"Plaisir et sensation", la devise d’Épicure a résonné comme une évidence le dimanche 27 janvier dans la magnifique salle de restaurant de la Bastide du Calalou **** (Moissac-Bellevue). Plébiscité par l'Ordre des Épicuriens Côte d'Azur - Monaco pour ses prestations hôtelières d'un excellent standing et la qualité de sa cuisine, l'établissement varois a accueilli 64 convives pour un dîner "Terroir et traditions", hommage au diamant noir du Haut-Var, la truffe Tuber Melanosporum. Sablé parmesan, butternut, cuisse de caille confite ; Carpaccio de Saint-Jacques, pomme granny-smith ; Filet de truite de Bauduen, fondue de fenouil ; Carré d'agneau, légumes oubliés ; Galet miroir au chocolat Equatoriale Valrhona... Autant de plats rehaussés d'une note truffée, élaboration du jeune et prometteur chef Mickael Laba-gest, en accord avec les vins du Château La Calisse (Coteaux Varois en Provence). Présidé par Philippe Chavaroc, avec le soutien appuyé du vice-président Stéphane Raimbault, chef étoilé de l'Oasis à Mandelieu-la-Napoule, l'Ordre des Épicuriens Côte d'Azur - Monaco aura intronisé ce soir là : Michèle Salussiola, Fabrice Gouin (directeur de la Bastide du Calalou), Patrick Flayols (ancien chef de l'établissement) et Mickael Laba-gest. L'Ordre des Épicuriens Côte d'Azur - Monaco s'est d'ores et déjà donné rendez-vous le 17 avril au restaurant La Palme d’Or 2 * Michelin au Martinez (Cannes) pour le 23 ème chapitre de ses aventures gastronomiques. 

 

> Pour en savoir plus sur la Bastide du Calalou

> La Bastide du Calalou en images