Son nom évoque le méandre de l'oued au sein duquel la première ville de la vallée du M'Zab a été édifiée. A 9 km de Ghardaïa, elle paraît déjà loin de tout. On peut en gravir les ruelles aux murs crépis de rose, d'ocre orangé ou de vert pastel jusqu'à la porte d'accès au cimetière dominé par quelques tombeaux à iduden mais on peut également la contourner par le bas, le long de hautes maisons-remparts jusqu'à la fameuse mais délicieuse mosquée de Cheikh Sidi Brahim. A moitié enterrée, son plan modeste, ses arcades moulées sur une palme de dattier ou ses niches destinées à recevoir les effets des élèves de la medersa seraient à la base de l'émerveillement de Le Corbusier qui s'en serait inspiré pour édifier la chapelle Notre-Dame-du-Haut à Ronchamp, près de Vesoul. Et c'est vrai que la chapelle française dédiée au culte de Marie possède quelques airs de famille avec la mosquée Sidi Brahim ! La petite mosquée, vieille de plus de 700 ans, a été construite en l'honneur de Sidi Brahim, un cheikh qui, mort depuis longtemps et s'estimant un peu oublié, apparut en songe à Ba Messaoud, un Mozabite emprisonné depuis de longues années loin de son pays. Le vieux Sidi Brahim lui proposa la liberté contre la promesse d'élever une mosquée en son nom à l'endroit où se ficherait sa canne lancée.

À voir / À faire à EL-ATTEUF

Organiser son voyage à EL-ATTEUF

Photos d'EL-ATTEUF

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ALGÉRIE

Guide ALGÉRIE

ALGÉRIE 2017/2018

17.95 €
2017-02-22
408 pages
Avis