DRESDE - guide touristique du Petit Futé

Éditorial

Alanguie au bord de l'Elbe, Dresde semble figée dans le temps. Sa silhouette éternelle évoque les heures baroques d'un XVIIIe siècle éclairé, où tout n'est qu'harmonie et douceur de vivre. Derrière les murs le château d'Auguste le Fort rayonne de mille trésors ; les bateaux à vapeur glissent sur l'onde calme de l'Elbe et mènent au coeur des vignobles ; dans l'opéra bâti par Semper, on donne des représentations dignes des plus grandes métropoles occidentales. Rien, à première vue, ne peut laisser penser que Dresde ait autant souffert. Brûlée en 1685, réduite en cendres par les bombes des Alliés en 1945, reconstruite pierre par pierre puis enclavée à l'est du Rideau de fer, Dresde porte les marques d'une histoire allemande tourmentée. La chute du régime communiste est-allemand, en 1989, a projeté les Dresdois dans un monde où tout se consomme et tout se transforme à la vitesse de l'éclair. La transition est douloureuse pour les Saxons, dont l'âme chérit le calme et la continuité. Mais Dresde est aujourd'hui résolument moderne. Forte d'une université technologique réputée et d'un pôle de compétitivité mondial, la Silicon Saxony, la ville a su dynamiser son potentiel industriel issu d'une longue tradition. Les innombrables musées de la ville séduiront donc autant les esthètes que les amoureux des sciences. Après la Chute du Mur, la scène alternative de Dresde a enfin pu donner libre cours à sa créativité ; la Neustadt, sur la rive nord de l'Elbe, témoigne de ce dynamisme avec ses cours intérieures décorées, son artisanat, ses cafés et sa vie nocturne débridée. Au coeur de la vallée de l'Elbe, ancien patrimoine mondial de l'Unesco, Dresde est aussi le point de départ d'escapades dans une nature luxuriante aux paysages surprenants, à deux pas de la frontière tchèque...

Manon HEUGEL

REMERCIEMENTS. Merci à Gianna Thiess, à Jutta Rönsch, à Kristof et à Aileen pour leurs innombrables conseils, leurs bons plans et leur gentillesse. Merci aussi à Christoph Münch de Dresden Marketing pour son aide et merci à tous les Dresdois qui m'ont dévoilé les secrets de leur superbe ville.

DRESDE : les adresses futées

DRESDE : Idées de séjour

Séjour courtHaut de page
Vendredi soir : le coeur de l'Altstadt et l'Äussere NeustadtHaut de page

Promenade nocturne au coeur de la vieille ville (Altstadt) : une promenade nocturne autour des principales attractions touristiques de l'Altstadt sera une merveilleuse entrée en matière. Vous serez seul, ou presque, avec les monuments pris d'assaut par les touristes pendant la journée. En partant de l'Altmarkt, marchez jusqu'à la Frauenkirche, promenez-vous sur le Neumarkt puis prenez l'Augustusstrasse pour un tête-à-tête avec les trente-cinq princes de la maison de Wettin, peints sur les carreaux de porcelaine du Fürstenzug. Vous atteindrez ainsi la belle Georgentor, autrefois une porte de la ville, et la Theaterplatz où se dressent, pour le seul plaisir de vos yeux, le Semperoper, le Taschenbergpalais, le Zwinger, la Hofkirche et la Terrasse Brühl. Empruntez cette dernière pour une promenade surplombant l'Elbe : le panorama est magique, quelle que soit la saison. Un vrai dîner saxon, avec un Sauerbraten, du chou rouge et une bonne bière, s'impose maintenant dans l'une des tavernes de l'Altstadt !

Soirée animée dans l'Äussere Neustadt : les soirs de week-end, ce quartier branché, fréquenté par les artistes et les étudiants, vibre de toutes ses couleurs et de toutes ses musiques. Promenez-vous dans la Görlitzer Strasse, la Louisenstrasse ou l'Alaunstrasse pour découvir les nombreux bars de la ville avec leur ambiance bohème et musicale, qu'elle soit rock, électro ou jazz.

