Dressée sur la route entre La Havane et Varadero, Matanzas mérite vraiment une halte. Trop souvent, Varadero avec ses plages sublimes, lui pique la vedette pourtant la ville de Matanzas a tellement de charme...

Capitale de la province éponyme, la ville regroupe aujourd'hui 128 000 habitants et concentre plusieurs sites intéressants. Grâce à la célébration des 325 ans de sa fondation en octobre 2018, elle a cependant pu bénéficier de nombreux travaux de restauration : la Plaza Vieja a été restaurée et le Teatro Sauto, longtemps en travaux, a finalement rouvert en 2019. A noter également, l'avenue piétonne, dite le "Bulevar" (prononcez "boulevard"), a été rénovée récemment et il est très plaisant de s'y promener car elle compte plusieurs boutiques et terrasses de cafés ou restaurants où il est toujours bon de faire une halte.

Fondée en 1693, entre les rivières Yumurí et San Juan, la cité n'est pourtant pas baptisée sous les meilleurs auspices... Son nom, qui signifie massacre, découlerait du meurtre de plusieurs colons par les Indiens, opposés à l'époque à la conquête espagnole. Historiquement, la ville s'enrichira considérablement au cours du XIXe siècle grâce à l'essor de la culture de la canne à sucre. Matanzas concentre alors la plus grande production du territoire, abrite le principal terminal portuaire sucrier et profite largement du système esclavagiste. Prospérité aidant, la commune connaît une effervescence culturelle remarquable. En 1813, la première imprimerie et le premier journal de l'île sont créés sur place. Dans la foulée, une société philharmonique, une bibliothèque publique et le théâtre Esteban (l'actuel Sauto) voient le jour, stimulant encore la créativité des intellectuels et des artistes locaux. Tenant la dragée haute à La Havane, son prestige est tel qu'on la surnomme l'Athènes de Cuba. Retenez parmi les grandes figures littéraires natives de Matanzas, les poètes Gabriel de la Concepción Valdès, dit Plácido (1809-1844), Bonifacio Byrne (1861-1936), Carilda Oliver, chantre de la beauté de sa ville, le peintre Esteban Chartrand et le compositeur José White. C'est également le berceau du danzón, l'une des danses les plus populaires du pays jusque dans les années 1920. Sur le plan politique, Antonio Guiteras, opposant à la dictature de Batista, sera exécuté en 1935 dans le fort El Morillo.

Que visiter à MATANZAS ?

Adresses Futées de MATANZAS

Organiser son voyage à MATANZAS

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos de MATANZAS

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CROISIÈRE DANS LES CARAÏBES

Guide CROISIÈRE DANS LES CARAÏBES

CROISIÈRE DANS LES CARAÏBES 2020

4.95 €
2020-02-12
144 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...