MUSÉE DE LA KASBAH

+212 5 39 33 44 81
Afficher le numéro
Plaque millesim 2018

C'est une occasion de se cultiver dans un cadre somptueux. Le palais Dar el-Makhzen est resté très bien conservé, avec sa salle des trésors où l'on entassait les impôts collectés, ou son superbe patio à ciel ouvert resté en l'état avec ses zelliges au sol, et des plafonds peints sur du bois de cèdre de toute beauté. Construit en 1691 par Moulay Ismaïl, une fois qu'il eut repris Tanger aux Anglais, ce palais abritait le tribunal de la ville et fut le siège du pacha, donc du gouvernement. Ce dernier y siégea jusqu'au protectorat de 1913, et le palais fut transformé en musée en 1922. Parmi les endroits à ne pas manquer :

La salle des trésors, sur la droite en entrant, avec ses coffres du XVIIe siècle.

Le musée ethnographique est organisé par matière, avec le travail du bois d'abord et des chaises de mariées, sur lesquelles on transportait la fiancée de son ancien vers son futur foyer, le jour de son mariage.

La 2e salle est celle des textiles, avec la couleur marron représentative du Moyen-Atlas, et le noir et blanc, caractéristique du Haut-Atlas.

La cour d'honneur du palais est l'endroit où le sultan donnait des audiences publiques, et où Delacroix lui-même fut reçu, et certainement le lieu le plus impressionnant du palais : les zelliges au sol n'ont absolument pas été restaurés depuis le XVIIe siècle.

Dans la salle des céramiques, vous pourrez peut-être distinguer deux sortes de bleus. En effet, au XVIIIe siècle, arriva d'Angleterre la couleur chimique, adoptée par tous les artisans fassis en moins de quinze ans. Les experts classent donc la céramique en deux catégories, avant et après le XVIIIe siècle. Dans la salle des cuivres, vous pourrez observer deux méthodes de décoration : le ciselé (sur le plateau central) et le martelé, caractéristique de Marrakech, sur le petit coffre.

On arrive à la section archéologique, organisée de façon chronologique. Les différentes époques sont identifiées par typologie des tombes, notamment par le Français André Jodin dans les années 1960 et 1970, ou Michel Ponsich, conservateur du musée dans les années 1950, qui fouilla et data les nécropoles phéniciennes. L'époque maurétanienne est celle de son roi emblématique, Juba II. Ce dernier était imprégné des deux cultures, grecque et romaine, et l'on peut admirer un superbe exemple d'une pièce de monnaie, frappée en latin sur une face (rex Juba), et en grec sur l'autre. On peut observer la Navigation de Vénus, une magnifique mosaïque trouvée à Volubilis, tout comme la statue du chien, une reproduction de celle exposée à Rabat.

Dans le jardin se trouvent des yuccas, ces sortes de palmiers à plusieurs branches, mais qui n'appartiennent pas à la famille des palmiers, ainsi que deux canons français, offerts au sultan Hassan I.

En prenant à gauche pour longer les remparts depuis la place du musée, on arrive au célèbre café Le Détroit, à gauche sous un passage voûté. Ce café, ouvert dans les années 1960 par un ami des Rolling Stones, est situé à l'étage dans les remparts. La salle principale est entourée d'une baie vitrée sur trois côtés, offrant une vue splendide sur le détroit de Gibraltar : à gauche, l'Europe et Tarifa, ainsi que Gibraltar, le rocher le plus à droite surmonté d'immeubles blancs. Tanger et sa baie se trouvent sur la droite. On a l'impression de contempler ce paysage unique depuis un ferry-boat. L'intérieur du café n'a pas grand intérêt, mais le plaisir de déguster un thé dans un " cadre " vaut bien deux dirhams de plus.

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Adresse et contacts :
MUSÉE DE LA KASBAH

Place de la Kasbah, Sahat el-Kasba
Tanger
Maroc
Voir sur la carte
  • Afficher le numéro

Avis des membres sur MUSÉE DE LA KASBAH

Note générale : 3.8/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
4 avis d'internautes
3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en septembre 2018
Instructif
Le musée regorge d'informations sur la culture marocaine. On y apprend énormément et cela est très enrichissant.
Avis déposé le 01/03/2019
3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juin 2018
Palais a la magnifique architecture arabo andalouse
Le musée retrace l histoire de tanger a travers les époques
Avis déposé le 10/12/2018
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en novembre 2017
Le musée mérite une visite d'une part pour ses collections qui retracent l'histoire de Tanger et du Maroc (superbe mosaïque provenant de Volubilis) et pour le palais lui-même fort bien restauré (très belle coupole en bois et stuc) et pour son jardin.
Sur la place, la porte à droite en sortant du musée, Bab el-Assa, est la plus célèbre de la kasbah, elle permet de regagner le petit Socco.
Avis déposé le 01/01/2018
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2017
Une mine d information sur la ville dans un palais magnifique. Il y en a pour tous les goûts. Personnel fort agréable.
Avis déposé le 29/05/2017
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Tanger

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !