Entre Saint-Léonard-des-Bois et Fresnay-sur-Sarthe, cette commune de 900 habitants a pour origine le prieuré de Saint-Martin édifié en 835. Ce prieuré dépendait du monastère de la Couture du Mans. Sa tour hexagonale à angles de pierre de roussard est visible de la route de Saint-Léonard-des-Bois. Face à l'église, ses fenêtres à meneaux, surmontées d'importantes coquilles, rappellent que le site est sur un itinéraire du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. L'église Saint-Martin date de la même époque mais comme beaucoup d'églises rurales de la région, elle a été transformée au fil des siècles. Si sa nef actuelle remonte à l'époque romane (XIIe siècle), une petite sacristie fut adjointe en 1700. En 1847, une nouvelle chapelle est construite et réservée aux forgerons de la Gaudinière. En 1900, un clocher neuf à ossature métallique, avec une flèche en ardoise, remplace le vieux clocher en bâtière effondré en faisant disparaître la façade romane. On peut aussi évoquer le manoir de l'Escole Corbin, ancienne école fondée dès le XVe siècle pour l'instruction des filles, aujourd'hui propriété privée. Par son testament du 7 septembre 1631, Marguerite Corbin de Boispitard fit un legs important en faveur de l'école, qui prit alors son nom.

En mairie, à côté du portrait du président de la république, il y a celui de Robert Tournelle qui fut maire du village et résistant, arrêté et mort en déportation en 1945.

Aujourd'hui le prieuré Saint-Martin, propriété privée, abrite un gîte rural de charme doté d'un grand jardin clos.

À voir / À faire à Sougé-le-Ganelon

Comment partir à Sougé-le-Ganelon ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Sougé-le-Ganelon

Photos de Sougé-le-Ganelon

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LOIRE-ATLANTIQUE

Guide LOIRE-ATLANTIQUE

LOIRE-ATLANTIQUE 2018/2019

9.95 €
2018-07-13
384 pages
Ailleurs sur le web
Avis