NATIONAL MUSEUM (MUSÉE NATIONAL)

L'avis du Petit Futé sur NATIONAL MUSEUM (MUSÉE NATIONAL)

Plaque millesim 2018

Les passionnés d'art indien trouveront ici leur bonheur, car il s'agit sans conteste du plus beau musée du pays. Il contient des collections qui font remonter l'histoire indienne à la civilisation de l'Indus (antérieure à 1600 avant notre ère) pour en explorer tous les recoins jusqu'à nos jours. Le musée contient des pièces de très grande valeur, tant historique que culturelle, comme les premières statues de Bouddha arrivées jusqu'à nous qui datent des Ier et IIe siècles. Pour explorer avec minutie tous les recoins des douze collections une journée suffirait à peine. Heureusement, l'audioguide mènera les plus pressés devant les pièces les plus importantes pour une visite de 75 minutes.

Préhistoire. Cette section renseigne essentiellement les visiteurs sur les modes de vie des civilisations pré-Indus, plus que sur l'organisation de leurs sociétés. L'utilisation des matériaux, leur façonnage montre l'évolution de l'homme à l'époque préhistorique indienne. L'essentiel des objets présentés provient des sites pré-Indus d'Amri, Nal ou Kalibangan.

Archéologie. La galerie située au rez-de-chaussée du musée explore les premières traces de civilisation jusqu'à la période médiévale au XIIIe siècle. La collection Harappan renferme de nombreux trésors inestimables. Cette civilisation serait l'une des plus anciennes au monde, concomittente des civilisations égyptiennes et mésopotamiennes. La plupart des objets présentés ici ont été exhumés au XXe siècle lors de fouilles archéologiques. Le clou de la collection est la Fille dansant, une figurine de bronze qui, par son sens du détail, illustre la maîtrise de la métallurgie par les Harappan.

Les salles suivantes s'intéressent aux empires Maurya, Shunga et Satavahana (de 322 av. J.-C. au Ier siècle). Cette période marque le règne de l'empereur Ashoka, qui a laissé de nombreux témoignages dont les fameux piliers gravés de ses édits. C'est aussi lui qui a introduit le bouddhisme dans le nord de l'Inde. La galerie Gupta met en lumière de ce qui a été considéré comme l'âge d'or de l'art indien (IVe au VIe siècle). Sous le patronage des empereurs Gupta, les artistes vont atteindre un degré de perfection et de finesse dans l'exécution de thèmes humains, animaliers ou floraux encore jamais égalé. Leur vision va influencer pour de nombreux siècles l'expression artistique indienne. Les deux pièces à ne pas manquer sont le Shiva dansant, représenté pour la première fois ainsi, et le shivalinga de Khoh. La visite se poursuit avec la galerie d'art prémédiéval. Sous l'effet de la désintégration de l'empire Gupta et de la création d'empires plus petits sur le territoire indien, l'art évolue sous différentes formes suivant les régions. D'une manière générale, l'art de cette période est caractérisée par une élongation des formes humaines et une abondance d'ornementations. Les postures des personnages sont plus formels. C'est également la période de construction de nombreux temples extrêmement travaillés. Certaines sculptures sont présentes ici. La lecture chronologique de la période archéologique se termine par l'exposition de sculptures du Haut Moyen Âge. C'est à cette période que furent édifiés les temples de Khajuraho (Madhya Pradesh), un témoignage de l'extraordinaire compétence des artisans de l'époque. Enfin, deux galeries thématiques sont consacrées aux bronzes et à l'art bouddhiste. Les Indiens ont toujours excellé dans la pratique du bronze qui se faisait à cire perdue dès la période des Harappan. Ce système de moulage permet d'obtenir une finesse d'exécution incroyable. La collection d'art bouddhiste expose deux trésors indiens que sont la représentation en bronze de Bouddha trouvé à Phophnar et la tête de Bouddha de Sarnath. La salle met en lumière l'influence du bouddhisme sur toute l'Asie du Sud-Est avec des pièces provenant de Java, du Tibet ou du Népal.

Anthropologie. Les salles rassemblent près de 8 000 objets et artefacts qui reflètent les rites et coutumes des différentes communautés indiennes. On y retrouve des marionnettes, des vêtements, des masques, des armes, des objets de la vie courante, des bijoux, des instruments de musique, etc. La galerie dédiée aux modes de vie du Nord-Est (North-East lifestyle) reflète l'incroyable diversité et la richesse des différentes communautés tribales qui peuplent les sept petits Etats au sud du Népal.

