CITADELLE

Plaque millesim 2018

Bâtie en 1516 par Baba Aroudj, corsaire turc, autoproclamé roi d'El Djazaïr suite à la libération d'Alger de l'emprise espagnols, la Citadelle (Casbah en arabe) s'étend sur 9 000 m2 sur l'emplacement du palais du prince berbère Bologhine Ibn Ziri, fondateur d'El-Djazaïr Beni Mezghana.

La construction de cette forteresse, située à 118 m au-dessus de la mer et destinée dans un premier temps à abriter une garnison de janissaires, ne s’achèvera qu'en 1591. Ce n'est qu'en 1818 qu'elle devient le siège de la Régence. Ali Khodja, avant-dernier dey d'Alger, menacé par les janissaires (soldats de la milice du sultan ottoman), quitte la Djenina, qui était jusqu'alors le siège du gouvernement et de l'administration, pour se réfugier dans la Haute Casbah. La Citadelle devient ainsi le palais du dey, dont le dey Hussein parachèvera les installations.
A la prise d'Alger, le palais est réquisitionné par le maréchal de Bourmont qui en fait sa résidence, puis revient à Clauzel, général en chef des troupes de l'Algérie et à d'autres généraux. La caserne d'Orléans est édifiée en 1926 et le musée militaire colonial Franchet-d'Esperey est installé dans le palais du dey en 1930 à l'occasion du centenaire de la présence française.

Les occupations et aménagements successifs ont malheureusement fortement endommagé les lieux, en cours de rénovation depuis des années.

Le boulevard Mohamed Taleb, percé par les Français sur l'emplacement des jardins de la Citadelle, a notamment scindé le site.
A droite du boulevard Mohamed Taleb (dans le sens de la descente), vous apercevrez la poudrière, Dar El Baroud, les anciennes écuries, le palais des beys. Autour de ces bâtiments et de la cour, des remparts servaient d’abri à cinq batteries qui pointaient leurs canons vers le port, la côte et l’arrière-pays.

A gauche, vous remarquerez la mosquée des Janissaires et, derrière, la mosquée du dey, flanquées de leur minaret octogonal orné de bandeaux de faïence. Le palais du dey s'articule autour d'un patio et se constituait des salles du Trésor, du hammam, des appartements des femmes et ceux du dey et du Diwan (salle du conseil) où aurait eu lieu le fameux « coup de l'éventail » le 30 avril 1827. Cette offense faite à l'encontre du consul de France Deval par le dey Hussein, irrité par une dette de la France envers la Régence, aurait été le prétexte à la prise d'Alger par les Français.

Presque tous les carreaux de faïence ont été arrachés par les occupants successifs – militaires puis squatteurs après l’Indépendance – et seuls quelques lambeaux colorés et des embrasures de portes en marbre sculpté laissent deviner une ancienne splendeur.

« Quelques minutes de marche ascendante vous amènent devant la Casbah, vaste et somptueux palais qu’habitait le dey, converti maintenant en forteresse, contenant une bonne garnison, la poudrière et de beaux jardins au milieu desquels se trouve le télégraphe (disparu, ndlr). Les vastes appartements de ce palais méritent d’être visités tant par leur construction curieuse que par les souvenirs historiques qui s’y rattachent. Mais n’y cherchez rien qui rappelle le luxe et l’élégance des palais de l’Orient, tout a disparu ; cette architecture même, si légère autrefois, a dû céder sa place à des constructions massives. On trouve encore dans les appartements et dans les vastes cours de cet édifice des restes de ce style mauresque si plein de poésie, mais tellement mutilés, que cela fait peine à voir. Les galeries et les salles du rez-de-chaussée servent de réfectoires ; l’odeur du tabac a remplacé celle des parfums de La Mecque. La belle mosquée du palais, avec ses élégantes colonnes, ses mosaïques et son dôme, sert de dortoirs aux artilleurs. Le harem, cette voluptueuse habitation des femmes, sert d’atelier aux tailleurs et aux cordonniers. Le magasin à poudre de la Casbah, lorsque nous avons visité cette forteresse en 1845, contenait 6 482 coups pour bouches à feu, 3 000 000 de cartouches et un grand nombre d’autres projectiles. »

Cette description de la Citadelle a été trouvée dans un guide touristique daté de 1848, à consulter sur le site gallica.bnf.fr qui met en ligne beaucoup d’autres guides anciens.

Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Adresse et contacts :
CITADELLE

Boulevard Mohamed Taleb
Haute Casbah

Alger
Algérie
Voir sur la carte

Avis des membres sur CITADELLE

Note générale : 4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
2 avis d'internautes
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en janvier 2016
Bonjour, je vous invite à la visitée avec Nouvelle terre, mr Rachid Abdiche, vous serez étonné par la richesse cuturelle de cette ville, chercher sur internet ou facebook, "visite de la casbah d'Alger", la visite est programmée tous les samedis matin de 10h00 à 13h00 ou 14h00 vous pourrez déjeuner sur place, visiter une ancienne maison et un musée rénovée. Vous pourrez profiter d'une vue magnifique, prenez vos appareils photos. La visite coûte 1200 dinars par personne, Elle est très enrichissante.
Avis déposé le 03/03/2016 
3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en novembre 2015
La citadelle fait partie d'un programme de réhabilitation de l'Unesco, elle est en restauration, Elle fait partie d'un ensemble militaire, il est interdit de photographier ce que l'on pourrait voir (très peu). En revanche on peut visiter la Casbah, incontournable. Privilégier une visite guidée (commentaires et sécurité).
Avis déposé le 29/01/2016 
Je gagne 100 foxies

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes avec Huttopia !

    Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche