Impossible de ne pas aller visiter cette ville célèbre pour ses fabriques de pièces de coton ou de soie. Destinés surtout à l'ameublement, les matériaux de tissage et le choix des motifs sont d'une qualité indéniable. Néanmoins, au Caire, il est possible également de vous rendre à leur boutique située rue Daher, près de la gare Ramsès.

Mais Akhmim, c'est aussi, pour les amateurs d'histoire ancienne, un pèlerinage dans la ville de Min, le dieu ithyphallique (c'est-à-dire au sexe en érection) que vous aurez sans doute déjà aperçu sur un bas-relief, dans un temple comme Karnak, par exemple. A l'origine, la ville s'appelait Khem-Min pour devenir chez les Grecs Panopolis. Elle occupait une place importante en tant que capitale du neuvième nome de Haute-Egypte. Le culte de Min se perpétua assez tard, jusqu'au milieu du IVe siècle de notre ère, époque sous laquelle l'empereur Théodose ordonna la fermeture des temples aux cultes païens. Mais, auparavant, la ville avait eu à subir la colère des coptes qui, à plusieurs reprises, avaient effectué des razzias punitives envers les adorateurs de ce dieu impudique en martelant les murs et en tabassant les prêtres.

À voir / À faire à AKHMIM

Organiser son voyage à AKHMIM

Photos d'AKHMIM

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2018-04-04
480 pages
Avis