Armes et armures. L'histoire mouvementée de l'agrégation de l'Inde en un seul pays a légué de nombreuses armes exposées ici. Les plus anciennes remontent à l'ère préhistorique et les plus récentes au XIXe siècles. La collection contient des pièces inestimables qui fascineront même les plus pacifistes. Boucliers, épées, poignards, arcs, fusils, l'art militaire atteint ici son paroxysme avec souvent des pièces ouvragées à l'extrême. Pour les puissants guerriers, l'arme symbolisait le pouvoir et la richesse. Ainsi, la magnifique épée de Jaipur ou celles de l'empereur Aurangzeb sont exposées ici. Les poignards sont ornementés de jade, d'ivoire, de cristal et parfois gravés. L'art guerrier reflète une fois encore l'extrême dextérité des artisans indiens.

Antiquités d'Asie centrale. Cette collection est le fruit de trois expéditions menées au début du XXe siècle par Sir Aurel Stein dans le Xinjiang chinois. L'explorateur a parcouru les routes nord et sud de la soie et ramené des centaines d'objets, statues, peintures. La présentation montre la mixité des influences et notamment l'usage du sanskrit ou du prakrit jusqu'en Chine dès le IIIe siècle av. J.-C.

Arts décoratifs. L'embellissement d'objets du quotidien est très ancien en Inde et remonte à la civilisation harappan. L'extraordinaire foisonnement artisanal a permis de rassembler une très importante collection répartie dans 4 galeries différentes : les arts décoratifs proprement dit occupe deux galeries au rez-de-chaussée et la scultpure sur bois et le textile s'exposent au 2e étage. De nombreuses techniques sont présentées à travers la réalisation de ces objets magnifiques et utiles à la fois : gravure, sculpture, tissage, gaufrage, incrustation, coulage, broderie, teinture ou encore tressage.

Bijoux. Avec 250 bijoux exposés, le musée national propose la plus importante collection ornementale d'Inde. L'art de l'ornement remonte aux civilisations de l'Indus où les femmes arboraient des colliers de perles polies. La collection renferme aussi des trésors ayant appartenu aux empereurs moghols ou aux maharajas. Pendant plus de 2 000 ans, l'Inde était le seul pourvoyeur de pierres précieuses, ce qui a laissé en héritage un savoir-faire très ancien et unique.

Manuscrits. Le fonds de la collection contient 14 000 manuscrits, dont certains remontent au VIIe siècle. Certains d'entre eux sont enluminés, d'autres présentent un intérêt strictement calligraphique. La valeur de cette collection tient à ce que de très nombreux manuscrits portent un sceau royal attestant ainsi de leur authenticité.

Numismatie et épigraphie. Une fois de plus, le Musée national présente ici une collection extraordinaire par sa diversité et son ancienneté, qui démontre que l'Inde a été une terre de passage et d'échanges commerciaux depuis la nuit des temps. Les premières pièces remontent au VIe siècle av. J.-C. et consistaient en ronds d'argent ou de cuivre poinçonnés. Elles servaient pour les échanges commerciaux et étaient frappées par des guildes de marchands. Des pièces d'or et d'argent frappées des profils d'Auguste ou de Tibère établissent des liens entre l'Inde et les Romains. L'édition de monnaie dynastique fait son apparition au IIe siècle av. J.-C. sous l'empire pahalava et surtout kushtana. Le clou de la collection sont des pièces d'or de la période kushana, la série zodiacale de Jahangir ou encore des pièces rares des Etats princiers d'Inde.

Peinture. Cette section est exclusivement dédiée à la peinture miniature. Les quatre principales écoles y sont représentées : deccanie (sud de l'Inde), moghole (Inde centrale et du nord), rajasthanie (Inde de l'ouest) et paharie (collines du nord).

Art précolombien. La collection d'art précolombien provient d'un don d'une collection privée rassemblant des oeuvres du Mexique, du Pérou, d'Argentine, du Costa Rica et du Nicaragua.

NATIONAL MUSEUM (MUSÉE NATIONAL)
Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Informations et horaires sur NATIONAL MUSEUM (MUSÉE NATIONAL)

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h. Fermé le lundi et jours fériés. Entrée : 650 Rs (avec audioguide en français).

En savoir plus sur Delhi

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !