais sa grande particularité touristique, outre la vieille ville, tient avant tout à l'existence, à côté de la "  Petite Plage  " du centre‑ville, d'une des plus longues plages de la mer Méditerranée. S'étendant sur 12 km, cette plage baptisée Velika Plaža (la "  Grande Plage  ") s'étire jusqu'à la réserve naturelle d'Ada Bojana, une autre curiosité aujourd'hui transformée en centre de vacances naturiste.

Histoire. Ulcinj est un ancien port de pêche fondé par les Grecs au Ve siècle av. J.‑C. Plusieurs vestiges témoignent également d'une présence illyrienne dans et autour de la vieille ville. Lorsque la ville est conquise par les Romains au IIe siècle av. J.-C, elle prend le nom d'Olcinium. Lors de la division de l'Empire romain, Ulcinj entre sous la "  juridiction  " de la province byzantine de Prevalis, sa population est alors chrétienne. En 1242, des hordes de Mongols arrivent jusqu'aux murs de la vieille ville. Ils se retirent finalement après un court siège mais rasent, sur leur passage, la ville épiscopale de Svač située à une vingtaine de kilomètres de là. Au Moyen Age, Ulcinj devient un important centre commercial. Débouché en Méditerranée de l'Etat serbe de Raška (XIVe siècle), la ville est cependant conquise par les Vénitiens en 1405. Elle restera sous leur contrôle jusqu'en 1571. A partir de cette date et pendant 300 ans, les Turcs occupent la ville. Réputée comme étant un repaire de pirates, elle abrite à la fin du XVIIe siècle plus de 400 corsaires maltais et nord-africains. Libérée des Turcs en 1878, la ville fut annexée par le Monténégro en 1881.

Les lieux incontournables d'ULCINJ (УЛЦИЊ)

Comment partir à ULCINJ (УЛЦИЊ) ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à ULCINJ (УЛЦИЊ)

Photos d'ULCINJ (УЛЦИЊ)

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MONTÉNÉGRO

Guide MONTÉNÉGRO

MONTÉNÉGRO 2017/2018

14.95 €
2017-07-12
288 pages
Ailleurs sur le web
Avis