Samedi : culture dans l'Innere Neustadt et shopping dans l'Äussere NeustadtHaut de page

Le quartier baroque de l'Innere Neustadt : commencez votre journée par une promenade vivifiante au bord de l'Elbe, sur la rive nord. Au bout du pont Augustusbrücke vous salue la haute statue équestre dorée d'Auguste le Fort, le Goldener Reiter. Autour du joli Palais japonais, vous pourrez admirer la vue sur l'Altstadt, le fameux Canaletto Blick peint au XVIIIe par Bernardo Bellotto. Quittez les bords du fleuve et enfoncez-vous plus avant dans le quartier baroque (Barockviertel) aux charmantes maisons du XVIIIe siècle avec leurs cours intérieures. Entrez dans la Dreikönigskirche (Eglise des trois rois) et admirez sa danse macabre du XVe siècle. Vous pouvez déjeuner dans l'un des délicieux restaurants du quartier baroque ou faire un tour au marché couvert, le Neustädter Markt, pour un repas sur le pouce.

Shopping branché et personnalisé dans l'Äussere Neustadt : ce quartier n'est pas seulement célèbre pour sa vie nocturne. De nombreux artistes y vivent et y travaillent. Beaucoup d'entre eux y ont des ateliers où l'on peut trouver un artisanat de qualité : la céramique et la porcelaine ont une longue tradition à Dresde. Autour de la Louisenstrasse et de la Görlitzer Strasse, on peut aussi trouver des vinyles improbables, des fripes pas chères mais branchées, des vêtements de créateurs locaux... Ne ratez surtout pas le Kunsthof, une série de cours d'immeubles magnifiquement décorées par des artistes contemporains, dans lesquelles se cachent une myriade de petits ateliers, de cafés pleins de charme et de restaurants. Faites aussi un tour dans la " plus belle crèmerie du monde ", la Pfunds Molkerei, dans la Bautzner Strasse. Le soir, explorez encore les nombreux restos et bars de l'Äussere Neustadt ou revenez dans l'Innere Neustadt pour un dîner plus chic et une soirée plus calme.

Dimanche : musées de l'Altstadt, Zwinger, Hofkirche et FrauenkircheHaut de page

Musées de l'Altstadt : le matin, visitez la somptueuse Voûte verte (Grünes Gewölbe), la chambre des trésors des princes de Saxe avec ses milliers de joyaux. C'est un incontournable de Dresde. Attention : prenez de préférence votre billet très tôt le matin ou la veille, car le nombre de visiteurs est limité dans ces salles où les objets sont exposés librement, sans protection de verre. On vous donnera un horaire de passage. Si vous vous sentez d'attaque pour un second musée, rendez-vous à la Galerie des Maîtres anciens (Gemäldegalerie Alte Meister) toute proche pour y admirer, entre autres, la Madone Sixtine de Raphaël et ses fameux angelots.

Zwinger : en sortant de la Gemäldegalerie Alte Meister, traversez la somptueuse cour du château d'Auguste le Fort et admirez ses pavillons et sa porte à la tour richement décorée, reconnaissable entre mille. Ecoutez le carillon de porcelaine sonner en visitant le Bain des Nymphes (Nymphenbad).

Hofkirche : en quittant le Zwinger, traversez la Theaterplatz pour rejoindre la cathédrale des princes électeurs de Saxe. L'intérieur de cette église baroque, très richement décorée et dotée d'un orgue monumental, vaut vraiment le coup d'oeil.

Frauenkirche : depuis la Hofkirche, marchez dix minutes pour faire un tour dans la Frauenkirche, dont l'intérieur baroque, reconstruit pendant de longues années et inauguré en 2005, est une merveille architecturale célèbre dans le monde entier.

Séjour longHaut de page

Voici un exemple de séjour d'une semaine à Dresde qui vous permettra de voir les principales attractions touristiques tout en vous écartant un peu des sentiers battus. A adapter selon vos envies (voir les séjours thématiques) et votre budget.

