A 2 500 m d'altitude et à environ 130 km de Kaboul, Bamiyan est la capitale de la province du même nom. Au coeur de l'Hindu Kush, cette magnifique vallée accueillait l'une des réalisations les plus remarquables de l'homme : les fameux bouddhas. Même si ces derniers ont été détruits par les talibans, cette vallée sereine aux couleurs pastel captive toujours les visiteurs. Ceux qui s'intéressent à l'art et à l'histoire trouveront dans la région plusieurs sites des périodes bouddhique (IIIe-VIIIe siècles après J.-C.) et islamique (XIIIe siècle après J.-C.).

Histoire. Placée sur l'ancienne route qui reliait la Chine à l'Inde, Bamiyan, carrefour entre l'Asie et le monde occidental, était un important point stratégique. Site phare de l'Asie centrale, sur la route de la soie, c'est une cité célèbre pour ses antiquités bouddhiques. Sous le règne des Kouchans, qui commence au Ier siècle après J.-C., Bamiyan est un foyer culturel et religieux, dont la ville conserve encore les vestiges. Le roi Kanishka, de la dynastie des Kouchans, favorise l'expansion du bouddhisme. Il autorise la frappe des pièces de monnaie à l'effigie de Bouddha sous les traits d'un être humain. Sous son règne, de nombreux monastères bouddhiques sont fondés en Afghanistan, ce dont témoignent les nombreuses découvertes archéologiques. Et ce qu'on appelle l'art gréco-bouddhique (mélange entre les traditions hellénistiques et l'influence bouddhique de cette époque) fleurit à Bamiyan. Pendant plusieurs siècles, Bamiyan reste un centre de pèlerinage majeur et ce jusqu'au IXe siècle, lorsque Mahmud de Ghazni fait la conquête du territoire afghan et impose l'islam dans la vallée. Au XIIIe siècle, les Shansabani font de Bamiyan la capitale d'un royaume s'étendant de Balkh au Badakhshan. Mais, en 1222, les conquérants mongols arrivent jusqu'à Bamiyan. Gengis Khan envoie son petit-fils traiter avec les Shansabani, mais ces derniers le tuent. En représailles, Gengis Khan ordonne à ses soldats d'assiéger les forteresses de Bamiyan. Tout est alors détruit et les habitants massacrés. Bamiyan ne se relèvera jamais entièrement de cette destruction. En 1895-1896, Abdur Rahman Khan demande à ce que Bamiyan et le Hazarajat soient placés sous le contrôle de l'Etat afghan. Il mène alors une campagne de répression contre les Hazaras (habitants du Hazarajat), pour hérésie. Ces derniers sont spoliés de leurs terres, au profit de Pachtounes déplacés à cette occasion dans le Hazarajat. Les Hazaras fuient alors vers le Turkménistan ou des provinces voisines. Mais les Pachtounes ne restent pas longtemps dans cette province, où le climat est rude et les terres difficiles à cultiver. Pendant la guerre contre l'occupation soviétique (1979-1989), les Hazaras sont exclus des partis de la résistance parce que chiites. Le Hezb-e-Wahdat, parti moudjahidine soutenu par l'Iran, règne sur Bamiyan et s'étend dans les années 1990 jusqu'à Mazar-e-Charif. Le régime taliban, arrivé au pouvoir en 1996, fait renaître les sentiments anti-hazaras. Majoritairement chiites, parfois ismaéliens, à l'opposé des talibans sunnites, les Hazaras sont les mal-aimés de l'Afghanistan. Leur religion diffère, et leurs traits physiques également. D'une manière générale, ils sont relégués au plus bas de l'échelle et exercent les professions les plus ingrates. Sous les talibans, le Hazarajat n'a plus accès à l'aide internationale et la cité de Bamiyan est prise par les extrémistes en 1998.

Aujourd'hui, le Hazarajat bénéficie de programmes de reconstruction de la part de la communauté internationale. Beaucoup d'ONG s'y sont installées. Les Hazaras se battent pour être plus représentés au sein de la politique afghane, mais ils continuent à souffrir du racisme. Les tensions entre les diverses communautés ethniques sont loin d'avoir disparu. Un des grands leaders de cette communauté, Mustafa Kazimi, membre du Front national, le principal parti d'opposition, a péri victime d'un attentat suicide, en novembre 2007, suscitant une vive émotion au sein de cette communauté.

Les lieux incontournables de BAMIYAN

Photos de BAMIYAN

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

Afghanistan

Guide Afghanistan

Afghanistan 2013

Au carrefour de l'Asie Centrale, et sur la route de la Soie, l'Afghanistan est un pays envoutant et magique. Ce n'est pas un hasard si bon nombre ...

Extrait gratuit
Acheter le guide

18.95 €

264 pages

Ailleurs sur le web
Avis