Français
  • Français
  • English
  • Español
  • Deutsch
  • 中国人

À mi-chemin entre Montréal et Québec, cette région se trouve au coeur de la zone habitée du Saint-Laurent. La Mauricie englobe un immense territoire s'étendant du sud au nord à partir du Saint-Laurent. Ses paysages sont modelés par le Bouclier canadien qui couvre la Haute-Mauricie, par la plaine littorale qui borde le Saint-Laurent et par les Appalaches qui effleurent sa partie sud. À noter qu'au niveau administratif, la Mauricie et le Centre-de-Québec ne font qu'un.
La Mauricie, c'est essentiellement la nature dans toute sa beauté majestueuse, et plus particulièrement l'alliance de l'eau, de la montagne et de la forêt. La région fut habitée très tôt par plusieurs nations amérindiennes ; les Abénaquis étaient concentrés sur la rive sud du Saint-Laurent, les Algonquins sur la rive nord, et les Atikamekw en Haute-Mauricie. Puis les colons français se sont établis le long du Chemin du Roy, tandis que les loyalistes anglais se sont installés dans le sud. La toponymie est, à cet égard, instructive : Maskinongé a une origine algonquine (son nom signifie " brochet ", et ce poisson abonde dans le lac Saint-Pierre et la rivière du même nom), Odanak est d'origine abénakise (région Centre-du-Québec, Musée des Abénakis, sur la route 132), Warwick (région Centre-du-Québec) est anglaise, et Saint-Stanislas française. Les noms des lieux et des municipalités remontent, pour la plupart, aux anciennes seigneuries de la Nouvelle-France. Ils témoignent de l'influence religieuse ou rappellent les faits et les personnages de l'histoire française et anglaise.

En 1634, Champlain envoie le sieur de Laviolette fonder Trois-Rivières (la deuxième plus ancienne ville du Canada, après Québec). Très vite, l'accroissement démographique est tel qu'une partie de la population traverse le fleuve pour exploiter les terres agricoles du comté de Bécancour, sur la rive sud. En 1730, la découverte d'un gisement de fer entraîne l'implantation de la première industrie sidérurgique du Canada : les Forges-du-Saint-Maurice. Elles produisent des chaudrons de fonte, des outils et même des canons. Le Chemin du Roy (aujourd'hui la route 138), inauguré en 1737, fut la première route carrossable du Canada qui reliait la colonie de Trois-Rivières à la ville de Québec. Sa construction, qui dut vaincre de nombreux obstacles - escarpements, marécages, pentes - favorisa l'essor commercial de la Nouvelle-France. Auparavant, le transport des fourrures se faisait par la rivière Saint-Maurice. Plus tard, sous le régime anglais, se développent Drummondville et les Bois-Francs (région appelée maintenant Centre-du-Québec). Depuis 1967, les deux rives du Saint-Laurent sont reliées par le pont Laviolette, le seul entre Montréal et Québec.
Sur le plan industriel, la Mauricie regroupe les secteurs de la pâte à papier et de l'aluminium. Le parc industriel de Bécancour (Centre-du-Québec) participe activement au dynamisme régional grâce à ses grandes entreprises (ABI - Alcoa, TransCanada Energy). Berceau de l'hydroélectricité québécoise, la région compte de nombreuses centrales hydroélectriques échelonnées sur la rivière Saint-Maurice. La production agricole y est également importante.

Mais la Mauricie est aussi une région de détente où les activités de plein air sont légion. On peut y pratiquer la randonnée équestre, les sports nautiques, le vélo, le canoë, le quad, la motoneige, etc. On peut facilement s'y rendre le temps d'un week-end pour se relaxer dans un endroit paisible. On y retrouve un parc national, deux réserves fauniques et un immense territoire de chasse, de pêche et de plein air.

Transports

Bus. Orléans Express dessert Louiseville et Trois-Rivières (www.orleansexpress.com). Autobus La Québécoise opère également une ligne de bus interurbain entre les Cantons-de-l'Est, le Centre-du-Québec et Trois-Rivières (www.autobus.qc.ca).

Train. Le train Via Rail se rend entre autres à Shawinigan et La Tuque. www.viarail.ca

Voiture. Plusieurs routes desservent la région de la Mauricie. Voici les principaux accès routiers en fonction des régions de départ.

Centre-du-Québec : prenez l'autoroute 55 Nord qui se rend jusqu'à Grand-Mère en passant par Trois-Rivières et Shawinigan. Elle devient ensuite la route 155 montant jusqu'au lac Saint-Jean.

Montréal et Lanaudière : prenez l'autoroute 40 Est ou la route 138 Est menant toutes deux à Trois-Rivières.

Québec : même chose que pour Montréal et Lanaudière mais en direction de l'ouest.

Saguenay-Lac-Saint-Jean :au départ de Chambord au lac Saint-Jean, prenez la route 155 Sud traversant entièrement la région de la Mauricie.

Que visiter en Mauricie ?

Adresses Futées de Mauricie

Organiser son voyage en Mauricie
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Trouvez votre camping
Location en montagne
Voyage sur mesure
Services / Sur place
Activités & visites
Acheter des devises étrangères
Assurance Voyage
Apprendre une langue étrangère

Photos de Mauricie

Parc national du Canada de la Mauricie. - StephaneDaoust
Vue sur la centrale Shawinigan-2 depuis la tour d'observation de la Cité de l'énergie. - Valérie FORTIER
Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap à Trois-Rivières. - Valérie FORTIER
Vieille prison de Trois-Rivières. - Valérie FORTIER

Reportages & actualités de Mauricie

D'autres destinations en Mauricie

  • Costa Rica
    Découvrir le
    Costa Rica
  • Voyages ResponsablesDéposer un avis