On associe souvent vacances en Espagne à Barcelone, Madrid ou Séville. Pourtant, certaines régions encore méconnues valent tout autant le détour. Parmi elles, la Principauté des Asturies, au nord-ouest de la péninsule ibérique. Bordée par la mer Cantabrique, cette région compte plus de 200 plages et d'innombrables villages de pêcheurs longeant un littoral encore sauvage où les possibilités de baignades sont innombrables. Entre mer et montagne, les Asturies sont aussi le paradis des randonneurs qui découvrent son territoire et sa nature le long des nombreux sentiers qui traversent ses parcs naturels protégés. Côté patrimoine, la région n'est pas en reste notamment grâce à Oviedo et son architecture préromane unique. Voici dix étapes incontournables pour découvrir les Asturies, la région la plus secrète d'Espagne. 

La playa del silencio© lunamarina - Shutterstock.com

Gijón, capitale de la Costa Verde

Ancien petit port de pêche, Gijón est aujourd'hui la ville la plus peuplée des Asturies. Dynamique, Gijón compte de nombreux musées qui témoignent de l'histoire et de la culture de la région comme le Museo del pueblo de Asturies ou bien le Museo casa natal de Jovellanos, dédié à l'art asturien des XIXe et XXe siècles. Son pittoresque quartier de pêcheurs, accroché à la péninsule de Cimadevilla, est à voir. Quant à la plage de San Lorenzo, elle est très agréable durant les beaux jours, lorsqu'elle se pare de cabines colorées qui lui donnent une certaine élégance.  

Gijón© saiko3p - Shutterstock.com

Ribadesella, au fil de la rivière

Situé à l'embouchure de la Sella, Ribadesella est en fête chaque premier samedi du mois d'août lors de l'arrivée de la course en canoë-kayak parcourant la rivière depuis Arriondas. Plus qu'une compétition sportive, la " Fiesta de las Piraguas " est devenue une manifestation festive et populaire connue dans toute l'Espagne. Le pont qui marque l'arrivée de la course divise la ville en deux : la vieille ville et son architecture médiévale et la ville nouvelle aux édifices plus modernes. Il ne faut pas manquer la grotte de Tito Bustillo, l'une des nombreuses beautés rupestres des Asturies. 

Ribadesella© alvaher - shutterstock.com

Oviedo et son architecture pré-romane

La capitale des Asturies possède un centre historique charmant dominé par sa remarquable cathédrale San Salvador de Oviedo. De son clocher gothique à son retable baroque, cette cathédrale est un vrai chef-d'oeuvre. Sa " cámara santa ", chambre sainte, est un brillant exemple de l'architecture pré-romane classée au patrimoine de l'UNESCO, qui domine à Oviedo et dans les alentours. Non loin de la cathédrale, la fontaine de Foncalada ainsi que l'église San Julian de los Prados s'affichent aussi comme de brillantes représentations de ce style unique. 

Oviedo© LucVi - Shutterstock.com

Le Parc national des Pics d'Europe, une réserve de biosphère 

Déclaré réserve naturelle de biosphère en 2002 par l'UNESCO, le Parc national des Pics d'Europe s'étend sur 646 km² et trois régions espagnoles, dont les Asturies. Il compte trois massifs : Cornion, Andara et celui des Urieles, au centre. Le point culminant du parc et de la cordillère Cantabrique est le sommet de Torrecerredo, il s'élève à 2 646 m. Pour envisager une randonnée le long de ses sentiers, il est nécessaire d'avoir une bonne expérience de la haute montagne. Les lacs de Covadonga sont aussi à voir, tout comme le sanctuaire, haut lieu de pèlerinage des Asturies. 
Parc national des Pics d'Europe© Irma Sanchez - Shutterstock.com

Cudillero, un perron sur la mer

Les maisons colorées de Cudillero, accrochées à flanc de falaises, semblent plonger tout droit dans la mer. Ce petit village abrite un port de pêche très actif où il est possible d'acheter directement son poisson aux pêcheurs sur le bord de mer. Le centre de Curdillero est un charmant labyrinthe de ruelles et d'escaliers menant aux différentes maisons qui semblent construites l'une sur l'autre. Très fréquenté en été, Curdillero est l'une des principales stations balnéaires de la côte asturienne.

Cudillero© Barriocanal - Fotolia

La cueva del Pindal et les richesses souterraines des Asturies

Les Asturies abritent plus de 6000 grottes creusées dans la cordillère Cantabrique durant la Préhistoire. Parmi elles, la cueva del Pindal de Llanes, à l'embouchure du fleuve Cares-Deva, est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Longue de 600 m, on visite ses 300 premiers mètres parsemés de peintures rupestres paléolithiques réalisées il y a plus de 10 000 ans. Rouges ou noirs, ces dessins représentent des motifs de nos jours abstraits ou bien des animaux.  

Llanes© Peeter Viisimaa - iStockphoto

La gastronomie asturienne, un voyage savoureux

Entre terre et mer, les spécialités culinaires sont nombreuses dans les Asturies. Le plat le plus typique est assurément la fabada, une sorte de cassoulet réalisé avec la faba, le haricot local, du chorizo, du boudin noir, du lard et plusieurs types de viande. Revigorant, il faudra accompagner ce mets de cidre, la boisson locale. Pour finir le repas, on fond pour une casadiella, une savoureuse pâtisserie aux noix.  

La fabada© from my point of view - shutterstock.com

La playa del Silencio, joyau des Asturies

Non loin de Cudillero, la plage del Silencio est entourée de hautes falaises auxquelles elle doit son nom : ces frontières naturelles l'abritent du vent, il y règne donc un silence reposant. L'eau transparente et calme contribue aussi nettement au charme de ce site. La playa del Silencio est d'ailleurs souvent citée parmi les plus belles plages du littoral espagnol. On y accède uniquement à pied depuis Castañeras. 

La playa del silencio© lunamarina - Shutterstock.com

Avilès, entre histoire et modernité

Celle que l'on surnommait l'Athènes du Nord a su conserver ses joyaux d'antan tout en s'ouvrant à la modernité, notamment grâce au centre Niemeyer, un espace culturel futuriste. Réalisé par l'architecte du même nom, cet établissement donna à Avilès un nouveau souffle en 2011 en proposant expositions, conférences, mais aussi une très belle vue panoramique sur toute la ville. Avilès abrite aussi des monuments historiques de renom comme ses deux églises romanes - San Nicolás de Bari e Sabugo - ainsi qu'un très joli centre historique enserré dans des arcades médiévales. 

Le centre Niemeyer, Avilès© Radomir Rezny - shutterstock.com

La plage de Gulpiyuri, un site hors du commun

Nous l'avions déjà classée parmi les plages les plus insolites du monde, la plage de Gulipyuri est, il est vrai, assez saisissante ! Installée au beau milieu des terres, elle est alimentée en eau de mer par une fissure dans la roche. Pour se baigner, il faut donc attendre que la marée soit haute, sinon l'eau ne pénètre pas. La plage de Gulpiyuri est classée Monument naturel, on y accède en parcourant 1 km à pied depuis Naves. 
La plage de Gulpiyuri© Ana Prego - shutterstock.com