Avec son relief, ses quais et ses parcs verdoyants, Lyon a tous les atouts pour plaire aux coureurs. Du footing matinal sur les berges du Rhône au marathon annuel du début du mois d'octobre, il n'y a alors qu'un pas (ou plutôt, une foulée) ! Si vous voulez vous aérer l'esprit tout en améliorant votre forme physique, voici nos 10 spots préférés pour courir à Lyon. Joggeurs débutants et sportifs aguerris, chacun y trouvera son compte ! 

Pour les Parisiens, nous avions aussi recensé les meilleurs endroits où courir dans la capitale.  

©

L'incontournable parc de la Tête d'or

Sans grande surprise, le parc de la Tête d'or est plébiscité par de nombreux coureurs lyonnais ! Il faut dire que cet espace vert de 117 ha est le plus grand parc citadin de France. Une boucle de près de 4 km vous permettra de vous défouler les jambes au beau milieu de bosquets d'arbres centenaires et de massifs de fleurs. L'idéal pour se dépenser tout en s'évadant de la ville pendant quelques minutes (ou heures, pour les plus entraîné.e.s !). 

©

Les berges du Rhône, panorama lyonnais

Voici encore un incontournable des runneurs lyonnais. Les berges du Rhône offrent un parcours de près de 5km du parc de la Tête d'or au parc Gerland. Totalement aménagé, ce site totalement piéton est idéal pour courir de jour comme de nuit puisqu'il est éclairé. De plus, la vue qu'il offre sur Lyon (la Croix-Rousse, l'Opéra, Fourvière...) est imprenable. En bonus, après l'effort vous trouverez le réconfort dans l'un des bars-péniches le long du Rhône !  

©

Le parc de Gerland, course au vert

Situé dans le 7e arrondissement de Lyon, entre les rives du Rhône et les aménagements du Matmut stadium, le parc de Gerland est un peu moins fréquenté que celui de la Tête d'or et permet de s'entraîner en toute sérénité. Il offre un parcours de presque 2 km en pleine nature et sans relief, l'idéal pour les coureurs débutants !  En guise d'étirement, optez pour une balade dans la mégaphorbiaie et ses 300 espèces végétales différentes.
©

Le quartier de la Croix-Rousse le temps d'un trail urbain

Tous les coureurs trouvent leur bonheur à Lyon. Si les débutants s'entraînent dans les différents parcs de la ville, les habitués préféreront le quartier de la Croix-Rousse. Avec ses nombreux escaliers, ses rues en pentes et ses traboules, c'est l'endroit idéal pour travailler ses cuisses ! Et quel plaisir de courir au beau milieu de ces ruelles pittoresques qui forment un village à l'ambiance unique, à l'intérieur de la ville. 

©

Le parc de Lacroix Laval, à quelques kilomètres de Lyon

Situé à Marcy-L'Étoile, à une dizaine de kilomètres de Lyon, le parc de Lacroix Laval offre un cadre idéal pour le footing avec ses 115 ha de jardins, forêts et prairies. Sa boucle d'un peu plus de 7 km s'effectue en moyenne en une heure. Avant ou après l'exercice, vous pourrez aussi découvrir un château du XVIIIe siècle et son jardin à la française. Et si finalement vous préférez vous reposer, un petit train touristique fait le tour du domaine !

©

Les rives de Saône, au cœur de la ville

Si les coureurs aiment beaucoup les berges du Rhône, les rives de Saône valent aussi le détour le temps d'un footing. On rejoint le quartier des Confluences et son fameux musée depuis le centre-ville grâce à un parcours d'un peu plus de 11 km, plutôt bien aménagé pour les piétons. Prenez le temps de vous arrêter sur l'île Barbe et d'admirer les paysages variés le long de la rivière pour en prendre plein la vue. 

©

La colline de Fourvière, jusqu'au sommet

Avec son dénivelé de 120 m, la colline de Fourvière est le spot idéal pour un trail urbain qui fait chauffer les mollets ! Plusieurs possibilités s'offrent à vous pour rejoindre le sommet de la colline et sa fameuse basilique. De la montée Gourguillon à celles du Chemin-Neuf, de Chazeaux ou Saint-Barthélemy, vous n'aurez que l'embarras du choix. La montée Garillan, avec ses 244 marches, est aussi très prisée des coureurs ! 

©

Les Monts d'or, en pleine nature

Si vous voulez courir en pleine nature ou vous échapper de la ville le temps de quelques heures, rendez-vous dans les Monts d'or ! Ce massif situé au nord-ouest de Lyon est constitué de cinq monts principaux (Mont Thou, Mont Cindre, Mont Verdun, Mont Py, Mont Narcel). On y découvre d'innombrables possibilités de parcours entre falaises et chemins de terre. Une vraie bouffée d'air frais à une trentaine de kilomètres de Lyon ! 

©

Le parc de la Feyssine, escapade nature

Toujours dans les environs de Lyon, partons cette fois à Villeurbanne. Les amateurs de course à pied se rendront dans son parc de la Feyssine pour son décor bucolique et son agréable circuit de 4 km en pleine nature. L'avantage principal de ce parc est sa situation géographique puisqu'il est tout proche du parc de la Tête d'or et permet donc de s'échapper de ce dernier, parfois trop fréquenté, pour courir en toute tranquillité. 
©

Le parc de Parilly, à l'orée de Lyon

Fin de la course à Bron, au sud-est de Lyon. Le parc de Parilly est une immense zone boisée avec un hippodrome en son centre. C'est autour de ce dernier que vous pourrez vous échauffer ! Mais ce n'est pas tout, ce parc est aussi réputé pour sa large proposition d'activités sportives en plein air avec ses stades d'athlétisme, ses terrains de football, de basket, de handball, de base-ball, de volley et même de rugby ! On rejoint aisément le parc de Parilly en métro depuis Lyon.  

©