Visites - Points d'intérêt > Rue, place, quartier...

Offres à la une
Offres à la une
Billets d’avion à petit prix
Faites des économies ! Comparer et trouver votre prochain vol au meilleur tarif avec Petit Futé

KARL-MARX-ALLEE

L'avis du Petit Futé sur KARL-MARX-ALLEE

Plaque millesim 2017

La plus grande et la plus célèbre avenue d'Allemagne ! Sur plus de 7 km, la KMA est un parfait exemple d'architecture stalinienne et le témoin d'un passé soviétique à Berlin. Le régime communiste à la tête de la RDA de 1949 à 1990 y faisait défiler son armée chaque année. Très commerçant à cette époque, le boulevard abrite aujourd'hui essentiellement des appartements gigantesques, ainsi que quelques cafés et restaurants à proximité de l'Alexanderplatz. Le long de cette immense avenue, prenez un verre au Café Sybille (Karl-Marx-Allee 72), café mythique de la RDA. La librairie Karl-Marx-Buchhandlung (Karl-Marx-Allee 78), transformée aujourd'hui en salon littéraire, fut le décor de la dernière scène du film La Vie des autres. Enfin, le Kino International (Karl-Marx-Allee 33) et le Café Moskau (Karl-Marx-Allee 34) sont des réussites architecturales des années 1960 qui détonnent avec la laideur du décor de ce boulevard consacré à la grandeur du communisme.

Avis des membres sur KARL-MARX-ALLEE

Note générale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
3 avis d'internautes
le 27/05/2016 à 15:49
Note globale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Marcher le long de la Karl Marx Allee a été l'un des points marquants de ma visite à Berlin. L'ambiance qui s'en dégage est particulière, teintée d'histoire. J'ai eu l'impression d'être à une autre époque.
le 19/04/2011 à 10:44
Note globale :
Passage idéal pour se rendre à la partie restante du mur. On passe ainsi entre deux mondes en passant du centre ville à la Karl Marx Allee. L'architecture soviétique montre très bien les deux influences qui ont plus que influencées la ville une bonne partie du 20ème Siècle.
le 31/08/2010 à 14:47
Note globale :
La Karl-Marx Allee (KMA, à l'origine Große Frankfurter Straße, puis Stalinallee à partir de du 21 décembre 1949 jusqu'au 13 novembre 1961), située à Berlin, constitue la plus grande artère d'Allemagne, se prolongeant dans la Frankfurter Allee sur plus de sept kilomètres. L'avenue se compose de huit files et d'un important terre-plein central.
Complètement détruite après guerre, la KMA est vite devenue la rue symbolique de Berlin-Est. Le régime communiste, qui régna en République démocratique d'Allemagne (RDA) 1949 à 1990, y faisait défiler son armée chaque année. il est important d'y vois la un symbole propagandiste communiste
La séparation de Berlin, après le blocus du 23 juin 1948 au 12 mai 1949, a vu la KMA devenir soviétique. Ce fut un des seuls quartiers de Berlin-est à être correctement reconstruit pour accueillir les pontes du Parti socialiste unifié d'Allemagne (SED). Le 17 juin 1953, la première grande manifestation des ouvriers de Berlin-est sur la KMA a été fortement réprimée par le régime. L'avenue du 17 juin à l'ouest de la Porte de Brandenbourg commémore cette répression.
L'architecture, de la fontaine de la Straußberger Platz aux deux tours "IVG" de la Frankfurter Tor, constitue une démonstration de la grandeur soviétique. Sur environ un kilomètre, les immeubles se présentent de manière brute et massive. Ils disposent d'ascenseurs, ce qui est très rare à Berlin-Est, et les appartements sont particulièrement importants en superficie et en hauteur. Les toits des immeubles offrent une vue incomparable de Berlin.
Aujourd'hui, la KMA représente un lieu de vie agréable où se reflète l'histoire de Berlin. Près de l'Alexanderplatz, le Café Moskau et le Kino International demeurent des lieux de référence comme le montre le film Good bye, Lenin !.

Carte pour KARL-MARX-ALLEE

Guide BERLIN

Berlin connaît un renouveau touristique, ayant su profiter et transformer l'appel d'air de la chute du Mur et la curiosité qui y est liée pour dynamiser son tourisme. On y vient ou l'on y revient. La ville est en chantier et l'on peine à reconnaître certains quartiers. On y vient aussi ...
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté