Guide du Congo Brazzaville : Argent

Monnaie

La monnaie officielle est le franc CFA. La parité entre l'euro et le franc CFA est fixe. A noter toutefois qu'il ne s'agit pas du même FCFA (et donc les pièces et les billets diffèrent) que celui utilisé en Afrique de l'Ouest.

Les billets se répartissent comme suit : 500 FCFA (= 0,76 €) • 1 000 FCFA (= 1,52 €) • 2 000 FCFA (= 3,04 €) • 5 000 FCFA (= 7,62 €) • 10 000 FCFA (= 15,24 €). Suivis de pièces de 10, 25, 50, 100 et 500 FCFA. Les billets et les pièces sont parfois en très mauvais état : ne vous formalisez pas, ils sont toujours valables !

Taux de change

1 € = 655,957 FCFA. Pour ceux qui l'ont bien connu, l'ancien franc facilite la tâche et ravive des souvenirs puisque 1 centime est égal à 1 FCFA.

Coût de la vie

Constat de base : le Congo n'est pas une destination bon marché. Comme pour la plupart des pays d'Afrique subsaharienne, le billet d'avion est coûteux auquel il faut ajouter des frais de visa conséquents pour un séjour de longue durée. La location de véhicule est bien plus chère qu'en France, d'autant que l'utilisation d'un chauffeur est souvent indispensable, ce qui grève le coût de la location. La restauration offre une palette ouverte à tous les budgets, depuis des grillades accompagnées de manioc à 1 000 FCFA jusqu'au plat à 10 000 FCFA dans un restaurant traditionnel. A Brazzaville et Pointe-Noire, trouver une chambre en dessous de 10 000 FCFA relève de l'exploit ; à l'autre bout du spectre, les hôtels confortables ou internationaux proposent des chambres à 100 000 FCFA et souvent plus. Les transports en commun tels les minibus ou les taxis collectifs, les " cent-cent ", sont en revanche très bon marché ; les taxis, que l'on trouve partout, sont plutôt abordables aussi, sauf pour les longues courses : là, il vous faudra négocier serré.

Budget

Un repas complet dans restaurant français : de 15 à 20 000 FCFA.

Un repas complet dans un restaurant congolais : 5 000 FCFA.

Un déjeuner acheté dans la rue (brochette et pain ou manioc) accompagné d'une boisson dans un nganda : de 1 500 à 2 000 FCFA.

Une bière modèle standard (65 cl) : 600 FCFA.

Une bouteille d'eau minérale : 500 FCFA à 1 000 FCFA.

Un paquet de cigarettes : 500 à 1 500 FCFA.

Une course en taxi : de 700 à 1 500 FCFA.

Billet d'avion entre Brazzaville et Pointe-Noire : de 30 000 à 40 000 FCFA.

Une heure de connexion Internet : de 500 à 1 000 FCFA.

Une nuit dans un hôtel entrée de gamme : 15 000 FCFA.

Une nuit dans un hôtel de gamme moyenne, hors centre-ville : 40 000 FCFA.

Une nuit dans un hôtel haut de gamme du centre-ville : à partir de 90 000 FCFA.

Banques et change

De plus en plus de banques sont ouvertes de 8h à 16h30, avec une grosse coupure entre 12 et 15h. Elles peuvent assurer le change (commission entre 4 et 8 %), comme à la réception de nombreux hôtels ou de quelques offices en centre-ville. A Brazzaville, devant l'ambassade de Russie, un change informel se tient 7j/7 sous les manguiers : " la bourse " tenue par des " papas " - d'anciens fonctionnaires retraités arrondissant leur fin de mois - est constituée d'un tabouret, d'un portefeuille garni et d'une calculette. Discutez les taux, qui peuvent être avantageux, surtout pour de grosses sommes. Le franc CFA n'est pas échangeable en Europe : l'excédent est donc à changer, à donner ou à dépenser avant le départ. Gardez en tête que les frais de change peuvent être multipliés par cinq d'un bureau de change à un autre (ces frais sont souvent déjà inclus dans le taux de change affiché).

A noter : certains commerces du centre-ville acceptent les paiements en euros. La devise européenne est recherchée, aucun souci à vous faire. Par contre, il se peut, en fonction de la balance dollar-euro ou livre sterling, que l'on fasse un peu la moue devant vos billets verts : tant que les taux sont bons, vous n'aurez aucun problème pour changer des dollars ou des livres.

Le plus sûr reste cependant d'utiliser tout simplement votre carte bancaire. Pour les retraits mais aussi les paiements par carte, le taux de change utilisé pour les opérations s'avère généralement plus intéressant que les taux pratiqués dans les bureaux de change. (A ce taux s'ajoutent des frais bancaires, indiqués ci-dessous.)

Carte bancaire

Si vous disposez d'une carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.), inutile d'emporter des sommes importantes en espèces. Dans les cas où la carte n'est pas acceptée par le commerçant, rendez-vous simplement à un distributeur automatique de billets.

En cas de perte ou de vol de votre carte à l'étranger, votre banque vous proposera des solutions adéquates pour que vous poursuiviez votre séjour en toute quiétude. Pour cela, pensez à noter avant de partir le numéro d'assistance indiqué au dos de votre carte bancaire ou disponible sur internet. Ce service est accessible 7j/7 et 24h/24. En cas d'opposition, celle-ci est immédiate et confirmée dès lors que vous pouvez fournir votre numéro de carte bancaire. Sinon, l'opposition est enregistrée mais vous devez confirmer l'annulation à votre banque par fax ou lettre recommandée.

Conseils avant départ. Pensez à prévenir votre conseiller bancaire de votre voyage. Il pourra vérifier avec vous la limitation de votre plafond de paiement et de retrait. Si besoin, demandez une autorisation exceptionnelle de relèvement de ce plafond.

Retrait

Trouver un distributeur. Le service de retrait par carte bancaire fonctionne dans la majorité des banques et guichets automatiques disséminés dans la plupart des villes du pays. A noter : si un distributeur ne fonctionne pas, ce n'est pas forcément un problème avec votre carte. Retentez le coup un peu plus loin où choisissez celui où les locaux font la queue : accessibilité garantie. Pour connaître le plus proche, des outils de géolocalisation de distributeurs sont à votre disposition. Rendez-vous sur visa.fr/services-en-ligne/trouver-un-distributeur ou sur mastercard.com/fr/particuliers/trouver-distributeur-banque.html. En cas de besoin urgent de cash, on trouve des agences Western Union ou leur équivalent partout, jusqu'au fin fond des villages.

Utilisation d'un distributeur anglophone. De manière générale, le mode d'utilisation des distributeurs automatiques de billets (" ATM " en anglais) est identique à la France. Si la langue française n'est pas disponible, sélectionnez l'anglais. " Retrait " se dit alors " withdrawal ". Si l'on vous demande de choisir entre retirer d'un " checking account " (compte courant), d'un " credit account " (compte crédit) ou d'un " saving account " (compte épargne), optez pour " checking account ". Entre une opération de débit ou de crédit, sélectionnez " débit ". (Si toutefois vous vous trompez dans ces différentes options, pas d'inquiétude, le seul risque est que la transaction soit refusée). Indiquez le montant (" amount ") souhaité et validez (" enter "). A la question " Would you like a receipt ? ", répondez " Yes " et conservez soigneusement votre reçu.

Frais de retrait. L'euro n'étant pas la monnaie du pays, une commission est retenue à chaque retrait. Les frais de retrait varient selon les banques et se composent en général d'un frais fixe d'en moyenne 3 euros et d'une commission entre 2 et 3 % du montant retiré. Certaines banques ont des partenariats avec des banques étrangères ou vous font bénéficier de leur réseau et vous proposent des frais avantageux ou même la gratuité des retraits. Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire. Notez également que certains distributeurs peuvent appliquer une commission, dans quel cas celle-ci sera mentionnée lors du retrait.

Cash advance. Si vous avez atteint votre plafond de retrait ou que votre carte connaît un disfonctionnement, vous pouvez bénéficier d'un cash advance. Proposé dans la plupart des grandes banques, ce service permet de retirer du liquide sur simple présentation de votre carte au guichet d'un établissement bancaire, que ce soit le vôtre ou non. On vous demandera souvent une pièce d'identité. En général, le plafond du cash advance est identique à celui des retraits, et les deux se cumulent (si votre plafond est fixé à 500 €, vous pouvez retirer 1 000 € : 500 € au distributeur, 500 € en cash advance). Quant au coût de l'opération, c'est celui d'un retrait à l'étranger.

Paiement par carte

De façon générale, évitez d'avoir trop d'espèces sur vous. Celles-ci pourraient être perdues ou volées sans recours possible. Préférez payer avec votre carte bancaire quand cela est possible. Les frais sont moindres que pour un retrait à un distributeur et la limite des dépenses permises est souvent plus élevée.

Notez que lors d'un paiement par carte bancaire, il est possible que vous n'ayez pas à indiquer votre code pin. Une signature et éventuellement votre pièce d'identité vous seront néanmoins demandées.

Acceptation de la carte bancaire. Les paiements par carte sont de plus en plus acceptés, notamment à Brazzaville et Pointe Noire. Par contre, sauf exception, seule la carte Visa® est en vigueur. Heureuse exception pour les bénéficiaires de MasterCard®, le Crédit du Congo autorise l'utilisation de cette carte sur les distributeurs de son réseau. Les règlements par carte sont généralement acceptés dans les hôtels, les restaurants et les agences de voyages. Si certains commerçants peuvent préférer les espèces, vous pourrez toutefois en retirer aisément à l'un des distributeurs à proximité.

Frais de paiement par carte. Hors zone Euro, les paiements par carte bancaire sont soumis à des frais bancaires. En fonction des banques, s'appliquent par transaction : un frais fixe entre 0 et 1,20 € par paiement, auquel s'ajoutent de 2 à 3 % du montant payé par carte bancaire. Le coût de l'opération est donc globalement moins élevé que les retraits à l'étranger. Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire.

Transfert d'argent

Avec ce système, on peut envoyer et recevoir de l'argent de n'importe où dans le monde en quelques minutes. Le principe est simple : un de vos proches se rend dans un point MoneyGram® ou Western Union® (poste, banque, station-service, épicerie...), il donne votre nom et verse une somme à son interlocuteur. De votre côté de la planète, vous vous rendez dans un point de la même filiale. Sur simple présentation d'une pièce d'identité avec photo et la référence du transfert, on vous remettra aussitôt l'argent.

Pourboires, marchandage et taxes

Pourboire. Le pourboire est peu répandu dans les nganda et restaurants populaires, on peut toutefois marquer sa satisfaction en payant son jus ou sa bière au serveur. Cet extra est d'ailleurs fréquemment demandé avec une désarmante simplicité... Dans les restaurants plus sélect, on retrouve le pourboire à l'européenne.

Marchandage. Si le marchandage est un usage courant en Afrique, il faut au Congo en user avec certaine mesure et clairvoyance. Le négoce " à la sénégalaise ", où les prix annoncés ont été multipliés par dix à l'approche du Blanc, n'a pas encore trop cours ici, sauf chez certains vendeurs ouest-africains... En règle générale, les prix seront gonflés, entre 20 et 50 %, ou pas du tout. Dans les échoppes, la discussion est toujours ouverte : elle est d'ailleurs encouragée, même pour un faible rabais. Dans les marchés, pour l'alimentaire, les prix sont généralement affichés.

Taxes. Les prix sont affichés TTC.

Duty Free

Puisque votre destination finale est hors de l'Union européenne, vous pouvez bénéficier du Duty Free (achats exonérés de taxes). Attention, si vous faites escale au sein de l'Union européenne, vous en profiterez dans tous les aéroports à l'aller, mais pas au retour. Par exemple, pour un vol aller avec une escale, vous pourrez faire du shopping en Duty Free dans les trois aéroports, mais seulement dans celui de votre lieu de séjour au retour.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du Congo Brazzaville

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .