Les majestueux châteaux qui se mirent dans les eaux, un patrimoine naturel en tous points remarquable et cet art de vivre dit " à la française " : la Loire reflète les grands chapitres de notre Histoire, ceux qui ont ancré nos traditions. Depuis lors, le Val de Loire se targue d'une collection de monuments inestimables aux abords de cités architecturales comme Tours, Orléans, Angers ou Amboise. Cette magnificence a fait la réputation touristique de la région qui attire chaque année des millions de visiteurs.

 

Val royal

Depuis Charles VI, le ballet de la monarchie fut quasi constant dans le Val de Loire. Le fleuve était alors considéré comme le boulevard des rois qui le gratifièrent de ses premières tours puis de ses plus beaux atours. Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en tant que paysage culturel, le territoire du Val de Loire concentre ainsi un patrimoine sans nul autre pareil. Les vieilles pierres racontent ici des destins hors du commun, elles cachent des intrigues, révèlent des anecdotes et dévoilent la grande histoire de France. Pour la plupart bâtis ou fortement remaniés à la Renaissance française, les châteaux de la Loire sont les vitrines d'une nouvelle esthétique et d'un flamboyant art de vivre. Venu d'Italie, le Rinascimento va ainsi métamorphoser le paysage du Val de Loire, laissant au passé les anciens châteaux-forts médiévaux pour de nouveaux palais somptueux, avant tout destinés à la fête et au plaisir. De Louis IX à Henri III en passant par François Ier et Catherine de Médicis, tous les souverains feront de leurs demeures une vitrine de faste et de réjouissances En témoignent Chambord et son escalier " magique", les éblouissants jardins de Villandry, Chenonceau qui d'un pas enjambe les eaux dans lesquelles se mirent les tourelles d'Azay-le-Rideau... Mais comment aborder cette couronne de joyaux ? En plusieurs fois assurément puisqu'on dénombre 21 édifices appartenant au réseau des " Grands Sites du Val de Loire ". Révérence de circonstance face aux grandes stars : le Domaine national de Chambord, puissant vaisseau commandé par François Ier, le Château de Blois qui fut la résidence de 7 rois et 10 reines ou encore Chenonceau, le palais des Dames, empli de grâce et de sensualité. Mais aussi Amboise et le Clos Lucé où vécut Léonardo de Vinci, l'immensité monastique de l'Abbaye de Fontevraud, les somptueux intérieurs de Cheverny, la petite île où trône Azay-le-Rideau, l'austère forteresse médiévale de Chinon, la collection de parterres fleuris du Domaine de Chaumont... En dehors des circuits classiques, il existe des alternatives plus insolites : survoler les châteaux de la Loire à bord d'une montgolfière, parcourir la route des Châteaux en 2CV, naviguer en douceur et accoster aux alentours d'une royale demeure, pénétrer secrètement les souterrains du château de Brézé, assister au brame du cerf au parc de Chambord...

 

Royal et familial

Les Châteaux de la Loire figurent dans les catalogues de voyage du monde entier. L'on voit ainsi défiler des cars de touristes armés de leurs appareils photo. Réjouissons-nous de leurs marathons et profitons de cette chance que nous avons d'avoir le temps de nous imprégner de leur histoire au gré de différents dispositifs. Spectacles nocturnes, livret-jeux et jeux interactifs, visites thématiques, animations aux jardins : chacun y va de son originalité pour que les enfants bénéficient de visites à la fois ludiques et pédagogiques. Cheverny, qui a inspiré Tintin à Moulinsart, a mis en place une exposition interactive ; Villandry a agencé une aire de jeux et un labyrinthe pour les explorateurs en herbe que l'on retrouve à naviguer en canoë sous le passage du château de Chenonceau.

Le Clos Lucé propose une visite costumée et une reconstitution grandeur nature des inventions de Léonard de Vinci. Le Parc des Mini-Châteaux d'Amboise propose, lui, un parcours entre 45 châteaux miniatures agrémenté d'animations. Et puis, il y a le fabuleux spectacle son et lumière qui anime les façades du château de Blois. À cette liste non exhaustive d'activités s'ajoutent celles des jardins qui s'éveillent au printemps, au diapason du Festival International des Jardins organisé au Domaine de Chaumont. Un bouquet de visites à programmer dès le printemps !

 

Douce itinérance entre les troglodytes

Être vert et se mettre au vert : le vélo a le vent en poupe ces dernières années, il correspond aux nouvelles tendances du tourisme désormais plus slow et surtout plus responsable. Et sur les pistes, la Loire caracole en tête avec ses 800 km de voies cyclables entièrement aménagées et balisées. Quel bonheur de prendre son temps pour communier avec la nature et se laisser surprendre par la beauté des panoramas ! Tous les itinéraires sont possibles, de la simple balade familiale aux grandes randonnées d'itinérance. De 6,8 km à 55,7 km, ces escapades vous promènent au coeur des paysages liguriens et des petits villages pittoresques avec, en point de mire, les prestigieux châteaux. Chemin faisant, vous croiserez certainement quelques curiosités comme ses mystérieuses portes et fenêtres creusées à même la roche...

Sur les rives de la Loire, principalement entre Chaumont-sur-Loire et Saumur, il existe un monde caché au grand jour... Creusées à flanc de coteau, les anciennes galeries de tuffeau servant à la construction des châteaux ont grignoté la terre comme un gruyère pour se métamorphoser en habitats troglodytes. On dénombre aujourd'hui près de 45 000 sites troglodytes, pour beaucoup de véritables lieux de vie reconvertis en chambres d'hôtes, restaurants, églises, ateliers d'artiste, chapelles, champignonnières, caves à vin...

Le Château de Brézé illustre cette tradition puisqu'il fut bâti sur une masse de tuffeau dans laquelle on creusa, au Moyen Âge, un réseau de galeries que l'on peut encore parcourir sur près d'un kilomètre. Si le hameau de Tröo compte parmi les incontournables, il existe plusieurs sites. Du village troglodyte de Rochemenier à la Vallée Troglodytique des Goupillières : on découvre des fermes creusées dans le tuffeau avec leur puits, leur four à pain, leur étable et le souterrain-refuge du Moyen Âge. Le Bioparc de Doué a préservé ses anciennes carrières d'extraction de falun qui servent aujourd'hui de refuge aux animaux. C'est également dans le falun que furent sculptées les caves-cathédrales de Perrières, un espace géologique unique, animé par une scénographie féerique. À Bourré, on pénètre dans une véritable ville souterraine. Si tous ces sites furent aménagés à des fins touristiques, il en est d'autres qui profitent tout simplement des merveilleuses conditions climatiques de ces grottes. Elles présentent en effet des atouts idéals pour l'élevage des escargots, la culture des champignons et le vieillissement des bouteilles de vin. Ceci nous rappelant que nous sommes en terre de bon chère à laquelle chacun se doit de succomber !

 

Festoyons de bon aloi

3e grande région viticole française, la Loire représente le plus long vignoble de France qui dévale des rives de l'Atlantique jusqu'aux portes de la Bourgogne. Sancerre, Bourgueil, Chinon, Anjou, Pouilly, Vouvray, Muscadet, Coteaux-du-layon, Menetou-salon... Les ambassadeurs des vignobles sont à la tête de 69 appellations et forment aujourd'hui un circuit oenotouristique des plus structurés. Certains épicuriens viennent parcourir la grande route des Vins, d'autres en profitent simplement aux tables du pays. À table, on  ripaille en commençant par des galipettes, de gros champignons grillés à l'ail, ou bien une fouace, cette spécialité de pain que l'on garnit de rillettes ou de rillons. On poursuit par de l'andouillette, des tourtes aux alouettes, brochet au beurre blanc ou potée berrichonne. Mais pas uniquement, on chante aussi les louanges des asperges solognotes, de la soupe tourangelle, du ragoût de biche, du civet de marcassin et des croustillantes fritures de Loire, servies dans les guinguettes... Petites poires tapées en entremets pour ensuite profiter des planches de fromage qui arborent crottin de Chavignol, Olivet cendré et Curé nantais. Et si l'on dit tarte Tatin, Pithiviers et Crémet d'Anjou, vous trouverez bien une petite place pour le dessert ? Festin de roi n'a point de fin !

 

Infos futées

 

Quand ? Le printemps est la saison idéale pour prévoir une escapade dans le Val de Loire.

 

S'y rendre. En voiture, en train (direction Angers, Tours, Orléans, Blois, Saint-Pierre des Corps ou Saumur) ou en avion (aéroports d'Angers et Nantes).

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

CRT CENTRE-VAL DE LOIRE - Plus d'informations sur le site

LES CHÂTEAUX DE LA LOIRE - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Comparez les meilleures offres de campings - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez