Ville historique, Avignon se découvre au fil de ses impressionnants remparts du XIVe siècle, époque durant laquelle la ville fut le siège de la chrétienté en Occident. De cette époque empreinte de spiritualité, elle conserve une résidence pontificale, le fameux palais des Papes. Ce monument impressionnant demeure l'un des plus beaux témoignages de l'architecture gothique européenne. Ville culturelle, Avignon est aussi connue dans le monde entier pour son festival du spectacle vivant et accueille chaque année le meilleur de la production théâtrale contemporaine. Entre Provence et Languedoc, il serait difficile de définir Avignon tant son identité culturelle et historique est unique, et la douceur de vivre qui y règne agréable. Pour ne rien manquer lors d'un week-end à Avignon, voici nos incontournables. 

Le pont Saint-Bénezet© Empreinte d\'Ailleurs

Les remparts, une ceinture de protection unique

La vieille ville d'Avignon est ceinturée par des remparts du XIVe. Longs de presque 5 km, ils sont ponctués par trente-neuf tours et sept portes principales permettant d'accéder à la ville. Avignon est l'une des rares cités à avoir conservé l'intégralité de ses remparts médiévaux en France, c'est un trésor historique à découvrir lors d'une longue promenade très agréable offrant l'un des meilleurs points de vue sur Avignon. 
Les remparts d'Avignon© Empreinte d\'Ailleurs

Le Palais des Papes, un chef-d'oeuvre gothique

Impossible de passer à côté : le Palais des Papes est le coeur d'Avignon. Édifié au XIVe siècle alors qu'Avignon était une cité papale, cette résidence pontificale est le plus grand palais gothique d'Europe. Ce monument de 15 000 m² propose une visite intéressante qui transporte les visiteurs dans la cour pontificale en faisant part de ses fastes et de son histoire. Le Palais des Papes a aussi été réinvesti pour de nombreux événements culturels, principalement durant le festival d'Avignon où des représentations de spectacles vivants ont lieu dans la Cour d'honneur. 
Le palais des Papes© Sime - Photononstop

La cathédrale Notre-Dame des Doms d'Avignon, symbole de l'art roman provençal

Située juste à côté du palais des Papes, la cathédrale Notre-Dame des Doms - promue basilique métropolitaine - fait partie de l'incroyable ensemble monumental d'Avignon, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Bâtie au XIIe siècle, elle témoigne de l'architecture romane provençale. Ses chapelles gothiques furent, quant à elles, ajoutées aux XIVe et XVIIe siècles. Son orgue doré, d'une grande beauté, est mis à l'honneur lors de différents concerts, notamment durant l'été. 

Intérieur de la cathédrale Notre-Dame des Doms© Luigi Vaccarella - Sime - Photononstop

Le pont Saint-Bénezet, le vrai pont d'Avignon

On s'étonnerait presque de ne voir personne y danser en rond, tant la comptine du pont d'Avignon résonne encore dans nos oreilles. D'ailleurs, il serait plutôt difficile d'y faire une chorégraphie puisqu'il ne s'agit aujourd'hui que d'un morceau de pont, qui fut fortement endommagé au fil de l'histoire et de la colère du fleuve. Construit au XIIe siècle, le pont Saint-Bénezet, du nom de son bâtisseur, est aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agit de l'une des images les plus populaires d'Avignon. 
Le pont Saint-Bénezet© Empreinte d\'Ailleurs

Le rocher des Doms, un rempart naturel

Le rocher des Doms est un éperon de roche calcaire surplombant Avignon. Il a servi de protection à la ville lors de son développement, agissant comme un deuxième rempart naturel. Occupé dès le Néolithique, comme les fouilles effectuées durant les années 60 l'ont dévoilé, le rocher des Doms aurait donc vu évoluer les premiers Avignonnais. C'est d'ailleurs le surnom donné à l'une de ses stèles gravées d'un visage. Au sommet du rocher, le jardin des Doms offre une vue splendide. 

Le rocher des Doms© Empreinte d\'Ailleurs

La collection Lambert en Avignon, l'art contemporain

Si Avignon possède des témoignages historiques de grand intérêt, elle n'en oublie pas pour autant l'art contemporain. La collection Lambert en Avignon, née de la collection d'oeuvres du marchand d'art Yvon Lambert, est un véritable temple dédié aux productions artistiques des XXe et XXIe siècles. Parmi les 1 200 références du fond, on compte des oeuvres d'artistes de renom comme Daniel Buren ou Claude Lévêque. Les expositions temporaires sont toujours d'une grande qualité et les deux hôtels particuliers du XVIIIe siècle qui abrite le musée, remarquables. 

La collection Lambert© C. Rodde

La basilique Saint-Pierre, monument majeur et basilique mineure

À deux pas du palais des Papes, la basilique Saint-Pierre d'Avignon date du VIIe siècle, mais fut reconstruite en 1358. Jumelée avec la bien connue basilique Saint-Pierre de Rome depuis 1886, elle a été élevée au rang de basilique mineure du Saint-Siège en 2012, notamment pour son statut d'important lieu de pèlerinage. L'architecture de sa façade de style gothique flamboyant provençal est d'une grande finesse, il faut aussi prendre le temps d'admirer ses hautes portes en noyer massif qui permettent l'accès à la nef de l'église. 
La basilique Saint-Pierre d'Avignon© Empreinte d\'Ailleurs

La rue des Teinturiers, à l'ombre des roues à aubes

Très prisée durant l'été, car ombragée, la rue des Teinturiers rappelle l'importante activité textile développée à Avignon entre les XIVe et XIXe siècles. Cette rue pavée de galets de la Durance relie la Porte Thiers et la Porte Limbert, au pied des remparts. Elle dévoile un cadre pittoresque notamment grâce à ses roues à aubes qui tournent au rythme de la Sorgue. C'est ici que ceux que l'on nommait " les indienneurs d'Avignon ", fabricants de tissus imprimés originaires de Madras, lavaient et étendaient leurs étoffes multicolores. 

La rue des Teinturiers© Empreinte d\'Ailleurs

Le musée Calvet, un musée des Beaux-Arts unique

Le musée Calvet abrite des pièces rares comme cinq tableaux de Soutine lui donnant le prestige d'être la deuxième ville de France à posséder tant de toiles de cet artiste. Mais ce n'est pas tout, on y trouve aussi une grande collection allant de l'Antiquité à l'art moderne avec notamment des oeuvres de Dufy, Modigliani ou Manet. Le musée situé dans un remarquable hôtel particulier a été voulu par le collectionneur d'art avignonnais Esprit Calvet, au XVIIIe siècle. Il s'est ensuite enrichi au fil des siècles d'oeuvres de collectionneurs français et italiens. 
Musée Calvet© E. Catoliquot

Le festival d'Avignon, entre In et Off

Depuis 1947, Avignon vit au rythme du spectacle vivant au mois de juillet. Ce festival voulu par Jean Vilar se divise en deux parties : le In, soit la programmation officielle qui se joue dans le palais des Papes, et le Off, qui a lieu dans toute la ville. C'est donc Avignon entière qui se transforme en scène de théâtre ! Si voir un spectacle dans la Cour d'honneur du Palais des Papes est une expérience extraordinaire, il ne faudrait pas sous-estimer les compagnies indépendantes qui s'illustrent durant le Off offrant chaque année des représentations uniques. 
Festival d'Avignon© Empreinte d\'Ailleurs