MOSQUÉE D'EYÜP SULTAN (EYÜP SULTAN CAMII VE KÜLLIYESI)

Plaque millesim 2018

Les lieux saints revêtent en général un mélange bien dosé de mysticisme et de surnaturel. Tandis que le sultan Mehmed II, le Conquérant (Fatih), savoure la chute de Constantinople, son précepteur voit en rêve l'emplacement d'un tombeau où serait enterré Abou Ayoub al-Ansari, l'un des fidèles compagnons et porte-étendards du prophète Mahomet. Il périt lors du premier siège de Constantinople, en 670, et est enterré par son armée non loin des murailles terrestres, à un endroit qui tombe peu à peu dans l'oubli. Le Conquérant est donc doublement récompensé : une ville mythique à son palmarès et un signe divin venant solidifier les bases de son règne ! Le complexe a subi des transformations au cours des âges. Il est formé d'une mosquée, d'un mausolée, d'une medersa, d'un hospice réfectoire et d'un double hammam. La mosquée actuelle a été construite entre 1798 et 1800, à l'époque de Selim III. Le mihrab rectangulaire, qui fait saillie à l'extérieur, est recouvert d'une demi-coupole. La cour de la mosquée est bordée d'un péristyle que surplombent treize coupoles. Cette cour, avec ses platanes où les cigognes viennent faire leur nid et les centaines de pigeons qui voltigent autour, constitue l'une des toiles de fond de la scénographie typique de la ville. Les chambres de la medersa sont disposées sur les parties latérales de la cour. Le bâtiment du réfectoire est aménagé autour de deux espaces également recouverts de coupoles. Le mausolée d'Eyüp Sultan est un monument octogonal en pierre, surmonté d'un dôme et une grille en laiton permet aux pèlerins d'apercevoir la châsse incrustée d'or qui contient l'une des reliques de l'islam : une empreinte du pied du prophète Mahomet retrouvée dans le trésor du sérail de Topkapı. Les carreaux de céramique, de couleur bleue et blanche, et les vitraux des fenêtres ornant le mausolée sont du XVIe siècle. Une frise calligraphique fait le tour du tambour intérieur du monument. D'autres stèles tombales ou sarcophages ayant une valeur historique se trouvent dans le cimetière. Parallèlement, des grands vizirs et de simples citoyens de l'Empire ottoman souhaitèrent être inhumés aux côtés du saint, donnant naissance au grand cimetière d'Eyüp. Première mosquée construite après la conquête ottomane de la ville, c'est un lieu de pèlerinage fréquenté et vénéré.

MOSQUÉE D'EYÜP SULTAN (EYÜP SULTAN CAMII VE KÜLLIYESI)
Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

En savoir plus sur Istanbul

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !