La baie du Robert est remarquable par ses 9 îlets qui s'égrènent le long de la côte, bien protégée par la barrière de corail. L'îlet Chancel est le plus grand de toute la Martinique avec une superficie de 2 km sur 805 m. Il fait partie du patrimoine martiniquais et il est réputé par la présence d'une espèce d'iguanes endémiques des Caraïbes : l'Iguana delicatissima communément appelé Iguane des Petites Antilles, espèce protégée au plan national.

 

Anciennement appelé " îlet de Monsieur ", puis dénommé îlet Ramville après son acquisition par Dubuc de Ramville, il a maintenant pour nom " îlet Chancel  "  depuis son rachat en 1891 par M. Lagrange-Chancel.  C'est aujourd'hui une île privée qui appartient à la famille Bally.

Michel Bally vit seul sur son île et il a imaginé il y a quelques temps de faire découvrir et partager ce lieu fabuleux à l'occasion d'une excursion complètement atypique : la visite de l'îlet en calèche, commentée par lui même ! Quoi de mieux en effet que la visite guidée par le propriétaire des lieux en personne !

L'intérêt de la balade est aussi de découvrir des panoramas inédits sur la baie du Robert, la presqu'île de la Caravelle au nord, avec la barrière de corail qui se perd à l'horizon...L'île est en effet accessible au grand public à un seul endroit, selon les lois du littoral ; or durant la visite, vous avez accès à tout le site qui reste complètement privé et donc inaccessible !

Le départ pour l'île se fait du port du Robert ; un pêcheur vous amène à bord de sa yole au point de rendez-vous fixé au préalable avec Michel Bally. Il vous accueille sur place avec sa calèche et sa fidèle monture... la dénommée " Colibrette "  un imposant canasson normand âgée de 15 ans aux larges fessiers, forts utiles pour grimper dans la rocaille en plein cagnard !

Tout le monde monte à bord de l'attelage et c'est parti pour 2h30 de balade au rythme cadencé du cheval. On a l'impression d'être hors du temps, le site est splendide et la nature complètement préservée. Ici, rien de " commercial ", l'île est restée " dans son jus " : on croise des oiseaux, aigles pêcheurs ou balbuzards, des moutons en liberté, les fameux iguanes des Petites Antilles... On traverse une ancienne piste d'atterrissage ...

Michel vous conte alors l'histoire de l'îlet, de sa famille et de tous les rebondissements pour revendiquer la propriété de ce petit paradis perdu ...

Mais le soleil tape fort, il commence à faire chaud et on atteint alors un point de vue remarquable sur tous les îlets du Robert ... Il est temps de faire une pause " ti punch " pour se désaltérer ! Michel prépare un excellent ti punch bien arrangé à sa façon que l'on déguste presque religieusement face à la mer... Puis un second, pour ne pas " rester sur un pied " comme on dit au Antilles !

Quelques verres plus tard, nous voilà repartis vers le point de départ. On termine la balade en empruntant à pieds un chemin qui mène vers les ruines de l'ancienne sucrerie, seul témoin actuel de la culture de la canne à sucre sur l'îlet. On découvre également les vestiges du " Four à chaux ", d'une poterie et d'un cachot où l'on enfermait les esclaves. On observe un des sites de pontes qui ont été aménagés afin de favoriser la reproduction des iguanes.

Il est déjà l'heure de rentrer sur le continent ! On remercie " Colibrette " pour sa robustesse, Michel pour sa gentillesse et le pêcheur vient vous récupérer avec sa yole ... l'escapade insolite se termine comme un rêve, un voyage dans l'histoire de la Martinique.

 

 

 

 

C'est une idée de balade complètement hors du temps, inédite. A faire en famille ou en petit comité. Maximum 4/5 personnes. La réservation est obligatoire. Il faut appeler Michel Bally directement sur son portable. Le tarif est de 45 € par personne, transfert inclus au départ du port du Robert. Départ de préférence le matin.


 Michel BALLY - Tel 06 96 23 89 26 - Email : [email protected]