GRABEN

Plaque millesim 2018

Rue piétonne la plus fréquentée de toute la ville, elle étale orgueilleusement la richesse de ses façades. Mélange de baroque et de constructions médiévales, les styles viennois se heurtent sur cette artère commerçante depuis toujours.

Histoire. L'existence du Graben remonte à l'époque romaine, où le camp de Vindobona était établi. L'enceinte du campement se situe le long de Naglergasse et est bordé d'un fossé. Au Moyen Age, un château fort a pris la place de l'enceinte du castellum. Au XIIe siècle, les Babenberg agrandissent la ville grâce à la rançon payée pour la libération de Richard Coeur de Lion. Ils comblent le fossé et le Graben devient une rue agrandie, l'artère principale de la ville. Cinq rues planifiées viennent croiser le Graben sur son côté sud et de nouvelles constructions sortent de terre. Au début du XIVe siècle, un feu emporte tout le quartier. Lors de sa reconstruction progressive, les bourgeois commencent à s'installer ici. Durant la Renaissance, le Graben devient un lieu important de marché et de commerce. L'Arkadenhof domine la rue, jusqu'à la fin du XIXe siècle. Les propriétaires commencent à embellir les façades de leurs maisons en y ajoutant des éléments baroques. Le marché se déplace en 1753 et celui de Noël en 1772. Le Graben devient alors un lieu de promenade qui n'est pas limité aux nobles. Des prostituées s'installent, les célèbres Grabennymphen. A partir du début du XIXe siècle, des magasins de luxe viennent s'établir, arborant des enseignes et des vitrines richement décorées. La destruction de nombreux immeubles, l'ouverture de l'artère sur la Stock-im-Eisen-Platz confère un nouveau visage à la rue. En 1974, le Graben devient la première rue piétonne de Vienne. La zone sera agrandie aux rues adjacentes lors de la construction du métro.

Edifices. La maison Anker est construite en 1894 par Otto Wagner. Elle deviendra la résidence privée de l'architecte Hundertwasser. Le palais Bartolotti-Partenfeld date du XVIIIe siècle ; c'est le seul édifice baroque encore présent sur le Graben. Le Generalihof a été construit entre 1794 et 1795. Le bâtiment a été rénové et modifié en 1831, puis en 1894 où la façade est grandement modifiée et agrémentée d'un attique. Le Grabenhof est une oeuvre commune des architectes Thienemann et Wagner. Il est construit en 1873 en lieu et place de l'Arkadenhof. Il fait partie du patrimoine culturel de la ville et de nombreuses manifestations y sont organisées. Au n° 21 du Graben trône un immense bâtiment néo-classique abritant le siège de la Caisse d'épargne d'Autriche.

Monuments. La colonne de la Peste trône au milieu du Graben. Elle représente la sainte Trinité. Elle fut érigée en 1679 à la demande de Leopold Ier, suite à une grande épidémie de peste qui avait ravagé la ville. Deux fontaines ornent également la rue. Celle ornée de quatre têtes de lions est mentionnée dès 1455. Elle fut construite pour permettre d'éteindre d'éventuels incendies. La seconde, située au sud-est de l'artère, date probablement de 1561. Elle a subi de nombreuses modifications et des statues de plomb du sculpteur Johann Martin Fischer l'ornent depuis la fin du XVIIIe siècle.

A ne pas manquer. Les WC souterrains dans un style Art nouveau, construits en 1905 par l'architecte Adolf Loos. Ils sont décorés de panneaux de bois et de marbre avec des ornements dorés. Sur le Graben, on pourra admirer l'église Saint-Pierre (Peterskirche), d'un style baroque du début du XVIIIe siècle.

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Avis des membres sur GRABEN

Note générale : 4.4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
7 avis d'internautes
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2019
une rue agréable
Grande artère piétonne de la ville. Vous y passerez obligatoirement en vous rendant sur d'autres points d'intérêt. Vous ne pouvez pas louper la colonne de la Peste, qui y trône en son centre.
Avis déposé le 02/08/2019
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en octobre 2018
Grande rue piétonne bordée de boutique. Les bâtiments sont anciens. Sur la place vous pourrez voir la colonne de la peste.
Avis déposé le 08/10/2018
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en janvier 2018
L'une des plus jolies artères piétonnes de la ville, beaucoup de points d'intérêt et cafés (Demel, Central) à proximité. Ne pas manque la colonne de la Peste, et un tour dans le HM ouvert dans une vieille enseigne art déco, l'ascenseur à lui seul vaut le détour ! Très bon point de départ pour découvrir Vienne.
Avis déposé le 26/01/2018
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2017
Immense rue piétonne (et bondée ! sauf le matin tôt où c'est calme). L'intérêt réside principalement dans les magnifiques immeubles et leurs architectures. La rue est également sympa coté animation si tant est qu'il s'agit d'un jour non surchargé. De nombreuses boutiques et beaux cafés pour boire un verre ou se restaurer. Bel endroit et juste à coté de la cathédrale St Etienne.
Avis déposé le 29/05/2017
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2016
J'ai beaucoup aimé cette rue : les façades sont splendides. Pensez à lever à tête et prenez le temps de les observer.
Avis déposé le 25/04/2017
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Vienne

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !