Lovée au pied du mont Saint-Clair, entre le bleu de l'étang de Thau et de la Méditerranée, reliée à la terre par deux étroites langues de sable, Sète, l'île singulière ou la Venise du Midi, comme certains l'appellent porte fièrement le titre de premier port de pêche du littoral. Ici, les couleurs et les accents ont le parfum de l'Italie, les chalutiers portent le goût du large. C'est vraiment une escapade estivale des plus agréables. Notamment si vous prévoyez votre séjour pendant la fête de la Saint-Louis (et ses célèbres joutes nautiques) qui aura lieu cette année entre le jeudi 17 août et le mardi 22 août.

Un port et un patrimoine maritime

Deuxième port de pêche français en Méditerranée, Sète offre tous les matins un joyeux spectacle sur la Criée. La pêche au chalut des poissons blancs, bleus, des thons côtoie la pêche au lamparo saisonnière et nocturne et la pêche artisanale dans l'étang de Thau pour les loups, daurades et anguilles, sans oublier la conchyliculture. Sur une bande roulante, des cageots défilent à la queue leu-leu : dorades, rougets, seiches. Ca gigote et c'est tout frais. Au mur, un panneau avec des chiffres qui changent à toute allure. Dans l'amphi, des hommes appuient sur des boutons et passent commande : vous assistez à la vente aux enchères, la grand-messe du poisson à Sète. Un spectacle unique ! Une visite guidée est même organisée par l'office du tourisme (qu'il faut contacter quelques jours avant). Et c'est surtout la preuve de la richesse gastronomique de Sète et la promesse de recettes succulentes et à forte personnalité à l'heure de se mettre à table.

Pour en savoir plus sur le patrimoine maritime sétois, direction le musée de la Mer, rue Jean-Vilar. Ouvert depuis mai 2014, ce petit musée situé entre cimetière marin et théâtre de la mer se décompose en trois salles présentant la naissance du port de Sète et l'activité du lieu par des photos, des tableaux et des films illustrant l'activité du port. La deuxième salle fait place au travail d'André Aversa qui, issu d'une famille de charpentiers de marine depuis 1901, a pris la suite de son père et de son oncle en 1945 et, depuis les années 1990, se consacre à reconstruire à l'identique en maquette toute la flottille du port de pêche : nacelles, catalanes, bateaux boeufs, mourres de pouar, barquettes, chalutiers, thoniers... Un travail extraordinaire ! C'est comme un devoir de mémoire pour ces bateaux qu'il nous présente, avec en parallèle toute l'histoire de ces chantiers et de ce magnifique métier de charpentier de marine. La troisième salle est consacrée au sport emblématique de la ville, les joutes nautiques : son évolution du XVIIe siècle à nos jours, ses héros, ses trophées, la Saint-Louis... En somme, un lieu incontournable à visiter pour comprendre l'identité de ce port qu'est Sète, ses traditions, ses personnages, un lieu qui rend hommage au patrimoine maritime sétois. Toute la visite s'accompagne d'audioguides et la situation du musée avec vue sur la Grande Bleue est superbe. Un film sur la Saint-Louis et des expositions temporaires viennent compléter la visite.  

Des visites immanquables

D'autres visites seront à ne pas louper durant un séjour à Sète. Et à tout seigneur tout honneur, on commence par l'Espace Georges Brassens, dédié à l'enfant le plus célèbre de la cité. Et c'est le chanteur qui vous guide par l'intermédiaire d'un casque d'écoute tout au long du parcours muséographique durant 1 heure de balade. Il vous entraîne sur le chemin de sa vie, des premiers pas à la consécration. Un moment intime et plein d'émotion. L'Espace comprend dix salles interactives retraçant l'enfance et la jeunesse à Sète, l'impasse Florimont avec Jeanne et Marcel, le temps des cabarets, l'écriture poétique et musicale, les femmes avec un regard sur sa compagne Püppchen, Brassens le libertaire et l'homme de scène. Une nouvelle scénographie ponctue la visite " Le temps d'une chanson ", une relecture de la " Supplique pour être enterré à la plage de Sète " dans un nouveau paysage. La salle vidéo permet quant à elle de visionner ses tours de chant sur grand écran, d'assister à des conférences, de rencontrer des auteurs ou d'écouter des concerts. Enfin, une salle de documentation complète ces connaissances. Si vous souhaitez prolonger la visite, passez ensuite par le cimetière le Py, juste en face, où vous pourrez vous recueillir sur la tombe de Georges Brassens.

Mais un autre grand homme de la culture française est né dans la cite maritime, l'écrivain Paul Valéry. On pourra aller lui rendre hommage au musée éponyme. Accolé au mont Saint-Clair avec vue sur le cimetière marin et la mer Méditerranée, le musée Paul Valéry, construit en 1970, réunit environ 4 000 oeuvres, du XIXe siècle à nos jours : aux collections de beaux-arts, qui comptent plus de 700 peintures et plus d'un millier de dessins, viennent s'ajouter deux fonds spécifiques, le fonds Paul Valéry, où sont regroupées près de 300 oeuvres de l'artiste dont 80 manuscrits (notamment celui de son poème Le Cimetière marin), et une collection d'arts et de traditions populaires, contenant de nombreuses représentations des joutes nautiques, intimement liées à la ville de Sète. 

Sète, à l'heure des joutes aquatiques

Car parler de Sète, c'est aussi évoquer ses quartiers de caractère, la Pointe courte et le Quartier haut représentés lors des traditionnelles joutes nautiques de la Saint-Louis. Place alors à l'affrontement entre les barques bleues et les barques rouges de chevaliers des temps modernes, armés de lances et de pavois, qui s'affrontent dans les canaux sous le regard de 15 000 spectateurs... Plus qu'un rite, c'est une véritable institution, transmise de père en fils.

En effet, si vous passez par Sète entre le jeudi 17 août et le mardi 22 août, vous ne serez pas déçus du voyage. Car vous débarquerez dans la cité languedocienne en plein pendant la fête de la Saint-Louis. En apparence, la règle est simple. Chacun prend place sur une barque et il convient de faire tomber l'adversaire dans l'eau. La suite du tournoi vous prouvera le contraire. Une certitude, depuis que Colbert inaugura le port avec ce sport le jour de la Saint-Louis 1666, la tradition n'a jamais failli et les joutes sont entrées dans le patrimoine sétois. Et il y en a pour tous les âges et pour tous les poids. Des petits qui joutent sur charriots jusqu'aux lourds de 160 kg... Ces tournois chevaleresques sont le grand rendez-vous de la vie de la ville. Et, évidemment, autour des jouteurs, c'est la fiesta non-stop ! Les bars à quai s'installent le long du Canal et c'est parti pour les tapas et la musique qui va avec. C'est vraiment un événement immanquable si vous êtes dans le coin.

 

Infos futées

 

Quand ?  On peut évidemment profiter de Sète dès l'arrivée des beaux jours et l'été indien est très agréable. Mais pour assister à la fête de la Saint Louis, rendez-vous cette année entre le jeudi 22 et le mardi 27 août 2019.

 

S'y rendre. En avion (Sète est à 30 minutes de l'aéroport Montpellier-Méditerranée), en train (TGV direct depuis Paris) ou en voiture (autoroute A75 ou A9), tout est possible.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

OFFICE DE TOURISME DE SETE - Plus d'informations sur le site

LES FÊTES DE LA SAINT-LOUIS - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Obtenir un devis d'une agence locale pour un voyage sur mesure - Demander

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Organiser un voyage en groupe - Demander un devis