Kolomba désignait à l'origine pour les Cinghalais un manguier avec beaucoup de feuilles : le kola-amba. Au XIIe siècle, les commerçants maures expédiaient la cannelle depuis un comptoir installé à l'embouchure de la rivière Kelani. Le nom de ce port était Kelanitota, puis Kolontota avant de devenir Kalambu. On raconte que les Hollandais choisirent de forger le blason de la ville à partir du manguier feuillu auquel ils ajoutèrent une colombe dans les branches. Colombo tire donc son nom de différentes origines, encore visibles selon les quartiers.

La capitale commerciale du Sri Lanka, considérée dans les années 1960 comme une " des villes les plus calmes du monde " par André Malraux dans ses Antimémoires, a bien changé. C'est aujourd'hui une cité étendue, voire tentaculaire avec ses quinze quartiers qui ne font que repousser la ville plus loin encore. Chacun d'entre eux offre une perspective nouvelle, là le coin résidentiel, ici le marché populaire, de l'autre côté le quartier spirituel... Certes Colombo n'est probablement pas la ville la plus passionnante au monde, et certainement pas du Sri Lanka. Mais elle bouge, active comme une fourmilière la journée, toute silencieuse la nuit. Elle mêle ses différentes composantes avec bonheur : traditions ancestrales (ses magnifiques temples !), vestiges coloniaux (hôtels, Cargills, etc.) ou modernité contemporaine (voir le Fort qui est le quartier idéal). Toutes ces cultures et influences se rencontrent, se mélangent sans pour autant se choquer ou se perdre dans ce contact.

Et si la capitale, en apparence à des années-lumière du reste du pays, est un premier pas original dans le Sri Lanka, c'est un pas qui se déguste, car finalement, oui, c'est aussi un peu ça Colombo, un Sri Lanka haut en couleur.

À voir / À faire à COLOMBO

Organiser son voyage à COLOMBO

Photos de COLOMBO

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

SRI LANKA

Guide SRI LANKA

SRI LANKA 2017/2018

13.95 €
2017-05-31
432 pages
Avis