Lundi : visite de la vieille ville et collections de l'Albertinum. Le matin, offrez-vous une visite guidée dans l'Altstadt. Celle de l'office du tourisme est excellente et permet de repérer les principaux trésors artistiques de la vieille ville en deux heures. Si vous préférez marcher seul, démarrez de la Neumarkt, au pied de la Frauenkirche. Saluez la statue de Martin Luther qui domine la place et empruntez l'Augustusstrasse. Passez sous le portail de la Stallhof, la cour des tournois de chevalier bâtie par les princes électeurs. Le mur extérieur de la Stallhof, dans l'Augustustrasse, est dédié à ces mêmes princes représentés sur la longue frise de porcelaine de Meissen baptisée Fürstenzug (Cortège des Princes). En passant devant la Georgentor, vous arrivez à la Theaterplatz avec le Zwinger, le Semperoper et la Hofkirche. Déjeunez dans un des restaurants de la place et faites une balade digestive sur la Terrasse Brühl en admirant la vue exceptionnelle sur la rive de la Neustadt. L'après-midi, les collections extraordinaires de l'Albertinum vous attendent au bout de la Terrasse Brühl, de Toulouse-Lautrec à Caspar David Friedrich en passant par Rodin. Terminez cette journée bien remplie par un dîner dans l'Altstadt (attention, la plupart des restaurants de ce quartiers ferment assez tôt ; à partir de 21h30, il arrive que les cuisines ne servent plus).

Mardi : musées du Zwinger, croisière en bateau et églises baroques. Dans le château d'Auguste le Fort, visitez la Gemäldegalerie Alte Meister avec ses toiles de maîtres de la Renaissance et de l'école flamande (Raphaël, Vermeer, Botticcelli, Cranach...) et, si vous vous sentez d'attaque, la Porzellansammlung ou le Mathematisch-Physikalischer Salon. Promenez-vous ensuite dans la cour du château, admirez ses pavillons et le Bain des Nymphes (Nymphenbad). En début d'après-midi, une croisière sur l'un des bateaux à vapeur vous mènera le long de l'Elbe pour vous faire découvrir les châteaux néoclassiques des bords du fleuve, bordés de vignes, et le célèbre pont Blaues Wunder. Après cette visite reposante, il vous restera encore de l'énergie pour admirer l'intérieur de la cathédrale catholique des princes de Saxe, la Hofkirche, avec son orgue et sa chaire baroques à couper le souffle, puis la célébrissime Frauenkirche.

Mercredi : la Neustadt baroque et la Neustadt branchée. Le matin, promenez-vous dans l'Innere Neustadt baroque avec ses ravissantes maisons et ses jolies cours pavées. Admirez le Palais japonais et la Dreikönigskirche. Le quartier baroque était au coeur de la vie bourgeoise du XVIIIe siècle. En passant par l'Albertplatz avec ses trois fontaines, dont une source d'eau tiède naturelle (Artesischer Brunnen), embarquez ensuite pour un voyage dans un quartier qui vous montrera un tout autre visage de Dresde, l'Äussere Neustadt avec ses bars et ses boutiques branchés et bohèmes. Ne ratez pas le Kunsthof avec ses cours décorées par des artistes contemporains, ni la Pfunds Molkerei, la " plus belle crèmerie du monde ". Un dîner dans un resto moderne et inventif de la Neustadt s'impose après toute cette marche. Et un verre (ou deux) : dans la Neustadt, on sort aussi bien le jeudi soir que le week-end !

Jeudi : Residenzschloss, balade au bord de l'Elbe et soirée au Semperoper. Prenez très tôt vos billets pour visiter la Grünes Gewölbe (la Voûte verte), l'impressionnante collection de joyaux des princes électeurs de Saxe. Vous pouvez prendre un Kombiticket Residenzschloss qui vous permettra d'explorer les autres musées du château de la Résidence, comme la Türkische Cammer (collection d'art guerrier oriental), le Kupferstich-Kabinett (gravures et dessins de maîtres, Fragonard, Dürer, Caspar David Friedrich... expositions temporaires uniquement), la Riesensaal (armurerie des princes électeurs) et le Münzkabinett (musée de la monnaie). L'après-midi, une balade de la Theaterplatz au Dresden Congress Center le long du fleuve permet d'admirer le superbe panorama fluvial et l'architecture moderne du Parlement saxon et du Congress Center. En montant sur la terrasse de ce dernier, qui est en accès libre, vous aurez une vue imprenable sur Yenidze, l'ancienne fabrique de cigarettes construite en forme de palais des Mille et une nuits. Le soir, allez voir un opéra ou un ballet au Semperoper, une expérience véritablement unique tant la qualité des productions y est grande et l'architecture de la salle y est impressionnante.

Vendredi : Deutsche-Hygiene Museum, Grosser Garten et Manufacture de verre. Une journée idéale en famille. Une matinée au curieux, mais passionnant Deutsche-Hygiene-Museum permet d'en apprendre long sur le corps humain, le tout dans un très beau bâtiment des années 1930. Promenez-vous ensuite dans le Grand jardin (Grosser Garten), un parc baroque qui mêle jardin à la française et jardin à l'anglaise. Si le temps le permet, canotez sur le Carolasee et déjeunez sur la charmante île au centre du lac. Prenez le petit chemin de fer historique conduit par des enfants en uniforme de conducteur et de garde-barrière. La Manufacture de verre (Gläserne Manufaktur) qui se trouve non loin du Grand jardin est le lieu de fabrication du modèle Phaeton de Volkswagen. On peut la visiter, mais on peut aussi l'admirer de l'extérieur car les murs de cette usine de luxe sont entièrement en verre.

Samedi : escapade à Meissen. Depuis Dresde, on atteint la ravissante ville médiévale de Meissen en 35 minutes, en S-Bahn ou en voiture. Promenez-vous dans la vieille cité, admirez sa place du marché (Markt) et montez jusqu'à l'Albrechtsburg, le beau château-fort des margraves de la maison de Wettin. Visitez-en l'intérieur, qui fut tour à tour la résidence des princes et la manufacture de porcelaine voulue par Auguste le Fort au XVIIIe siècle. En quittant le château, admirez la vue sur la vallée de l'Elbe et entrez dans la cathédrale de Meissen (Dom), l'une des plus belles églises gothiques d'Allemagne avec ses lignes pures et son atmosphère intime. En redescendant dans la ville, vous atteindrez facilement la Manufacture de porcelaine de Meissen, une véritable institution dans la Saxe depuis le XVIIIsiècle. Une visite des ateliers et du musée de la manufacture se révèle absolument passionnante. On y apprend tout des secrets de fabrication de la porcelaine artisanale. Le soir, dînez à l'une des bonnes tables de la ville (elles sont nombreuses) et goûtez les vins locaux (ils sont rares et exquis).

Dimanche : brunch dans la Neustadt et visite de Pillnitz. Faites comme les Dresdois branchés : le dimanche matin, brunchez tard ! L'Äussere Neustadt regorge de lieux sympa et décontractés pour bruncher entre amis ou en famille. Prenez ensuite le ferry jusqu'à Pillnitz, résidence d'été des princes électeurs et lieu de tous les plaisirs estivaux d'Auguste le Fort, qui voulait y donner des fêtes aussi somptueuses qu'à Versailles.

Séjour thématiqueHaut de page

Vous pouvez consacrer une journée, ou plus, à chacune des facettes de Dresde mais aussi de sa région. N'hésitez pas à adapter ces journées à vos envies, en les prolongeant ou en rajoutant une journée shopping.

Dresde baroqueHaut de page

La " Florence de l'Elbe " regorge de trésors baroques sur les deux rives de l'Elbe, au coeur de la ville. Dans l'Altstadt, visitez la Frauenkirche, la Hofkirche, le Zwinger et les collections époustouflantes d'Auguste le Fort et de ses successeurs : la Grünes Gewölbe et ses joyaux, la Türkische Cammer et ses trésors orientaux, la Gemäldegalerie Alte Meister et ses peintures de la Renaissance italienne ou des maîtres flamands, la Porzellansammlung et ses porcelaines de Meissen ou d'Asie... Promenez-vous sur la Terrasse Brühl, qui appartenait autrefois au ministre d'Auguste le Fort, et admirez la vue imprenable sur la Neustadt. Traversez le pont Augustusbrücke et admirez le célèbre panorama peint par Canaletto au XVIIIsiècle. L'Innere Neustadt, le quartier baroque voulu par Auguste le Fort sur la rive nord de l'Elbe, offre un aperçu de la vie bourgeoise au temps des crinolines et des perruques poudrées, avec ses ravissantes maisons aux cours intérieures pavées et rénovées avec beaucoup de soin. Enfin, si vous n'êtes pas venu à Dresde en hiver, vous pouvez visiter le magnifique château de Pillnitz, lieu de tous les plaisirs estivaux d'Auguste le Fort.

