ANCIENNE AGORA

Site archéologique |

L'avis du Petit Futé sur ANCIENNE AGORA

Plaque millesim 2018

Histoire. L’agora est certainement le centre de toute grande ville grecque : c’est là que les décisions politiques sont prises, que les prisonniers sont jugés et que sont également installées les boutiques. D’abord simple esplanade, l’Agora d’Athènes s’est progressivement enrichie de portiques à colonnades où les citoyens pouvaient se rafraîchir. Elle a pris la forme qu’on lui connaît aujourd’hui au VIe siècle av. J.-C. Les bâtiments bordaient alors le site sur son côté ouest, mais furent détruits par les Perses en 480 av. J.-C. Durant le reste du Ve siècle, les Athéniens reconstruisent leur Agora et l’ornent d’autres bâtiments au nord et au sud. Peu après 450 av. J.-C., on débute la construction du temple d’Héphaistos, plus connu sous le nom de Théséion, celui que vous voyez encore debout surplombant l’ensemble du site.

Le IVe siècle est marqué par de gros efforts de construction, mais ce n’est qu’au IIe siècle av. J.-C. que l’on ajoute à l’Agora les colonnades (portique ou stoa) qui l’entouraient comme le portique d’Attale, reconstruit par l’Ecole Américaine d'Archéologie pour abriter le musée du site de l’Agora.

En 86 av. J.-C., le sac d’Athènes par les Romains de Sylla endommage gravement les bâtiments au sud de l’Agora. Vers 15 av. J.-C., Agrippa fit construire l’Odéon dans l’axe de la place centrale, et l’on démonte également les temples de la campagne d’Attique pour les reconstruire sur le site de l’Agora, en particulier le temple d’Arès. Au IIe siècle apr. J.-C., d’autres bâtiments sont construits, comme la Bibliothèque de Pantainos, le Nymphée et la Basilique. En 267 apr. J.-C., les Hérules, barbares venus du Nord, saccagent Athènes. On arrache alors les pierres des monuments pour construire un mur d’enceinte autour de l’Agora, les sophistes construisent de luxueuses habitations sur les pentes nord de l’Aréopage, on bâtit également le palais des Géants sur les ruines de l’Odéon. Vers la fin du VIe siècle apr. J.-C., le site est abandonné et recouvert peu à peu d’épaisses couches d’alluvions. Vers l’an mille, on y bâtit l’église des Saints-Apôtres.

Visite guidée du site. Nous vous proposons une visite guidée du site de l’Agora, qui part de l’entrée sud, c’est-à-dire la plus proche de l’Acropole. Vous entrez donc sur le site en suivant la voie des antiques Panathénées, où une immense procession partait du Céramique pour aboutir à l’Erechthéion sur l’Acropole en traversant l’Agora par la Voie sacrée. Vous pouvez d’ailleurs voir les traces du dallage en marbre qui recouvrait la route ainsi que les profondes marques laissées probablement par le passage des chars.

Sur votre droite, avant d’entrer sur le site proprement dit, une série de boutiques abritées par une colonnade, de l’autre côté de la voie se trouve le temple du sud-est dont on ignore la divinité. On sait cependant que ces colonnes ont été récupérées sur le temple d’Athéna de Sounion. Après avoir passé la porte du site, vous verrez sur votre gauche, près de la petite église des Saints-Apôtres, les fondations de la fontaine publique du sud-est, du VIe siècle av. J.-C.

Nous vous proposons de prendre à gauche pour longer les vestiges du portique sud de l’Agora. Ce vaste ensemble de colonnades se composait d’un premier portique intermédiaire qui encadrait, avec un deuxième portique plus au sud, une vaste place rectangulaire. A l’ouest de celle-ci se trouvait un bâtiment de plan carré qui servait de tribunal, même si des inscriptions trouvées sur le site nous ont appris que des séances se tenaient au-dehors sous les colonnades. Au tribunal, que l’on appelle l’Héliée, est accolée une fosse carrée dallée qui est le reste d’une horloge à eau ou clepsydre et qui date vraisemblablement du IVe siècle av. J.-C.

En continuant vers l’ouest, après la fontaine, vous tomberez sur un bâtiment qui fut peut-être la prison de Socrate, ainsi que des bustes de prisonniers parmi lesquels l’un d’eux pourrait représenter Socrate lui-même.

Nous vous proposons à présent de remonter vers le nord du site en passant au pied du promontoire rocheux sur lequel se dresse le temple d’Héphaistos. Vous allez ainsi passer devant les bâtiments ouest de l’Agora, les plus anciens du site. Vous passez d’abord devant la base circulaire de la tholos. Bâtie vers 460 av. J.-C., elle servait de quartier général et de cantine aux prytanes, le comité de présidence du Conseil des 500, ou boulê. S’y trouvait également un jeu de poids et mesures étalon. Les réunions du Conseil avaient lieu dans l’édifice dont on devine les fondations derrière la tholos : le bouleutêrion.

Les archives du Conseil étaient conservées sur des papyrus, des parchemins ou dans le marbre, dans un autre bâtiment construit à côté de la tholos : le metrôon. Vous le reconnaîtrez au portique ionique qui se trouve sur le devant et qui date du IIe siècle av. J.-C. Devant le metrôon, de l’autre côté du chemin prévu pour la visite, se tient une plate-forme rectangulaire de grande taille entourée d’une balustrade restaurée. Il s’agit du monument des Héros éponymes. Au milieu de la balustrade se dressaient les statues de bronze de dix héros légendaires qui avaient donné leur nom aux dix tribus ou circonscriptions politiques du territoire d’Athènes. Derrière, vous apercevez la base d’un immense autel qui devait être dédié à Zeus.

En continuant vers le nord, vous passez devant ce qui reste d’un petit temple ionique dédié à Apollon Patrôos, construit en 340-330 av. J.-C., puis devant un bâtiment plus imposant composé de deux ailes : c’est le portique de Zeus Eleuthérios, dieu de la Liberté. C’est ici que l’on vénérait tous les personnages qui ont contribué à la liberté de la cité. Encore à droite de cet édifice se dresse enfin le portique royal, de dimension plus réduite que son voisin. Il fut bâti probablement vers 460 av. J.-C., certainement d’abord pour abriter et exposer les lois édictées par Solon. Il a ensuite servi de quartier général à l’un des principaux magistrats d’Athènes : l’Archonte Roi. C’est ici que Socrate vint répondre à l’interrogatoire qui devait entraîner sa condamnation à mort.

A présent, nous vous invitons à admirer de plus près le merveilleux temple qui se dresse au-dessus de vos têtes : le temple d’Héphaistos, plus connu sous le nom de Théséion. Les sculptures des deux frontons ont été perdues, en revanche subsistent des fragments de la frise dorique et des métopes qui illustrent les travaux d’Héraclès et les exploits de Thésée de qui il tire son surnom. Attardons-nous maintenant sur les bâtiments du centre de l’Agora. En longeant le mur de la ligne de chemin de fer vers l’est, on découvre l’angle de ce qui fut l’autel des Douze Dieux, le reste du monument étant derrière le mur de séparation. Fondé en 522 av. J.-C. par Pisistrate le Jeune, ce sanctuaire était dédié aux douze dieux de l’Olympe et servait de repère pour la mesure des distances depuis Athènes.

Dirigeons-nous maintenant vers les colossales statues qui se dressent au milieu du site : elles représentent des tritons (mi-hommes, mi-poissons) et des géants (mi-hommes, mi-serpents). Ces statues ont été prélevées sur la façade de l’odéon d’Agrippa, aujourd’hui disparu. En passant entre les géants, vous arrivez sur les ruines de l’odéon lui-même. Son architecture était remarquable par l’absence de colonnes à l’intérieur, ce qui est sans doute la première cause de l’effondrement de son toit vers 170 av. J.-C. Aujourd’hui, vous pouvez admirer la scène dallée de marbre. Les Hérules détruisirent l’odéon en 267 apr. J.-C. et les Athéniens utilisèrent les pierres du bâtiment pour doter la ville d’une nouvelle fortification. Les fondations en ciment qui recouvrent aujourd’hui la place de l’ancien odéon appartenaient à un grand complexe architectural connu sous le nom de palais des Géants.

Nous vous proposons dès à présent de vous rendre dans la stoa d’Attale qui abrite aujourd’hui le musée de l’Agora. Ce portique doit son nom au roi Attale II, roi de Pergame de 159 à 138 av. J.-C., geste de reconnaissance classique pour un prince d’Attique envoyé à Athènes dans sa jeunesse pour y recevoir une éducation correcte.

La stoa se compose de deux étages de 21 locaux chacun. Ces pièces étaient occupées par des boutiques mais aussi des bureaux de l’administration.

Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Informations et horaires sur ANCIENNE AGORA

Tous les jours de 8h à 20h en été. Billet : 8 € (ou 30 € combiné avec l'Acropole et d'autres sites, valable 5 jours).

Avis des membres sur ANCIENNE AGORA

Note générale : 4.3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
16 avis d'internautes
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en septembre 2019
Très bien
L'ancienne agora est vraiment un joli lieu , et moins touristique que l'Acropole ce qui est agréable. Plusieurs bâtiments à visiter, de belles maquettes qui permettent de se rendre compte du faste d'antan et des sculptures.
Avis déposé le 27/09/2019 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2019
Moins de touristes qu'à l'Acropole
Un espace agréable moins visité que l'Acropole même s'il fait partie des sites les plus visités d'Athènes. Des vues différentes de l'Acropole depuis les jardins. Très agréable.
Avis déposé le 03/09/2019 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juillet 2019
Joli!
Pas mal de choses à voir dans l'agora, il faut y passer au moins 1h si on veut prendre le temps de flâner entre les ruines. Vous avez un pass qui réunit l'Acropole avec l'agora donc c'est l'occasion de visiter l'agora. Très jolie visite!
Avis déposé le 31/08/2019 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en avril 2018
Site historique emblématique d'Athènes, situé à proximité de l'Acropole. L'Agora est très grand avec beaucoup de chose à voir il faut prévoir un minimum 1h30. Le site est ombragé et il est agréable de s'y balader.
Avis déposé le 27/04/2018 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2017
Contrairement à l'Acropole, l'Ancienne Agora est un lieu paisible où il fait bon s'y promener. Je fus impressionnée par le niveau de conservation du temple d'Héphaïstéion, un de mes coup de coeur. Quant à la Stoa, c'est une édifice neuf qui abrite un musée.
Avis déposé le 03/04/2018 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en janvier 2018
L'ancien centre de la ville est un lieu où il fait bon flâner entre les ruines. Des ruines certes, mais pas que, car sur ce site historique se trouve également le temple d'Héphaïstos qui impressionne par sa taille certes, mais aussi et surtout par son état de conservation.
En se baladant ici, on imagine facilement l'animation qui pouvait y régner et ce quelques dizaines de siècles auparavant...
Dommage que lors de notre visite, le site fermait à 15h...
Avis déposé le 23/02/2018 
3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en janvier 2018
Un peu déçue par ce site. Il est intéressant de s'y balader mais il y a très peu d'explications et ça manque!! Droit d'entrée compris dans le billet pour l'Acropole
Avis déposé le 01/02/2018 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en janvier 2018
L'intérêt principal du site est l'exceptionnel temple dit le Thésaion qui est très bien conservé, mais le parc contient plusieurs statues et ruines.
Avis déposé le 29/01/2018 
3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juillet 2017
L'agora grecque est un site antique dominé par le Theseion, très beau temple bien conservé. Le site qui offre encore une fois un point de vue splendide sur l’Acropole. Il fait bon de s'y promener. Une belle église de style orthodoxe est également présente. En été, bon à savoir, il y a des distributeurs (payants) d'eau.
Avis déposé le 02/10/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2017
Le centre de la vie politique et économique durant l'Antiquité est très intéressant à visiter. Le temple d’Héphaïstos est particulièrement bien conservé.
Avis déposé le 02/09/2017 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juillet 2017
Malgré la chaleur de juillet, il était très agréable de se promener dans l'ancienne Agora, où les ruines antiques se mèlent à la végétation. Le temple d'Héphaistos qui surplombe l'Agora est particulièrement bien conservé, et le Musée est à la fois rapide et sympa à visiter.
Avis déposé le 26/07/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mars 2016
L’Agora fut l’un des lieux les plus fréquentés de l’antique cité grecque. Ce monument datant du 6ème siècle av. J-C. eut un rôle important dans la formation de la civilisation grecque. Siège de la vie publique de la Grèce Antique, l’Agora était à la fois un lieu sacré, lieu de commerce, mais aussi lieu de décisions politiques, de discutions philosophiques et éducatives. Tous les citoyens grecs de l’époque s’y retrouvaient, des philosophes tels que Platon, aux fonctionnaires, en passant par les acteurs politiques d’athènes. A l’époque se tenait également sur cette place le marché principal de la ville.
Avis déposé le 26/03/2017 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en avril 2016
L'entrée à 8€ par adulte est raisonnable. Il y a un des plus beaux temples de Grèce. Très bien conservé. Il vaut le détour. Il y a également une jolie petite église avec de magnifiques fresques. Je recommande ce site.
Avis déposé le 31/10/2016 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en avril 2016
Le site donne une vision de la vie à l'époque antique, certains bâtiments notés sur le plan sont difficiles à trouver car il ne reste presque plus rien.
Avis déposé le 04/07/2016 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2016
Un site gigantesque avec un magnifique parc avec de nombreuses statues et un magnifique temple permettant d avoir une vue panoramique sur athenes.prix 8 euros
Avis déposé le 28/05/2016 
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Athènes

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes avec Huttopia !

    Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche