Recife, fondée au XVIIe siècle, compte parmi les plus anciennes villes du Brésil. Très vite, grâce à l'essor de la canne à sucre, le bourg prospéra, et il devint nécessaire d'agrandir la colonie.

Olinda, sur un site magnifique à quelques encablures de là, devint le siège de la bourgeoisie et de l'administration, tandis que Recife devenait un port de première importance, affirmant sûrement son statut de centre commercial, puis industriel à partir du XIXe siècle.

Aujourd'hui, Recife présente le visage d'un dédale urbain avec lequel la nature est intimement enchevêtrée. Le centre occupe le coeur d'un réseau de fleuves qui terminent ici, dans un environnement de mangrove, leur parcours jusqu'à la mer, ce qui a valu à la ville sa réputation, exagérée, de la Venise brésilienne. Cette topographie particulière rend difficile l'orientation, et par le même coup brouille l'approche d'une ville dont les habitants font preuve de réserve avant d'exprimer leur cordialité.

Les centres d'intérêt sont disséminés à travers la ville, et l'on passe dans la même journée des vestiges coloniaux du centre ancien, aux plages de Boa Viagem, en passant par le quartier des marchés à l'agitation permanente. Le Bairro do Recife est un îlot à part où se concentre une bonne partie des constructions anciennes (chapelle dorée, Igreja da Ordem Terceira de São Francisco, Forte das Cinco Pontas, tour Malakoff, rue Bom Jesus...) ; en traversant le pont historique Mauricio de Nassau on arrivera à Santo Antônio où il y a aussi d'autres points touristiques intéressants à visiter, comme le Teatro Santa Isabel, le Palacio Campo das Princesas et la Praça da Republica.

Devant le siège du plus vieux quotidien d'Amérique du Sud, le Diário du Pernambuco, les vendeurs ambulants proposent mangues et papayes, tandis qu'à quelques pas de là, on déguste des beignets de crevettes, feitos na hora, " faits à l'instant ".

On pourra également visiter de nombreux musées (de l'homme du Nordeste, archéologique, d'art moderne...) et faire un détour curieux au musée de Francisco Brennand, l'un des artistes emblématiques d'une ville qui se distingue par son foisonnement culturel.

Le sociologue Gilberte Freyre (dont on peut visiter la maison, transformée en fondation) naquit et vécut à Recife. La ville a également vu éclore ces dernières années le Mangue Beat (littéralement le rythme de la mangrove), une fusion des courants venus d'Occident (rock, électro, rap...) et des rythmes traditionnels. Ce qui n'étonne pas quand on connaît l'extrême richesse du patrimoine culturel à la disposition des artistes contemporains. Nous sommes sur la terre du Frevo, une danse acrobatique et spectaculaire qui s'exécute sur des airs rapides joués par une fanfare de cuivres. À quelques kilomètres de Recife, Nazaré da Mata est la capitale du Maracatu, un rite inspiré de la tradition africaine du couronnement des Rois noirs. Des costumes somptueux et de puissantes percussions le caractérisent. Recife et Olinda sont réputés pour leur carnaval, l'un des plus importants du pays, qui rivalise de gaieté, de couleurs et de musiques avec les deux grands classiques de Rio et Salvador. L'apothéose a lieu le samedi du carnaval. Ce jour-là, le Galo da Madrugada, le plus grand bloco du monde, défile. C'est un million et demi de personnes qui se rue sur la ville.

Les lieux incontournables de RECIFE

Organiser son voyage à RECIFE

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
Hébergements & séjours
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Funbooker
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos de RECIFE

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2019-01-09
816 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.