Guide d'Ecosse : Comment partir ? ANCIEN

Partir en voyage organisé
Voyagistes
Spécialistes
Généralistes

Vous trouverez ici les tour-opérateurs dits " généralistes ". Ils produisent des offres et revendent le plus souvent des produits packagés par d'autres sur un large panel de destinations. S'ils délivrent des conseils moins pointus que les spécialistes, ils proposent des tarifs généralement plus attractifs.

Réceptifs
Sites comparateurs et enchères

Plusieurs sites permettent de comparer les offres de voyages (packages, vols secs, etc.) et d'avoir ainsi un panel des possibilités et donc des prix. Ils renvoient ensuite l'internaute directement sur le site où est proposée l'offre sélectionnée. Attention cependant aux frais de réservations ou de mise en relation qui peuvent être pratiqués, et aux conditions d'achat des billets.

Agences de voyage
Partir seul
En avion

Le prix pour un vol France-Ecosse sera très variable selon la saison, la compagnie et l'avance avec laquelle vous vous y prenez. Les compagnies classiques sont souvent plus chères que les compagnies low-cost, mais cela peut s'inverser par très forte affluence. Pensez à bien comparer et à vous y mettre tôt.

Principales compagnies desservant la destination
Aéroports
Sites comparateurs

Certains sites vous aideront à trouver des billets d'avion au meilleur prix. Certains d'entre eux comparent les prix des compagnies régulières et low cost. Vous trouverez des vols secs (transport aérien vendu seul, sans autres prestations) au meilleur prix.

En train
En bus
En bateau
Location de voitures
Séjourner

Visit Scotland est l'organisme en charge du tourisme en Écosse et gère l'immense majorité des offices de tourisme à travers le pays. Le site web est complet, très bien fait, également disponible en français. L'organisme édite de nombreuses brochures distribuées dans les offices ou en ligne et propose aussi des vidéos thématiques sur YouTube ou les réseaux sociaux.

Plus d'informations : www.visitscotland.com

Se loger
Hôtels

Du basic au très luxueux en passant par les chaînes mondiales (Hilton ou Novotel), vous en trouverez dans toutes les villes écossaises mais aussi au bord des lieux touristiques (pour des prix un peu plus élevés  !)

Chambres d'hôtes

Bed & Breakfast. Ce sont des chambres que l'on loue pour une ou plusieurs nuits chez l'habitant, généralement dans leur maison avec un coin salon réservé aux hôtes. Le petit déjeuner est compris. L'Écosse est "  friande  " de ces Bed & Breakfast (il est très commun d'aménager une partie de sa maison en chambres à louer) et vous n'aurez aucun problème à en trouver un où dormir.

Guesthouses. Plus grandes que les Bed & breakfast, les guesthouses comptent souvent plus d'une dizaine de chambres qui sont situées à part du logement familial. Le petit déjeuner est pris dans une salle à manger avec un service qui s'étale souvent sur plusieurs heures.

Auberges de jeunesse

L'Ecosse est un véritable pays de backpackers et les auberges sont pléthores sur tout le territoire. Deux sites sont particulièrement à consulter : celui de la SYHA-Scottish Youth Hostels Association (www.syha.org.uk) qui est l'association nationale des auberges de jeunesses et en possède un peu partout ; et celui de SIH-Scottish Independent Hostels (www.hostels-scotland.co.uk) qui regroupe beaucoup d'autres enseignes indépendantes. Passez plutôt directement par eux que par les sites de recherches internationaux, pour avoir le meilleur prix.

Campings

Vous trouverez des campings un peu partout, de qualité et de prix variables. Certains n'ont que quelques emplacements, d'autres sont de véritables villages de vacances. Le site de l'office de tourisme national : www.visitscotland.com en recense beaucoup. Sachez que le camping sauvage est autorisé en Ecosse, sous certaines conditions évidentes : ne pas se coller à la route ou à une habitation, de pas laisser ses déchets derrière soi, ne pas être trop nombreux... Il est aussi préférable de demander l'autorisation à la maison la plus proche. Quoi qu'il en soit, gardez bien à l'esprit que les conditions météorologiques ne sont pas toujours clémentes et que les midges sont coriaces en été. Dans certaines régions montagneuses, de petites cabanes/maisons très isolées et basiques sont à disposition des randonneurs. Souvent en libre accès et gratuites (ou moyennant une petite contribution), on peut y séjourner au coeur de la nature. Il n'y a la plupart du temps qu'une cheminée et pas d'électricité, mais c'est toujours mieux que de passer la nuit dehors. On les appelle bothies et certaines sont répertoriées par la Mountain Bothies Association (www.mountainbothies.org.uk). Vous trouverez les autres sur des forums de randonneurs ou par le bouche à oreille.

Locations

On parle en Ecosse de self-catering. Il y en a absolument partout et particulièrement sur les îles. C'est un peu moins authentique que les bed & breakfast, mais c'est parfois bien pratique. Consultez le site de Visit Scotland (www.visitscotland.com) pour les trouver par région. Pendant les périodes de vacances scolaires, pensez aussi à vérifier la disponibilité des logements étudiants dans les grandes villes. L'offre est très abordable, souvent excellente et disponible à la nuit. Le site www.universityrooms.com recense ce service dans le monde entier, mais pour plus de choix, vous pouvez directement consulter ceux des facs ville par ville (University of Edinburgh, Edinburgh Napier, University of Glasgow, Strathclyde University, Glasgow Caledonian University) ou des résidences privées. Certaines proposent d'ailleurs leurs services en ligne sur les centrales de réservations d'hôtellerie et d'auberges classiques.

Se déplacer
Avion

De nombreuses liaisons aériennes son possibles entre les îles/les Highlands et le sud de l'Ecosse. Le site internet suivant regroupe tous les aéroport concernés :

www.hial.co.uk

Bateau

Calmac (www.calmac.co.uk) assure les liaisons pour les îles de l'ouest et Northlink Ferries pour celles avec les Orcades et les Shetland (www.northlinkferries.co.uk). Il existe aussi des services régionaux ou gérés par d'autres compagnies privées. Calculez votre itinéraire sur :

www.travelinescotland.com pour voir chaque possibilité.

Bus

Les bus vont quasiment partout en Ecosse. Le site www.travelinescotland.com sera votre meilleur ami pour préparer vos trajets. National Express (www.nationalexpress.com) opère quelques services de longues distances, mais c'est Citylink (www.citylink.co.uk) qui assure la majorité du réseau. Stagecoach (www.stagecoachbus.com) et Megabus (www.megabus.com) proposent aussi beaucoup de longs trajets. Le mieux est de toujours calculer son itinéraire sur travelinescotland et de le réserver sur les sites concernés (uniquement pour Megabus, Citylink et National Express qui augmentent leurs tarifs à mesure que le départ approche. Vous pouvez souvent attendre d'acheter dans le car pour les autres). Pensez toujours à vérifier le site de Megabus, il propose parfois des prix cassés sur des trajets dont ils n'assurent pas forcément la liaison (ex : £1 Edimbourg-Glasgow sur Citylink). Vérifiez aussi systématiquement que le train ne soit pas plus cher.

Les sites pratiques : www.travelinescotland.com ; www.nationalexpress.com ; www.citylink.co.uk ; www.stagecoachbus.com ; www.megabus.com

Train

Le train est réputé cher en Grande-Bretagne, mais on peut drastiquement réduire le coût des trajets avec quelques astuces. Si vous comptez beaucoup utiliser le réseau, procurez-vous une carte de transport (www.railcard.co.uk). Pour £30, les jeunes, les seniors, les familles et les gens qui voyagent par deux y ont droit ; à la clé, 30 % de réduction sur tous vos voyages. Le coût est vraiment très vite amorti. Pensez aussi à réserver vos trajets très tôt, vous ne payerez peut-être que la tiers du prix, voire moins, comparé à si vous achetez le jour même... Les compagnies sont privées dans le pays mais Scotrail assure l'écrasante majorité des services en Ecosse. Réservez sur www.scotrail.co.uk et demander à retirer vos billets aux machines des gares pour les récupérer une fois sur place (veillez à choisir la bonne gare de retrait, il vous faudra votre numéro de commande et votre carte de payement). Si vous voyagez avec des enfants, le programme Kids Go Free permet jusqu'à deux tickets gratuits pour les 5-15 ans accompagnés d'un adulte, à condition que le trajet soit off-peak (par faible affluence : les horaires sont signalés au moment des réservations en ligne). Enfin, si vos trajets sont longs ou avec correspondances, acheter plusieurs billets séparément est souvent plus rentable.

Découvrir l'Ecosse en train : sachez que le train peut être un merveilleux moyen économique de découvrir le pays. Le réseau passe dans des coins magnifiques, inaccessibles autrement (ex : Rannoch Moor) et que cela peut être très rentable si vous suivez toutes les instructions précédentes. Choisissez-vous par exemple une journée pour faire un aller-retour sur la West Highland Line, entre Fort William et Mallaig ou entre le Loch Lomond et Fort William. Vous n'aurez plus qu'à choisir une bonne place et amener de quoi manger, boire et un appareil photo ! Le site de Scotrail fait de nombreuses recommandations en ce sens. Recherchez : " Great Scenic Rail Journeys Scotrail " sur votre moteur de recherche.

Voiture

Règles essentielles. Les Britanniques roulent à gauche. Le volant est donc à droite et les vitesses sont à gauche. Il faut rester dans la voie de gauche et on ne peut doubler que du côté droit, les ronds-points se prennent dans le sens des aiguilles d'une montre et les voitures débouchent de la gauche. Sur une route à plusieurs voies, chacune des voies peut être contrôlée par des feux différents (feu vert pour tourner à gauche, feu rouge pour aller tout droit, etc.). Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l'avant et à l'arrière.

La vitesse est limitée à 112 km/h sur les autoroutes, 96 km/h sur les routes principales et généralement 50 km/h dans les villes.
Le compteur des voitures écossaises indique à la fois les miles et les kilomètres, tout comme les distances sur les panneaux routiers.

Routes et autoroutes. Il existe des autoroutes gratuites dans le centre de l'Écosse et de bonnes routes à double voie menant aux villes principales. Dans les régions plus isolées, on trouve des routes à une voie avec des aires de croisement, ce qui signifie que l'on doit s'arrêter pour laisser les autres automobilistes passer ou les laisser doubler. Les autoroutes sont rarement continues, il s'agit le plus souvent de tronçons, prolongeant une simple route de grande circulation, mis à part la M6 d'Exeter à Carlisle (limite de l'Écosse). Pour vous rendre directement en Écosse, empruntez la M5 (autour de Londres), la M1 puis M6 (jonction n° 19) qui se transforme en A74 à Carlisle, puis enfin la M74. Arrivée sur la M8 entre Glasgow et Édimbourg. Les autoroutes sont éclairées (système lumineux sur la chaussée). La vitesse autorisée est de 70 miles à l'heure (112 km/h). Les radars sont très nombreux en Ecosse.

Panne. S'il vous arrivait d'être en panne en Écosse, l'Automobile Association (AA, sigle noir sur fond jaune) et la Royal Automobile Club (RAC, sigle blanc sur fond bleu) disposent en alternance d'un bureau dans les stations-service, avec un numéro d'appel s'il n'y a personne (mais attention à la facture). Tous les 2 miles, une boîte orange protège un téléphone qui vous relie à la police. Les stations Jet sont systématiquement les moins chères, de quelques dizaines de centimes par litre d'essence. Il faut avoir plus de 21 ans, voire plus de 23 ans, pour pouvoir louer un véhicule. L'âge maximum est de 70 ans.

Taxi

Très répandus dans les villes et pas très chers. Vous les arrêtez d'un signe de la main lorsque le voyant jaune "  for hire  " (à louer) est allumé. Il est recommandé de donner au chauffeur un pourboire de 10 ou 15 % du prix de la course. Si vous planifiez votre trajet à l'avance, vous pouvez réduire encore le coût en réservant une course par téléphone sur une compagnie privée (il faudra chercher des numéros pour chaque ville sur Internet au préalable).

Auto-stop

En Ecosse, l'auto-stop est facile hors des grandes villes. Postez-vous de préférence près des stations-service plutôt que le long des routes. La solidarité est d'autant plus accrue que les régions sont isolées. Et cela permet parfois de belles rencontres !

Adresses Futées d'Ecosse

Où ?
Quoi ?
Avis