Les amoureux de nature et de patrimoine découvrent en Rhénanie-Palatinat, région située à l'ouest de l'Allemagne à la frontière avec la France, le Luxembourg et la Belgique, un territoire de prédilection pour s'adonner à de splendides randonnées à pied ou à vélo. Les balades sont ponctuées de la visite de monuments exceptionnels : les châteaux d'Allemagne Romantique. Ces imposantes bâtisses chargées d'histoire prennent place en haut de collines, sur des éperons rocheux, au cœur de forêts, dominant cours d'eau et vignobles pour ne former qu'un, y compris avec les communes à leur pied qui sont autant d'étapes où flâner, participer à une dégustation de vin et goûter à la gastronomie régionale. Voici les 10 plus beaux châteaux d'Allemagne Romantique.  

©

L’ancien palais des princes-électeurs et la basilique de Constantin de Trèves

Une excursion à Trèves est l'occasion de découvrir une ville au riche patrimoine. Elle fut fondée par les Romains et conserve de splendides vestiges tels la Porta Nigra. Direction ensuite la Basilique de Constantin, construite sous l'empereur dont elle porte le nom en 310. Elle fut à l'origine une aula romaine et impressionne notamment par ses dimensions exceptionnelles. Plusieurs fois remaniée au cours de son histoire, elle a retrouvé son aspect initial au XIXe siècle. Aujourd'hui lieu de culte protestant, le monument est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO. À côté de la basilique se trouve l'ancien palais des princes-électeurs. Modifié au XIIIe siècle dans un style renaissance par l’archevêque de la ville de Trèves, le monument attire aujourd'hui les foules pour son aile rococo construite entre 1756 et 1762. À ne pas manquer : l'escalier artistique conçu par Johannes Seiz à l’intérieur et le parc à la française où se trouvent des statues baroques, des parterres fleuris et des pièces d'eau. 

©

Le château de Trifels  

Monastère salésien à l'origine, le château de Trifels impressionne par sa position géographique, sur les hauteurs de la ville d’Annweiler et dominant une vallée verdoyante, tel un jardin d'Eden. Construit sans doute au XIe siècle, le château avait pour but de protéger l'empire et abritait les trois joyaux de la couronne (couronne, sceptre, orbe). On disait d'ailleurs à l'époque que « Celui qui possède Trifels, possède l'empire ». Le monument est aussi connu pour avoir servi de prison et avoir accueilli quelques personnages célèbres comme Richard Cœur de Lion qui y fut retenu à son retour de la Troisième Croisade. En partie restauré, il ne faut pas manquer de contempler son architecture dans les moindres détails et d'aller voir les symboles du pouvoir conservés dans la chapelle. Des visites guidées en français sont disponibles. 

©

Le château de Hambach 

Le château de Hambach est un autre monument qui attire tous les regards par sa position, puisqu'il surplombe vignoble et forêts du Palatinat du sud. C'est aussi un lieu fort en symbole, considéré comme le berceau de la démocratie allemande et européenne. Car s'il fut édifié au Moyen Âge, c'est bien au XIXe siècle qu'il atteint une envergure exceptionnelle, en rassemblant 30 000 personnes venues plaider en faveur des droits fondamentaux, ainsi que pour la tolérance, l'égalité et la démocratie en Allemagne et en Europe. Il fut longtemps en ruine avant d'être reconstruit à partir de 1960. De passage, il ne faut pas manquer l’exposition permanente « En route vers le château ! », un fascinant parcours à travers l’histoire de la démocratie.  

©

Le château de Marksburg - Braubach 

La cité médiévale de Braubach est entourée de vignobles, ce qui en fait une étape de choix pour les amateurs d'œnotourisme. Le superbe château de Marksburg, construit au XIIIe siècle, domine les ruelles pittoresques de la vieille ville ainsi que le Rhin fleuve de légendes, à plus de 160 m de hauteur. C'est un témoignage exceptionnel de l'histoire puisqu'il s'agit du seul château fort de la vallée à ne pas avoir été détruit. La visite de l'édifice offre un formidable voyage vers l'époque médiévale et la vie de château, au cours duquel on découvre ses principaux espaces tels la cuisine et son imposante cheminée, la salle des chevaliers, les appartements de femmes, la salle d'armes et les chemins de ronde. 

©

Le château de Landshut 

De passage dans le centre historique de Bernkastel-Kues, on en peut s'empêcher de fixer du regard les ruines du château de Landshut. Après avoir effectué une promenade pleine de charme dans les vignobles ou avoir pris la navette « Burg-Landshut - Express », direction le château, dont les origines datent de l'époque romaine. Sur place, on effectue une balade culturelle autour de l'édifice et les panneaux d'informations dévoilent l'histoire de sa construction. On profite également de la vue imprenable sur la Moselle, la forêt, les vignobles et la ville en contrebas. Puis, on effectue une pause gourmande bien méritée en rejoignant le restaurant qui enchante les papilles de sa cuisine fraîche et locale. 

©

Les ruines de la forteresse du Mont-Royal

Au-dessus de la commune de Traben-Trarbach se dressent les ruines de la forteresse du Mont-Royal. Un chemin qui se trouve en haut de la Römerstrasse permet de rejoindre le site qui mérite amplement d'être visité. Parce que les ruines font partie de ces vestiges qui racontent l'histoire, et celle de la forteresse du Mont-Royal débute au XVIIe siècle, quand Louis XIV l'a fait construire par Vauban dans le cadre de sa politique d'annexion et d'expansion vers l'est. Si elle pouvait accueillir jusqu'à 12 000 hommes à son apogée, elle fut finalement démantelée, car trop coûteuse puis détruite par les Français en 1698 après le traité de Rijswijck. S'il ne reste plus grand-chose de la forteresse, les quelques ruines permettent de s'imprégner de son histoire. 

©

Le château impérial de Cochem  

Situé au cœur de la région viticole Moselle-Sarre-Ruwer, le village romantique de Cochem séduit par les traces laissées par l'époque du Moyen Âge, et notamment ses très belles maisons à colombages, les ruelles étroites et pittoresques et la charmante promenade que l'on peut effectuer sur les rives de la Moselle. Sur les hauteurs de la commune se trouve le château impérial (Reichsburg), qui offre une vue incroyable sur la vallée, le village et les vignobles. L'édifice a été construit aux environs de l'an 1000, puis laissé en état de ruine jusqu'en 1868, date à laquelle le commerçant et futur conseiller commercial Louis Ravené de Berlin décide de racheter le terrain et de faire reconstruire le monument dans un style néogothique. Une visite est notamment l'occasion d'admirer ses superbes tourelles surmontées de clochetons. 

©

Le fort romain de Bodobrica 

Lors d'un séjour en Rhénanie-Palatinat, les adeptes d'architecture romaine se doivent de faire une escale dans la cité de Boppard. Elle fut en effet l'une des cités romaines les plus importantes de la vallée du Rhin Moyen, aujourd'hui classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Les Celtes ont également marqué la ville de leur empreinte. Après avoir flâné dans les rues du centre-ville et s'être arrêté dans quelques bars pour goûter à quelques breuvages de la région, il ne faut pas manquer d'aller voir les ruines du fort romain de Bodobrica. De toute beauté, les pierres offrent un voyage vers des époques ancestrales et on observe ici et là que la nature semble reprendre ses droits. 

©

Le château fort Ehrenbreitstein

Cette forteresse prussienne est l'une des mieux conservées d'Europe. On sait cependant que son histoire remonte à l'époque des Celtes. Elle domine fièrement Coblence et faisait partie sous domination prussienne d'une ceinture fortifiée déployée autour de la cité. Depuis l'édifice, la vue sur la confluence des deux fleuves, le Rhin et la Moselle, est tout simplement époustouflante. Le château fort Ehrenbreitstein offre aussi la possibilité de se balader dans un parc et de déambuler dans ses salles d'exposition monumentales. Différentes visites à thème sont proposées au public pour revivre l'histoire de ce monument prestigieux. Un téléphérique est mis à disposition des visiteurs pour rejoindre le château. 

©

Le château d'Eltz

Qu'on le regarde de loin ou qu'on le visite, on se rend compte que le château d'Eltz est l'un des plus beaux d'Allemagne et aussi l'un des mieux conservés. Depuis 800 ans, il est la propriété des descendants des comtes d'Eltz et les actuels résidents se font un plaisir d'accueillir les visiteurs pour leur faire découvrir toute sa splendeur et revivre son histoire, qui débute au Moyen Âge. Ce château de conte de fées interpelle en premier lieu par sa situation, perché sur un piton rocheux dans les collines de l'Eifel, surplombant la rivière Eltzbach et bordant la vallée de la Moselle. À l'intérieur, la visite des différentes salles dévoile de superbes peintures murales, du mobilier d'époque et une importante collection d'objets d'art. 

©