Dresde architecturaleHaut de page

Outre, naturellement, l'architecture baroque qui a rendu Dresde célèbre dans le monde entier, la capitale saxonne regorge d'édifices intéressants. Les villas de Blasewitz et de Loschwitz, les châteaux néoclassiques de l'Elbe, le Blaues Wunder (" Miracle Bleu ", un pont considéré comme une prouesse d'ingénierie) et l'étrange Yenidze, une fausse mosquée qui abritait une manufacture de cigarettes, sont de beaux témoins de l'architecture du XIXsiècle à Dresde. L'architecture contemporaine est présente dans l'Altstadt avec notamment le Parlement saxon, le Centre des Congrès, la Nouvelle Synagogue et la Manufacture de verre.

Dresde au fil de l'eauHaut de page

Dresde est traversée par l'Elbe, l'un des fleuves d'Europe les plus majestueux : c'est une occasion inespérée de visiter la ville dans l'un des bateaux à vapeur traditionnels de la cité saxonne ! Une croisière classique vous mènera à travers la cité jusqu'au célèbre pont Blaues Wunder, en passant par les ravissants petits châteaux des bords de l'Elbe. Mais vous pouvez aussi choisir une croisière plus longue, qui se dirigera vers le château de Pillnitz que vous pourrez naturellement visiter, par exemple. Si vous préférez le plancher des vaches, Dresde au fil de l'eau peut se vivre à bicyclette en suivant l'Elberadweg, la longue piste cyclable qui suit le cours du fleuve. Pour clore votre journée, dégustez une saucisse et une bière au célèbre Fährgarten Johannstadt, un Biergarten traditionnel connu et apprécié de tous les Dresdois, auquel on accède grâce à un petit ferry depuis la rive nord de l'Elbe.

Dresde bohème et branchéeHaut de page

Dresde s'adresse aussi à une jeunesse branchée, à l'âme d'artiste. Si la plupart des squats ont disparu, l'Äussere Neustadt regorge toujours d'ateliers, de boutiques alternatives, de bars et de restos à l'esprit bohème. Le Kunsthof, avec ses cours décorées par des artistes contemporains, est devenu un incontournable de Dresde. Visitez les galeries autour de la Bautzner Strasse, explorez les fripes de la Böhmische Strasse et les boutiques branchées de la Görlitzer Strasse, essayez un resto vegan et hype de la Louisenstrasse. Faites une promenade sur l'Alaunplatz, très verte, comme les vrais Dresdois lorsqu'ils veulent jouer au frisbee, promener leurs chiens ou pique-niquer entre copains. Le soir, vous pouvez rester dans l'Äussere Neustadt et dîner dans un restaurant à la cuisine créative, comme le Raskolnikoff, Villandry ou Böhme et finir votre nuit dans un bar qui ne ferme jamais.

Dresde côté natureHaut de page

Dresde possède 63 % d'espaces verts, une aubaine pour tous les amoureux de la nature. Les bords de l'Elbe, larges et accueillants, sont idéals pour buller l'été ou faire une longue marche en toute saison. Préférez la rive nord de l'Elbe, côté Neustadt, plus sauvage et dépaysante. A vélo, l'Elberadweg, longue piste cyclable qui traverse la ville et mène jusqu'aux vignobles de la vallée de l'Elbe, offre l'une des plus belles balades d'Allemagne. Depuis la rive de la Neustadt, vous pouvez également rejoindre la Dresdner Heide, une véritable forêt urbaine avec ses lacs, ses cascades et ses mille activités nature (accrobranche, tir à l'arc...). Pour une promenade moins sauvage mais tout aussi dépaysante au coeur de la ville, optez pour le Grosser Garten, merveilleux parc baroque mêlant jardin à la française et jardin à l'anglaise. On peut y canoter en regardant passer les cygnes ou prendre un petit train conduit par... des enfants !

Une journée à Meissen, cité des margraves et de la porcelaine de SaxeHaut de page

Depuis Dresde, on atteint la ravissante ville médiévale de Meissen en 35 minutes, en S-Bahn ou en voiture. Promenez-vous dans la vieille cité, admirez sa place du marché (Markt) et montez jusqu'à l'Albrechtsburg, le beau château-fort des margraves de la maison de Wettin. Visitez-en l'intérieur, qui fut tour à tour la résidence des princes et la manufacture de porcelaine voulue par Auguste le Fort au XVIIIe siècle. En quittant le château, admirez la vue sur la vallée de l'Elbe et entrez dans la cathédrale de Meissen (Dom), l'une des plus belles églises gothiques d'Allemagne avec ses lignes pures et son atmosphère intime. En redescendant dans la ville, vous atteindrez facilement la Manufacture de porcelaine de Meissen, une véritable institution dans la Saxe depuis le XVIIIsiècle. Une visite des ateliers et du musée de la manufacture se révèle absolument passionnante. On y apprend tout des secrets de fabrication de la porcelaine artisanale. Le soir, dînez à l'une des bonnes tables de la ville (elles sont nombreuses) et goûtez les vins locaux (ils sont rares et exquis).

Dresde gastronomiqueHaut de page

La cuisine saxonne est un heureux croisement entre les arts culinaires allemand et tchèques. Si vous êtes prêts pour ce marathon gustatif, vous ne serez pas déçu... heureusement, une nouvelle cuisine plus légère a pris la relève dans de nombreux restos modernes. Commencez votre journée gastronomique dans la Neustadt par un solide petit déjeuner salé mais ou un brunch (grande tradition allemande)... vegan ! Eh oui, la cuisine allemande branchée est politiquement correcte et prouve que l'on peut se régaler sans viande, ni lait, ni oeufs. Visitez ensuite, toujours dans la Neustadt, la célèbre Pfunds Molkerei, la " plus belle crèmerie du monde ", où vous pourrez déguster fromages, bonbons au lait et beurre frais sur de belles tranches de pain artisanal. Au déjeuner, tentez un restaurant à la cuisine créative et légère qui revisite les classiques allemands, dans l'Innere Neustadt ou l'Äussere Neustadt. Ce peut être le Raskolnikoff ou Villandry dans la Neustadt, ou pour les bourses un peu plus garnies, Ven ou Palais Bistro dans l'Altstadt. L'après-midi, visitez la brasserie Waldschlösschen pour tout apprendre sur les secrets de fabrication de la bière saxonne et déguster une mousse bien fraîche. Si vous avez plutôt le palais sucré, dégustez un Dresdner Christstollen ou un Eierschecke dans un café de l'Altstadt. Enfin, le soir, rendez-vous sous les voûtes fraîches des tavernes de l'Altstadt ou de l'Innere Neustadt pour un vrai dîner saxon, avec un Sauerbraten ou une oie rôtie, des litres de vin régional ou de bière saxonne et un service en costume traditionnel.

Voir plus d'idées de séjours

Allemagne : Les villes remarquables

MUNICH
POTSDAM
COLOGNE

DRESDE : Galerie photo

DRESDEN : Actualité et reportage

Les villes incontournables pour un Noël en Allemagne

Entre strudel et vin chaud, l'Allemagne est l'un des pays où la tradition de Noël est la plus vive. C'est d'ailleurs ici que sont nés les fameux marchés de Noël où se pressent chaque année un grand nombre de visiteurs curieux de découvrir cette tradition ancestrale. Chaque ville en possède un, de Berlin la tentaculaire à la petite Bad Wimpfen....

Le festival de musique de Dresde, une institution culturelle.

Le festival de musique de Dresde (dans la langue de Goethe Dresdner Musikfestspiele) fut crée en 1978 par un décret du gouvernement de RDA. En pleine guerre froide, il avait pour but d'asseoir la renommée culturelle de la République Démocratique. Pari réussi, et ce même après la chute du mur de Berlin. Le Dresdner Musikfestspiele est aujourd'hui...

Dresde, le joyau allemand

Alanguie au bord de l'Elbe, Dresde semble figée dans le temps. Sa silhouette éternelle évoque les heures baroques d'un XVIIIe siècle éclairé, où tout n'est qu'harmonie et douceur de vivre. Derrière ses murs, le château d'Auguste le Fort rayonne de mille trésors ; les bateaux à vapeur glissent sur l'onde calme de l'Elbe et mènent au coeur...
Ailleurs sur le web
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses DRESDEN