La Californie du Nord, rebelle et sauvage

Recommandé

Un pays aussi vaste et riche que les Etats-Unis nécessite d'aller plus loin que la découverte de ses grandes villes. Les alentours des grandes métropoles américaines sont donc l'occasion de découvrir une autre Amérique et des paysages d'exception. Que serait Miami sans les Everglades et les Keys ou Las Vegas sans le Grand Canyon ? S'offrir un circuit aux Etats-Unis est donc l'occasion d'en prendre plein les yeux. Zoom sur la Californie du Nord et les environs de la mythique San Francisco.

 

Frisco, la rebelle

Une silhouette de fer rouge se dessine entre les nuages, si célèbre que sa renommée a traversé depuis longtemps l'Atlantique. Voilà donc le légendaire pont du Golden Gate, la baie splendide qu'il enjambe, le climat tantôt brumeux tantôt lumineux qui le baigne, et bien sûr, la ville à ses pieds, la merveilleuse San Francisco. Une ville aux nombreux atouts, qui s'est toujours démarquée grâce à son histoire tourmentée, sa culture alternative et son ouverture d'esprit. Entre ruée vers l'or et culture beat, entre industries du XIXe siècle et technologie de pointe du XXIe, San Francisco bouscule et surprend l'Amérique en se réinventant sans cesse. Tremblements de terre, incendies et autres malheurs n'entament pas le dynamisme et l'éternel optimisme de cette ville, dont l'aura fascine depuis toujours. Tous, goldiggers, beatniks, hippies, homos, geeks et autres esprits avant-gardistes ; tous affluent comme un seul homme dans ce qui est indéniablement l'une des villes les plus fascinantes d'Amérique. Que ce soit à pied, à vélo, ou en " cable car ", ces tramways qui donnent tant de cachet à San Francisco, il ne faudra donc pas manquer quelques immanquables, de la célèbre prison d'Alcatraz au Ferry Building, tout en passant faire un coucou aux otaries qui se prélassent sur le Fisherman's Wharf. On ira aussi voir le De Young Museum, ce bâtiment aux perspectives étonnantes, se sentir tout petit au pied de la Transamerica Pyramid, une tour de 260 m de haut et l'un des symboles de la ville, admirer les fresques murales de Mission, en dégustant des tacos ou du poulet frit salvadorien ou, enfin, grimper jusqu'à Alamo Square pour profiter des points de vue qu'offrent les maisons victoriennes. Car à Frisco, il faut affronter les collines !

 

A l'assaut des collines

San Francisco clame qu'elle a été construite sur sept collines : Telegraph Hill, Nob Hill, Russian Hill, Rincon Hill, Mount Sutro, Twin Peaks et Mount Davidson. En réalité, les hauteurs de la ville sont bien plus nombreuses, plus d'une quarantaine, et vous ne cesserez de monter et descendre durant votre visite. Et pour ce faire, vous emprunterez le cable car, ce célèbre petit wagon, grimpant et descendant les collines. Voilà l'une des images d'Epinal et l'un des plaisirs de Frisco. Que n'avez-vous vu ces images de badauds agrippés, sur les marchepieds du tramway, dans des rues en pente à 30 degrés, le nez au vent du Pacifique ! On ira par exemple à Twin Peaks pour embrasser tout le nord de San Francisco et sa baie.

 

Une nature grandiose

Puis on entamera avec délice un circuit en Californie du Nord, un véritable petit pays en soi. Dans ces paysages grandioses, où ours et pumas ont élu domicile, un road trip prend tout son sens. Du nord au sud et d'est en ouest, les kilomètres s'enchaînent, mais ne se ressemblent jamais. Au sud de San Francisco, la Route 1 serpente le long d'une côte déchirée et sauvage et rejoint les paysages mystiques de Big Sur et de ses falaises. Au-delà du Golden Gate Bridge, c'est la côte Pacifique, mystérieuse dans sa brume quasi-celtique, et terrain de jeu des baleines grises pendant la saison des grandes migrations. C'est aussi la Vallée du Vin qui s'étend doucement le long de vignes baignées de soleil. Car ici, c'est l'autre pays du vin. Tout y est, entre vignobles, restaurants gastronomiques, jolies demeures et même copies de châteaux.

Plus haut vers le nord, on pénètre dans le royaume des redwoods, ces séquoias géants qui sont parmi les plus vieux et les plus hauts arbres du monde. Un spot idéal pour un retour dans une époque préhistorique toujours bordée par l'océan.

Puis, dans les terres, c'est la région de Shasta, farouche contrée volcanique, qui est bien souvent méconnue des touristes. Elle abrite pourtant de véritables merveilles naturelles et c'est un coin idéal pour un séjour hors des sentiers battus à la rencontre de l'âme californienne.

Un peu plus au sud, le célèbre lac Tahoe offre des eaux turquoise dans un paysage de pins et de montagnes, où embarquer pour une balade en kayak est la promesse d'un moment magique, suspendu hors du temps. Puis, place à la Sierra Nevada, cette immense chaîne de montagne, majestueuse et blanche. Sur le versant est, on s'extasie devant les paysages de Mono Lake, un monde lunaire et désertique avec ses montagnes enneigées en arrière-plan. Une pause bucolique qui précède les pistes de Mammoth Lakes et son célèbre Ski Museum, où l'on remonte la légendaire histoire de la station. Enfin, sur le versant ouest, place à la vallée glaciaire du Yosemite Park, dont les incroyables monuments naturels en ont fait un haut lieu du tourisme américain. So, enjoy your trip !

 

Infos futées

 

Utile. Pour préparer au mieux son voyage.

PRESTIGE VOYAGES - Plus d'informations sur le site

 


Les dernières Actus

La Californie du Nord, rebell...

Un pays aussi vaste et riche que les Etats-Unis nécessite d'aller plus loin que la découverte de ses grandes villes. ...
Lire l'article

10 lieux hantés dans le monde...

Films d'horreur, histoires effrayantes ou trains fantômes : on aime tous se faire peur ! Les dix destinations que nous ...
Lire l'article
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis