A environ 40 km de Pakse. La bourgade s'étend sur plusieurs kilomètres au bord du Mékong, au pied de deux montagnes : Phou Kao (" montagne du chignon ") et Phou Kiou (" montagne de la faille "). Elle est donc bordée d'un côté par le fleuve et de l'autre par les rizières. La population est composée de Lao Loum et de Lao Thin. Il y a encore à Champassak quelques maisons coloniales en bois datant du début de XXe siècle en bon état. Vous pourrez apercevoir deux maisons princières le long de la route, après le rond-point en direction du sud, qui appartiennent toujours aux descendants de la famille royale. Vous aurez un bon aperçu de l'architecture locale (lambrequins et décors sur bois sculpté et découpé). Par ailleurs, des temples - et une église catholique - jalonnent la route en direction de Vat Phou. Vous verrez aussi un grand Bouddha assis à Sisoumang, en direction du Sud. Champassak est un village agréable où le temps semble être suspendu, excepté à l'occasion du festival annuel de Vat Phou, le célèbre temple préangkorien (civilisation khmère) à quelques minutes de là. La meilleure période pour s'y rendre est à partir de fin octobre, quand la saison des pluies est terminée. Hôtels et guesthouse possèdent souvent leur propre restaurant, sinon ils sont répartis le long de la route. Champassak constitue une halte très agréable.

À voir / À faire à CHAMPASSAK

Organiser son voyage à CHAMPASSAK

Photos de CHAMPASSAK

14.95 €
2018-05-23
384 pages
Avis