Nogent-le-Rotrou, capitale du Perche, est au coeur d'un pays de collines sillonné de rivières et de forêts parsemées d'étangs. Sur ordre du comte de Chartres, Rotrou fait construire, pour protéger la frontière contre les Normands, le château qui fut sans doute d'abord en bois, puis le donjon de pierre au Xe siècle. La dynastie des Rotrou s'éteindra en 1217. Le nouveau comte du Perche se nomme Thibault, comte palatin de Brie et de Champagne.

C'est lui qui fit construire le pont de bois sur l'Huisne. Aux XIVe et XVe siècles, pendant la guerre de Cent Ans, Nogent-le-Rotrou fut occupé à plusieurs reprises par les Anglais. En 1447, les Anglais se retirent du Perche où la misère est partout. On attribue la construction des 155 " marches Saint-Jean " aux demoiselles d'Armagnac. En 1527, naissance de Rémy Belleau (poète de la Pléiade). Au XVIe siècle, le prince de Condé se déclare officiellement chef du parti des Huguenots et s'installe au château quelques années plus tard. Au XVIIe siècle, le duc de Sully achète au prince de Condé la seigneurie de Nogent. Il meurt en 1641 au château de Villebon. A la fin du XVIIe siècle, Nogent est une ville qui a fortement développé son industrie. La fabrication d'étamines et de tissus a contribué à ce développement. C'est au XIXe siècle qu'a lieu l'inauguration de la ligne de chemin de fer Paris-Brest, l'installation du gaz pour l'éclairage public et l'aménagement d'un important service d'eau. Pendant la seconde guerre mondiale, Nogent-le-Rotrou fut occupé, sa libération aura lieu le 11 août 1944.

À voir / À faire à Nogent-le-Rotrou

Comment partir à Nogent-le-Rotrou ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Nogent-le-Rotrou

Photos de Nogent-le-Rotrou

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-07-13
336 pages
Ailleurs sur le web
Avis