Pékin, capitale de tous les possibles

Bienvenue à Pékin, entre habitats traditionnels et édifices colossaux ; entre trésors cachés et merveilles inscrites au patrimoine de l'humanité ; entre mode de vie traditionnel et modernité à outrance ! Bienvenue à Pékin, capitale bigarrée qu'il faut prendre le temps d'arpenter, de humer, pour finalement appréhender cette " identité chinoise " parfois si décriée en Occident. Et garder en tête qu'un voyage à Pékin est une aventure, notamment car ici les repères sont brouillés, les codes sociaux différents et l'écriture mystérieuse. Bienvenue à Pékin, capitale administrative des derniers bureaucrates rouges et pourtant haut lieu de la finance mondiale. Bienvenue à Pékin, capitale de tous les possibles !

 

Décrire Pékin et présenter cette immense ville aux voyageurs de passage est une tâche ardue. Ardue tant la ville change, évolue et grandit - en gagnant toujours plus de terrain sur la campagne environnante. Ardue également tant la Chine subit elle aussi de plein fouet les effets de la mondialisation (les questions de " l'uberisation " du travail ou celles ayant trait à la sécurité sont ici aussi très présentes) et la vie dans la capitale peut ainsi paraître - parfois - ou très semblable à celle que nous vivons dans les grandes capitales européennes ou radicalement différente. Pour autant que les grands bouleversements de notre monde ne vous empêchent pas de venir voir ici comment les Chinois entendent y répondre et comment Pékin se réinvente sans cesse. Ecrin historique, bulle de modernité, Pékin est en mouvement constant, tiraillée entre un héritage culturel incontournable et l'irrésistible envie de profiter au maximum d'une vie devenue plus aisée. La ville change tellement vite que les Pékinois eux-mêmes ont parfois du mal à s'y retrouver. Mais ce dynamisme fait de Pékin une ville attachante, pleine de surprises et de découvertes. Une ville qui conserve tout son charme, même après des années d'explorations assidues...

Car Pékin concentre en son sein des dizaines de possibles pour les voyageurs - fortunés ou non. Ainsi, si vous aimez les voitures de luxe, une soirée devant le Village de Sanlitun vous permettra de voir un incessant ballet de ces grosses cylindrées, certaines tunées de façon d'ailleurs assez intrigante. Pour les amoureux de la culture chinoise traditionnelle, un passage dans les hutong du centre-ville vous permettra de toucher du doigt l'âme de la capitale et de ses habitants. Pour les contemplateurs de prouesses architecturales, ne manquez pas un passage - même rapide - au centre des affaires de Chaoyang, entre la tour CCTV ou le mall The Place. Egalement, les historiens - en herbe ou non - se réjouiront lors d'un bref voyage dans le temps entre la Cité interdite, Tian'anmen ou l'ancien quartier des légations. Oui, un voyage à Pékin regroupe tout ceci et bien plus encore que vous trouverez le long des ruelles...

 

Le paradis du palais

Pékin est aussi un haut lieu de la gastronomie. Les Chinois sont très fiers de leur cuisine qui ne souffre, selon eux, aucune concurrence. Et Pékin, qui accueille une population venue des quatre coins du pays, offre effectivement un inoubliable concentré culinaire. Aux saveurs prononcées du canard laqué pékinois répondent les épices du Sichuan. La douceur sucrée de la cuisine cantonaise est soulignée par les goûts musqués des plats du Xinjiang. La violence du baijiu, l'alcool de riz chinois, boisson incontournable des banquets chinois, est tempérée par la douceur du vin jaune de Shaoxing (huangjiu). Que l'on soit adepte des bols de nouilles, ingurgités à la va-vite dans les petites échoppes de rues, ou des précieux banquets de cuisine impériale, Pékin offre un véritable festival pour les papilles !

 

Une destination au coeur de l'empire du Milieu

Si la Chine est l'empire du Milieu, alors Pékin est le milieu de l'Empire. Protégée par l'incontournable Grande Muraille des agressions extérieures (qui prennent aujourd'hui davantage la forme de vents de sable que d'invasions barbares !), capitale aux multiples facettes, la ville offre un condensé du pays et de ses contradictions. Aux immeubles très design du quartier des affaires de Chaoyang, aux malls de Sanlitun ou aux périphéries concentriques d'une ville devenue tentaculaire, répondent la tradition architecturale de la résidence du prince Gong, du quartier des lacs de Shishahai et surtout à celle de la Cité interdite. Cette dernière est l'un des grands héritages architecturaux de la Chine ancienne et l'un des seuls palais impériaux encore debout en Chine à l'heure actuelle ! Elle servit de résidence aux empereurs des deux dernières dynasties, Ming et Qing, et fut construite en seulement 14 ans entre 1406 et 1420. La rapidité d'édification de cet ensemble de 74 hectares entouré d'un fossé plein d'eau large de 50 m, et d'une muraille de 10 m de hauteur, est tout à fait surprenante ! Plus de 200 000 artisans participèrent à la construction et une sophistication suprême des techniques de constructions, alliant modernité et tradition, entra dans la conception de ce chef-d'oeuvre. La cité était totalement coupée du monde extérieur jusqu'en 1924, lorsque Puyi, le dernier des vingt-quatre empereurs qui s'y succédèrent, en fut chassé. Le palais et ses 9 999 salles (pas une de plus) est aujourd'hui l'un des plus grands musées du monde, étonnant témoin de l'âge d'or impérial.

 

Pour en profiter au mieux, le Novotel Beijing Peace est bien situé à proximité de la Cité interdite, mais aussi des grands quartiers commerciaux. Il est doté de tout le confort moderne et offre piscine, sauna, salle de gym, et salon de coiffure. Le service y est impeccable et on appréciera aussi les vues sur Pékin depuis le... 19e étage ! Idéal donc pour être au coeur de la ville et de ce véritable parcours historique, qui permet de naviguer du temps des empereurs à celui de la proclamation de la République populaire, de la place Tian'anmen au mausolée de Mao Zedong, de la rue des antiquaires, qui propose des vestiges des dynasties et des souvenirs de la Révolution culturelle, jusqu'aux tours de bureaux qui rappellent que Pékin est aujourd'hui une ville-monde. A la fois capitale consumériste et ville spirituelle, Pékin sent battre son coeur selon des tempos différents.

 

Infos futées

 

Quand ? Pékin jouit d'un climat continental (froid et sec en hiver, chaud et peu humide en été) avec des températures qui descendent facilement à - 20 °C en hiver et montent - tout aussi facilement - à + 40 °C en été. Le printemps et l'automne sont en général les meilleures périodes pour voyager à Pékin et dans toute la Chine. Pour autant, et ce malgré ses températures nettement en dessous de zéro, l'hiver peut être une bonne saison pour découvrir Pékin sous un ciel bleu si l'on ne craint pas trop le froid (d'autant que c'est souvent à cette période que la pollution se fait le moins sentir). La haute saison touristique couvre les périodes de mars à octobre et la basse saison de novembre à février. En gros, le printemps/l'été et l'automne (haute saison) et l'hiver (basse saison).

 

S'y rendre. Compter en moyenne entre 650 € et 900 € pour un vol A/R entre Paris et Pékin.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Se loger. Une bonne option pour poser ses valises.

NOVOTEL BEIJING PEACE - Plus d'informations sur le site

 

Utile. Pour préparer au mieux son voyage.

OFFICE DE TOURISME DE PEKIN - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une agence locale pour un voyage sur mesure - Trouvez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Les dernières Actus

Pékin, capitale de tous les p...

Bienvenue à Pékin, entre habitats traditionnels et édifices colossaux ; entre trésors cachés et merveilles ...
Lire l'article

10 capitales d'Asie à découvr...

Depuis toujours, son immensité et ses paysages variés font de l'Asie l'un des continents coup de coeur des voyageurs. ...
Lire l'article
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis