Comme on dit à La Havane : Cuba es La Habana, y lo demás es paisaje (Cuba, c'est La Havane, le reste c'est du paysage) ! Il faut dire que les habitants de la capitale cubaine sont fiers de leur cité, et il y a de quoi. Quiconque voyage à Cuba,  la plus grande île des Caraïbes, pour la première fois, ne revient pas indemne de son passage à La Havane, généreuse, joviale et décalée. Pour commencer, son patrimoine architectural est exceptionnel : le pittoresque quartier de la Habana Viejaconstitue le plus vaste ensemble colonial d'Amérique latine, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Entre ses palais modernistes et ses église baroques, d'improbables voitures américaines du milieu du siècle passé transportent touristes et Cubains vers les quartiers populaires de Centro Habana ou vers le Malecón, promenade de bord de mer bordée d'hôtels anciens aux façades décaties. On fera également de bonnes rencontres du côté des zones plus modernes du Vedado et du Miramar, aux tracés orthogonaux et où la fête bat son plein dès la nuit tombée : cuba libre, cigares et salsa cubana sont au rendez-vous. Mais au-delà de ces réjouissances, ce que l'on retient d'un séjour dans la capitale cubaine, ce sont les Havanais eux-mêmes, qu'une contagieuse joie de vivre habite. Le guide touristique de La Havane vous propose quelques éléments d'orientation dans les allées et les ruelles de l'une des plus belles villes au monde.

Les lieux incontournables de LA HAVANE - LA HABANA

Quand partir à LA HAVANE - LA HABANA ?

Quand partir à La Havane ? En juillet et en août, les températures sont chaudes et humides. C'est en outre les vacances estivales pour les Cubains et pour bon nombre des touristes. Grosse affluence donc sur les plages paradisiaques ainsi qu'à Santiago de Cuba et dans la capitale où se déroule le carnaval. Si vous décidez de découvrir la ville à cette époque de l'année, sachez donc que vous ne serez pas tout seul à profiter de l'effervescence estivale ! La meilleure période pour partir à La Havane s'étend de mars à juin : bien que chaudes, les températures de la ville sont plus agréables qu'en été. De manière générale, évitez le mois d'octobre au cours duquel les risques cycloniques sont les plus élevés. L'île est en effet régulièrement touchée par les tempêtes à cette époque. Quand partir à La Havane ? Les mois de décembre et janvier, début de la saison sèche, sont également des périodes agréables, avec le printemps. 

Comment partir à LA HAVANE - LA HABANA ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés
  • Partir seul(e)
  • Se déplacer

La Havane est une ville éminemment touristique, si bien que les tour-opérateurs y proposant des circuits sont légion. Généralement, les séjours à Cuba sont pensés pour des groupes (petits ou grands) et incluent vol, logement, repas et accès aux principaux sites touristiques. Des circuits thématiques sont également prévus en fonction du calendrier de l'année : stages de salsa, marathon de La Havane, histoire et patrimoine, gastronomie, etc.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Depuis l'Europe, un vol à destination de La Havane n'est pas donné, mais en s'y prenant bien à l'avance on peut trouver des billets aller-retour pour 600 €. Pour le reste, comme pour la plupart des voyages, l'anticipation permettra d'éviter les dépenses superflues, principalement en ce qui concerne la réservation de logements. Les Cubains étant très accueillants, il est très facile de faire des rencontres à La Havane.

Pour se déplacer dans La Havane, le moyen de transport qui est roi, c'est la voiture. Mis à part dans le centre-ville où l'on circule très bien à pied, on aura recours aux services de taxis pour se rendre d'un quartier à l'autre : taxi officiel, taxi particulier ou taxi clandestin. Les vélo-taxis arpentent également la capitale cubaine, tout comme les coco-taxis, tricycles motorisés munis d'une coque jaune dont la forme arrondie rappelle une noix de coco.

Organiser son voyage à LA HAVANE - LA HABANA

Les circuits touristiques à LA HAVANE - LA HABANA

7 jours à Cuba : de La Havane à Trinidad

Bienvenidos a Cuba ! Si une semaine représente un temps un peu court pour faire le tour de l'île, elle peut cependant être mise à profit pour visiter La Havane, mythique et sensuelle, mais aussi la va...

De La Havane à Camagüey, rencontre avec Cuba

Deux semaines pour faire connaissance avec le pays de la révolution ne sont pas de trop ! Après une visite de La Havane, on prendra le chemin de l'intérieur des terres pour en découvrir les richesses ...

Photos de LA HAVANE - LA HABANA

Découvrir LA HAVANE - LA HABANA

Les plus de La Havane

Merveilleuse La Havane

Difficile de résister au charme fou de la capitale cubaine. Son magnifique quartier colonial (Habana Vieja), a fait peau neuve depuis la mise en route de la vaste politique de restauration, son Malecón, front de mer s'ouvrant sur le détroit de Floride et véritable épine dorsale de la ville, et naturellement l'ensemble de ses quartiers (Centro Habana, Vedado, Miramar), ont toujours imprégné durablement l'imaginaire. Fascinante et attachante, la capitale continue de distiller sa magie et ses charmes. Une fois le soleil éclipsé, à vous les soirées très prolongées au coeur de ce chaudron nocturne.

330 jours d'ensoleillement

Avec environ 330 jours d'ensoleillement par an et des températures moyennes autour de 25 degrès celsius, La Havane est gorgée de lumière et de chaleur. Idéal pour couper la grisaille des hivers européens. Pas d'inquiétude durant la saison humide, les orages violents mais brefs laissent rapidement place aux rayons de soleil.

Un peuple accueillant

En dépit des difficultés matérielles, les Havanais, comme le peuple cubain en général, reste digne et saura vous ménager un accueil chaleureux. Joie de vivre, vitalité et humour demeurent les maîtres mots. La conversation s'engage toujours rapidement avec l'esprit d'à-propos très latino. L'existence d'un vaste réseau de chambres chez l'habitant à La Havane et dans les environs, donne également l'occasion de s'imprégner au plus près des réalités et du quotidien de la population, au-delà des clichés réducteurs et faciles.

Une sécurité assurée

Cuba est incontestablement le pays le plus sûr de toute l'Amérique latine, voire de l'Amérique tout court, où il fait bon voyager. Il en est de même à La Havane, digne représentante du pays. Les rues de la capitale ne connaissent en effet pas, ou très peu, la violence. Vous constaterez rapidement que dans le Vedado, même si vous sortez tard, vous ne risquez absolument rien et que tout le monde est très serein, bien plus que dans les rues de Paris tard le soir !

Les enfants et les femmes peuvent circuler partout et à n'importe quelle heure, sans rencontrer de problème particulier.

Une culture originale et métissée

Extrêmement métissée, La Havane mélange les genres et les couleurs avec brio. En avance sur son temps, au regard des murs culturels érigés partout ailleurs dans le monde, la capitale, à l'image du reste du pays, prouve que la couleur ne saurait être le seul facteur de cohésion.

Les influences se mêlent et les références s'entrecroisent. Espagnols, Italiens, Français, Africains et Chinois ont laissé place aux Cubains, jeune nation à part entière. Le bouillon culturel, quasi palpable sur place, dit assez bien la spécificité de cette île, génératrice d'artistes talentueux dans tous les domaines (musique, littérature, peinture). Au carrefour entre l'Europe, l'Afrique, les Caraïbes et les Amériques, Cuba a inventé cet univers surréaliste, où le régime communiste autoritaire côtoie la nonchalance insulaire et l'indolence des tropiques. Un monde où le son, le rythme et le corps tiennent presque lieu de métaphysique. Bariolée, festive et mystérieuse, La Havane continue d'exercer son irrésistible attraction, multipliant les contradictions avec un sourire en coin et une malice étonnante.

Avis