La France est un pays privilégié pour tous les amateurs d'art. Fins connaisseurs ou juste amateurs, chacun peut trouver musée à son goût. Qu'il soit spécifique ou non, installé dans une ancienne gare, un ancien aéroport, dans une pyramide ou un tout nouvel édifice, le musée français inspire et conquiert des millions de personnes chaque année. Le Petit Futé met en avant pour vous 10 musées français d'exception, des lieux qui permettent de plonger dans l'histoire du pays et de mieux le comprendre. Des endroits incontournables où des œuvres d'art majeures sont également présentées au public, sous forme d'expositions permanentes, mais aussi temporaires.

©

Le LaM, Villeneuve-d’Asq

Situé à seulement 20 minutes de Lille, le Lam est l'un des plus importants musées d'Europe du Nord. C’est au milieu d’un parc parsemé de sculptures (Alexander Calder, Pablo Picasso, Eugène Dodeigne...) que la structure prend place depuis 1983. Aujourd’hui riche de 6 700 œuvres, trois belles collections sont mises en avant selon les thématiques suivantes : art moderne, art contemporain et art brut. D’importantes expositions temporaires et divers événements ou animations viennent régulièrement rehausser le grand intérêt que présente ce musée, lequel offre un tour d’horizon passionnant des principales composantes de l’art des XXe et XXIe siècles. Parmi les noms dont on retrouve des œuvres à l'intérieur du musée : André Derain, Georges Braque, Henri Laurens, Joan Miró, Fernand Léger, Amedeo Modigliani ou bien encore Pablo Picasso. 

©

Le musée de l'Air et de l'Espace, Le Bourget

Dépendant du ministère de la Défense, le musée de l’Air et de l’Espace s’étend dans l’ancienne aérogare (125 000 m²) de l’aéroport du Bourget. Il fut fondé en 1919, peu après la fin de la Première Guerre mondiale, sur une proposition du grand Albert Caquot. C’est ici qu’a atterri en 1927 le Spirit of Saint Louis piloté par Charles Lindbergh, au terme de la première traversée de l’Atlantique sans escale et en solitaire. À travers ses collections et ses animations, le musée s’attache à initier le grand public à tout ce qui a trait à l’aéronautique terrestre et spatiale, tout en cherchant à contenter les connaisseurs passionnés.

©

Le musée Gustave Moreau, Paris 

Gustave Moreau a vécu une grande partie de sa vie dans la maison qui est aujourd’hui un musée entièrement consacré à son œuvre. Artiste singulier, le peintre et dessinateur Gustave Moreau (1826-1898) est considéré comme une des figures de proue du Symbolisme. Sujets oniriques, tantôt mythologiques tantôt mystiques, compositions picturales rappelant tout autant la Renaissance que les innovations des impressionnistes et autres modernes de la fin du XIXe siècle, l’œuvre de cet artiste reste surprenante, et sa découverte nous plonge dans un univers à part. Sur quatre niveaux, le public a le plaisir de découvrir près de 1 300 peintures, cartons et aquarelles, ainsi qu'environ 5 000 dessins.  

©

Le musée des Beaux-Arts de Dijon 

Majeur par son histoire, autant que par la qualité de ses collections, le musée des Beaux-Arts de Dijon a fait l'objet d'importants travaux qui se sont étalés jusqu'en 2019. Confiée à Éric Pallot, architecte en chef des Monuments historiques, et aux Ateliers Lion Architectes Urbanistes, la rénovation avait pour objectifs à la fois l’agrandissement du musée, la rénovation et la restauration de ses bâtiments actuels et de ses collections, et enfin l’amélioration de l’accueil du public. Le musée fait partie des plus anciens de France, puisque ses origines remontent à l'Ancien Régime. Les œuvres exposées sont représentatives de la création artistique régionale, mais on trouve également des chefs-d’œuvre originaires des cinq continents. 

©

La Cité de l'Automobile, Mulhouse

Afin de mettre à l'abri ses trésors, le collectionneur Schlumpf gare discrètement ses splendides automobiles anciennes dans des entrepôts d’une filature de Mulhouse qu’il a acquise avec son frère Hans en 1956. Dix ans après, il transforme ces entrepôts en musée, mais doit abandonner une décennie plus tard sa collection, à la suite de difficultés rencontrées dans la gestion de l’entreprise. Les employés de l’usine nomment « musée des Travailleurs » l’exposition de la collection, laquelle est classée Monument historique et à nouveau ouverte au public en tant que musée national de l’Automobile. Il devient en 2006 la Cité de l'Automobile et le lieu comble de joie les amoureux de voitures, qui y admirent des voitures mythiques telles que la Victoria, la Rolls-Royce Silver Ghost et la Ferrari Type 250 GT. 

©

Le Centre George Pompidou, Paris

Voulu par le président de la République Georges Pompidou, le centre éponyme a ouvert ses portes en 1977, soit trois ans après son décès. Le bâtiment est l’œuvre des architectes Renzo Piano et Richard Rogers et interpelle forcément le regard par son architecture unique. C’est l’un des monuments les plus fréquentés de France, il reçoit près de six millions de visiteurs par an. Voué à la création moderne et contemporaine sous toutes ses formes, le centre Pompidou – appelé aussi Beaubourg, car c’est le nom du quartier où il s’élève – présente des collections permanentes dont l’accrochage est régulièrement renouvelé, et propose un riche programme d’expositions temporaires.

©

Le musée Soulages, Rodez

Le temple des œuvres de l’artiste français, Pierre Soulages, est loin d’être un musée habituel. C’est un centre culturel, un lieu de rencontres et d’expérimentations à part entière. Uniquement dédié à l’art moderne et contemporain, le peintre a souhaité qu’un lien soit fait entre le processus de fabrication et les buts artistiques, l‘outil et l’œuvre. C’est un concept encore jamais vu, dont le but pédagogique permet, à la portée de tous, d’avoir accès à l’art et la culture. Dans les salles d'exposition permanente, le public découvre les œuvres de Pierre Soulages et les techniques qu'il a utilisées tout le long de sa carrière ; puis, la salle d'exposition temporaire met en avant des artistes contemporains. Y sont déjà passés les travaux de Picasso, de Calder ou bien encore de Soto. À ne pas manquer non plus à l'occasion d'une visite, le Café Bras, qui propose une cuisine contemporaine à base des produits du marché de Rodez. 

©

Le musée du Louvre, Paris

L’ancienne demeure des rois de France est devenue l’un des plus grands musées du monde. Aujourd’hui, les monarques qui règnent ici ne se nomment plus Henri ou Louis, mais Mona Lisa, le Radeau de la Méduse ou la Vénus de Milo. Plusieurs millions de visiteurs français et étrangers se pressent chaque année pour arpenter ses couloirs et ses salles exceptionnelles. Depuis la construction par Leoh Ming Peï, de la pyramide en verre en 1989, le Louvre fait l’objet de réaménagements continuels. Le visiteur entame au Louvre un plongeon dans l'histoire de l'art et effectue un voyage dans divers pays, en découvrant les œuvres de l’art occidental du Moyen Âge à 1848, des civilisations antiques orientales, grecques, égyptiennes, romaines, étrusques, des arts graphiques et des arts de l’Islam.

©

Le musée d'Orsay, Paris

Les collections du musée d’Orsay reflètent toute la diversité de la création artistique du monde occidental de 1848 à 1914. Les chefs-d’œuvre présentés ici sont innombrables. Les salles consacrées à la peinture et aux arts graphiques vous font découvrir aussi bien les œuvres d’artistes restés solitaires que de ceux qui formèrent des mouvements. Les galeries regroupent les œuvres chronologiquement et par courants : Barbizon, peinture de Salon avant 1850, ou au Second Empire, impressionnisme, néo et post-impressionnisme, symbolisme... Son architecture interpelle aussi les visiteurs, car il faut savoir que le musée était une ancienne gare, réaménagée en musée sur décision du Président Valéry Giscard d'Estaing. 

©

Le MUCEM, Marseille

C'est l’œuvre phare du Marseille culturel du XXIe siècle. À la charnière entre le Vieux-Port et le port de la Joliette, deux sites longent la mer et offrent une vue unique sur la Méditerranée (à expérimenter !) : le Fort Saint-Jean et le nouveau musée qui s’étend sur le môle J4, un autre lieu chargé d’histoire, et qui vit les départs et les arrivées de colons, de migrants, l’entrée du jazz, la fuite des populations menacées par le nazisme... Le MUCEM (Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée) est ouvert aux amoureux d'archéologie, d'anthropologie, d'histoire de l'art, d'histoire et d'art contemporain. Il offre un regard social, culturel, scientifique et politique sur l'ensemble des civilisations qui ont composé le monde méditerranéen de la préhistoire à notre époque contemporaine. Un lieu qui séduit autant par la richesse des expositions que par sa situation tout à fait exceptionnelle. 

©