CARNAVAL DE RIO

Carnaval

L'avis du Petit Futé sur CARNAVAL DE RIO

Plaque millesim 2018

C'est un des plus grands et spectaculaires carnavals du monde qui dure 5 jours.

Histoire

Le carnaval brésilien est héritier de la tradition d'un défilé historique portugais appelé entrudo, auquel est venu s'ajouter les influences africaines, en particulier en matière de danses. La première moitié du XXe siècle voit le carnaval prendre son aspect actuel, avec les premiers corsos (défilés sur des voitures décapotables, à partir de 1910), la naissance de la samba (la première d'entre elles enregistrée fut Pelo telefone en 1916 par Donga) et la création des premières écoles de samba : en 1928, le grand Cartola fonde la première et la plus populaire des écoles de samba de Rio, Mangueira, dans le quartier du même nom. Puis naissent Unidos da Tijuca, en 1931, Portela en 1935, Vila Isabel et Viradouro en 1946, Beija-Flor en 1948 et encore Salgueiro en 1953. Chaque quartier de Rio, en particulier dans la populaire Zona Norte, détient aujourd'hui son école de samba. En 1935 est organisé le premier défilé officiel du carnaval carioca, organisé par la Mairie de la ville. En 1939, Portela inaugure, avec Teste ao samba, la mode des sambas de enredo (chanson officielle de chaque école). En 1961, Mangueira fait franchir un palier au carnaval avec le lancement de la sonorisation durant le défilé. En 1984, c'est l'inauguration au centre-ville de Rio du désormais fameux Sambodrome, l'avenue avec gradins où défilent les meilleures écoles de la ville. Le bâtiment et sa place finale (praça do Apoteose) ont été dessinés par l'incontournable architecte Niemeyer. Aujourd'hui, le carnaval de Rio est le plus grand spectacle vivant au monde : en 2018 il a attiré 6,5 millions de personnes (dont 1,05 million de touristes) dans les rues ! Il a également permis d'injecter 3 milliards de reais dans l'économie carioca.

Organisation

Rio est le plus organisé des carnavals au monde. Celui-ci dure officiellement 5 jours, du vendredi soir jusqu'au mardi gras. L'acmé de ces 5 jours de fête est bien entendu le défilé des écoles de samba : les 12 meilleures écoles de la ville défilent deux soirs de suite devant les 70 000 spectateurs installés sur les gradins de l'avenue Marquês de Sapucai (l'adresse officielle du Sambodrome).

Chaque école compose sa prestation autour d'un thème, appelé l'enredo : politique, nature, sport, art, musique, etc. L'école Unidos da Tijuca a vaincu en 2012 en réalisant un défilé autour du musicien Luis Gonzaga, le maître du forro, qui aurait eu 100 ans cette année. En 2018, les favoris étaient les fameuses Mangueira et Salgueiro, et pourtant, au détriment des pronostics, c'est Beija-Flor qui remporta l'édition avec un défilé sur le thème de la corruption, la violence et tous les maux dont souffre actuellement le pays.

Chaque école invente sa chanson (la samba de enredo), dont certaines passeront à la postérité, crée des costumes, des chorégraphies et des chars multicolores, et répète plusieurs mois durant. Le dimanche et le lundi soir de carnaval, ce sont les jours clés où défilent les meilleures écoles, chacune d'entre elles disposant de 80 minutes et de 3 500 à 4 000 participants déguisés et agités pour ébahir la foule et les jurés.

A l'issue des deux jours de défilé, un jury d'experts distribue des notes se référant à chaque dimension du défilé (on est proche de la méthode employée au patinage artistique).

Voici les différents points qui sont évalués par les vingt-deux jurés du carnaval :

Alegoria e adereço : la beauté des chars.

Bateria : les 200 à 700 percussionnistes et musiciens.

Enredo : le thème.

Evolução : la précision des mouvements de foule.

Fantasia : les costumes. On y a parfois engouffré toutes ses économies, voire celles d'un autre !

Harmonia : l'impression d'ensemble, la coordination entre la musique et la danse, les figures des danseurs.

Mestre sala et porta-bandeira : un couple danse devant le groupe ; la jeune fille virevolte avec le drapeau et son sourire représente toute l'école.

Samba enredo : la musique et les paroles.

Le dimanche à 21h, une école de première catégorie (le Grupo Especial) ouvre le défilé : les Abre-Alas présentent le nom de l'école, suivis de la Commissão da Frente, une douzaine de personnalités, dont quelques-unes de l'école, ainsi que des célébrités alliées, déjà costumées et dansant sur leur chorégraphie. Puis viennent les milliers de danseurs et les centaines de percussionnistes, la bateria, aux mouvements uniformes, accompagnés du chant des Puxadores, retransmis par haut-parleurs et d'une centaine de Bahianaises en habit traditionnel, quelle que soit l'école. Sur des chars, dans une profusion de plumes et de strass, avancent les Destaques et au moins huit Alegorias, figures humaines ou marionnettes géantes. Leur hauteur est limitée à 10 m. A côté d'eux virevoltent les Passistas, danseuses d'élite, et des percussionnistes solistes. Le cortège, impressionnant, s'étire sur plus de 500 m. Six écoles se succèdent par soirée, de 21h aux premières lueurs de l'aube.

Le vainqueur est désigné le mardi dans la journée, et consacré lors du défilé des champions (les 6 meilleures écoles de l'année) qui a lieu le samedi suivant, dans une atmosphère de liesse généralisée. La lanterne rouge (l'école arrivée 12e) est rétrogradée en division inférieure et le vainqueur du groupe A a l'honneur de se joindre au défilé du Grupo Especial de l'année suivante !

Les écoles de samba sont financées et présidées par les patrons de loteries non officielles (le fameux jogo de bicho), le mélange des genres pouvant aboutir à de vrais scandales, comme en 2006 où l'ensemble de la direction de la grande Mangueira fut emprisonnée. La Mairie subventionne également le défilé, et de nombreux sponsors participent à l'événement diffusé en direct sur la TVGlobo !

Prix et places

Assister au défilé du carnaval est un spectacle unique et incroyable, on ne peut que chaudement vous le recommander !

Les tribunes au meilleur rapport qualité-prix sont les secteurs 5, 7 et 9. Les prix peuvent varier de 230 R$ à presque 1 000 R$ selon l'emplacement et le jour.

Pour obtenir vos places : contactez une agence ou connectez-vous sur les sites www.rio-carnival.net/carnaval ou www.camarotecarnaval.com

Bals du carnaval

Parallèlement au carnaval, des bals plus ou moins privés ou luxueux sont donnés dans les discothèques, les hôtels ou les clubs privés de la ville. Voici les plus connus :

Monte Libano (Av. Borges de Medeiros 701, Leblon - ✆ +55 21 2512 8833 - www.clubemontelibano.com.br). De vrais émirs viennent dans ce " mont libanais " situé en bordure de la Lagoa. Clôture le carnaval le jeudi.

Scala (Av. Treze de Maio 23, Centro - ✆ +55 21 2239 4448 - www.scalario.com.br). Salle de spectacles.

Canecão (Av. Venceslas Brau 215, Botafogo - ✆ +55 21 2105 2000 - www.canecao.com.br). La célèbre salle de concert organise des bals tous les soirs de carnaval. À tenter !

Les carnavals de rue

Ce sont peut-être les meilleurs. Les bandas, ou blocos, rassemblent des milliers de personnes, par quartier, par thème, derrière une bateria ou un trio eletrico (un camion relooké avec sono à fond, sur lequel chantent et dansent les responsables du bloco). Le choc est immédiat, l'effet de surprise est total et la participation spontanée est toujours possible. Les thèmes politiques ou même philosophiques du moment réapparaissent toujours là où on les attend le moins, sur un slogan cousu sur une robe de travesti, dans les paroles de samba d'un bloco.

Quelques-uns des meilleurs blocos, par quartiers :

Ipanema. La " Banda do Ipanema " (la première banda créée, en 1965) part de la praça General Osório le samedi du carnaval. Il y a également la " Banda Simpatia é quase amor ", qui part de la même place Osório, le dimanche. Plusieurs milliers de personnes pour chacun d'entre eux.

Copacabana. Il suffit de se poster avenida Atlãntica pour voir passer quatre ou cinq défilés : la " Banda do Arroxo " quitte Belford Roxo, " Sá Ferreira " part de... la rua Sá Ferreira, " Vergonha do Posto 6 " (la honte du poste 6, un secteur de la plage) démarre de la rua Francisco Sà... Face au Bip-Bip (rua Almirante Gonçalves, Copacabana), le " Bloco de Bip Bip ", le samedi soir, est réputé pour sa musique. Le lundi soir, le " Rancho Flor do Sereno " est l'un des blocos les plus charmants. Celui-ci ne défile pas à travers les rues, c'est plutôt un bal populaire en plein air, qui ne joue que les classiques aimés du public, lequel s'en donne à coeur joie. Un des grands moments du carnaval.

Botafogo. Le " Bloco de Segunda " part du marché couvert Cobal, à Humaitá.

Leme. Le " Meu Bem, Volto já " parcourt la rua Gustavo Sampaio, ainsi que la Banda de Leme.

Lapa. La Banda du club de samba Carioca da Gema (Rua do Lavradio) est excellente et agite le quartier interlope de Rio le samedi du carnaval.

Santa Teresa. Le célèbre " Bloco das Carmelitas " défile dans la rua Almirante Alexandrino.

Laranjeiras. Le " Concentra mas não sai ", qui, comme son nom l'indique, ne fait que se rassembler (dans la rua Ipiranga), mais ne va nulle part. " Bloco da Ansiedade ", qui sort du marché São José, joue de la musique frevo du nord du Brésil. Pour danser, c'est simple, il suffit de sauter très haut d'un pied sur l'autre, avec un petit parapluie à la main.

Dans le Centro, ne manquez surtout pas le génial " Boitata " ! Le bloco se concentre sur la praça XV puis se balade dans les ruelles du vieux centre-ville, suivi de son peuple de fidèles. Tout ce monde est déguisé ! On ne joue que des marches traditionnelles, que la foule chante en choeur ; sans doute l'un des plus beaux blocos du carnaval de rue. Le samedi matin, sur la place Cinelândia, se rassemble le " Cordão da Bola Preta ", le plus grand bloco de Rio, qui attire plusieurs centaines de milliers de personnes. Très impressionnant. On y vient en famille, vêtu de blanc à pois noirs.

Préparation du carnaval

Le carnaval, s'il dure seulement quelques jours, demande des mois et des mois de préparation. De décembre à fin février, toutes les écoles de samba réalisent des ensaios técnicos, des essais techniques au Sambodrome les samedis et dimanches soir pour préparer le spectacle. Une sorte de répétition générale à laquelle on peut assister gratuitement. 
De plus, le week-end également, des blocos de rue commencent à organiser des fêtes dans tous les quartiers de la ville ! Enfin, pour ceux qui veulent assister aux préparatifs dans un cadre plus surveillé, les écoles de samba, dont la plupart sont en Zona Norte, ouvrent leurs portes pendant leur répétition hebdomadaire. C'est l'occasion de découvrir un Brésil populaire qui vient danser la samba sous les néons d'une salle des fêtes locale toute la nuit, en famille, en buvant de la bière rafraîchie dans des seaux remplis de glace qu'on loue pour la soirée.

Informations et horaires sur CARNAVAL DE RIO

La début du carnaval tombe exactement 47 jours avant Pâques. Du 5 au 10 mars 2019, du 21 au 26 février 2020.

Carte pour CARNAVAL DE RIO

Guide RIO DE JANEIRO / MINAS GERAIS

Participez
à la communauté

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !