Bienvenue au paradis ! Celui des pêcheurs, des ostréiculteurs, des plaisanciers... et des promeneurs amoureux de la nature. Le Golfe du Morbihan, un extraordinaire lieu de vie où la terre et la mer se mêlent au paysage variable et insolite. Sur les abords de cette véritable petite mer intérieure, place aux randonnées sur les sentiers côtiers, aux balades à vélo, à la piscine d'eau de mer de Conleau, aux réserves naturelles pour les oiseaux, aux visites des mégalithes... Partez à la conquête de ce coin magique où l'on compte, selon la légende, 365 îles !

 

De port en port...

Ce havre de paix en Bretagne-Sud vous invite à sa découverte par un étroit goulet entre Locmariaquer et Port-Navalo, la limite du golfe. En remontant la rivière d'Auray, au Bono, le vieux pont suspendu émerveille le visiteur. Une fois traversé le pont ancestral, direction Larmor-Baden, souvent nommée " la Clé du Golfe " en raison de la qualité de ses eaux. Ce village est un centre ostréicole très actif, mais aussi un véritable paradis pour les amateurs de sites naturels, de flore sauvage et de balades. Quittez le centre du bourg pour les anciens marais salants de Pen En Toul, désormais refuge d'une multitude d'oiseaux. Un sentier piéton, aménagé sur le pourtour du marais, vous permet d'admirer les magnifiques hérons cendrés, échasses, avocettes et aigrettes.

A la recherche d'un des plus somptueux panoramas sur les îles, choisissez Arradon. A l'extrémité de la pointe, posez-vous sur ce banc qui semble vous inviter à la flânerie... Y aller de préférence tôt le matin. Suivant la météo, vous gagnerez un superbe lever de soleil ou encore des brumes offrant au lieu un aspect bien étrange.

Puis, Vannes, clé de voûte du golfe du Morbihan, possède l'inestimable privilège d'un port de plaisance au coeur de la ville. On se promène avec délectation autour des remparts ou dans les ruelles de la vieille cité avant de prendre la route vers la plus grande réserve de Bretagne. Les marais de Séné représentent une étendue d'importance internationale pour les oiseaux d'eau. Dans ce paysage marqué par l'histoire du sel, échasses, aigrettes, spatules évoluent en toute liberté. Le site remarquable propose 8 observatoires, dont 3 en accès libre et 5 payants. Munissez-vous de jumelles et n'oubliez pas votre appareil photo... Le long des chemins, les promenades sont formidables vers la presqu'île de Langle, les sites de Montsarrac, Bodspernen, ou à la recherche des criques lovées dans ce décor idyllique.

Poursuivez votre chemin vers Sarzeau et ses trois grands marais qui constituent de magnifiques espaces de découvertes et de visites : le marais de Landrezac et Penvins, celui de Suscinio, un véritable écrin naturel sur lequel est posé le château féodal de Suscinio, et enfin le marais du Duer, d'anciennes salines reconverties en refuge pour les oiseaux. Après la visite du port ostréicole du Logéo, rejoindre la seule route départementale qui traverse la presqu'île de Rhuys en direction d'Arzon et de Port-Navalo. D'un côté l'océan, de l'autre le golfe et, entre les deux, ce passage si délicat à manoeuvrer pour les plaisanciers.

 

D'île en île...

Cette petite mer intérieure est parsemée de plusieurs dizaines d'îles et d'îlots. Si l'on considère les gros rochers qui émergent de l'eau, on comptabiliserait autant d'îles qu'il y a de jours dans l'année. Cette légende est encore bien tenace... Si la majeure partie des îlots sont inhabités, ce n'est pas le cas des deux joyaux du golfe : l'île aux Moines et l'île d'Arz. Nommée également la " perle " du golfe, l'île aux Moines est accessible depuis la cale de Port-Blanc à Baden. Après quelques minutes de traversée, vous allez succomber à son charme. Laissez-vous séduire par les petites maisons basses des pêcheurs ou les belles demeures de granit, témoignages d'un riche passé. Perdez-vous dans les ruelles, admirez la flore luxuriante favorisée par l'extrême douceur de son climat et profitez de la belle plage du Lério. Réputé pour son calme, ce décor naturel a servi de cadre au cinéaste Claude Miller pour le tournage de La Petite Lili ! Ludivine Sagnier, Bernard Giraudeau et Jean-Pierre Marielle en gardent encore des souvenirs émus. Pour accoster sur l'île d'Arz, on embarque à Conleau, au sud de Vannes. En dehors de ses nombreuses plages, le principal atout d'Arz demeure le superbe sentier côtier vous permettant d'effectuer le tour de l'île et ainsi profiter des magnifiques panoramas sur le golfe.

A bord d'un canot, on pourra se perdre volontairement dans ce dédale d'îles... Sur la partie orientale du golfe, l'île Tascon est reliée à la terre par une chaussée découverte deux heures avant et après la marée basse. A la recherche des plus belles plages de cette mer intérieure, choisissez les îles de Govihan, Godec ou Stibiden. Certaines sont des propriétés privées, cependant on peut profiter de leurs sables blancs... C'est également le cas de l'île de Berder, domaine du créateur de cosmétiques Yves Rocher. Berder est donc une île à laquelle randonneurs et simples touristes peuvent accéder facilement à pied depuis Larmor-Baden. A cet endroit du golfe, on comprend mieux le phénomène des marées. Admirez le spectacle de la descente des eaux, avant d'emprunter la chaussée qui ouvre l'accès à ce bout de terre. Ce havre de verdure accueille un remarquable sentier côtier accessible au public.

 

De légendes en mégalithes...

D'après la légende, des fées auraient été chassées de la forêt de Brocéliande, en Bretagne intérieure. Loin de leur sanctuaire et prises de douleur, elles se mirent à pleurer. Leurs larmes, si nombreuses, en se déversant sur la terre donnèrent naissance au golfe du Morbihan. Elles y jetèrent leurs couronnes de fleurs, qui donnèrent le jour aux 365 îles, îlots et rochers du golfe. En revanche, ce ne sont pas les fées qui ont dressé un nombre incalculable de menhirs. Cette oeuvre inestimable a été la volonté des hommes d'Armorique, il y a plus de 6 000 ans. Le golfe du Morbihan est une zone exceptionnelle par le nombre, l'importance et la variété des mégalithes. Le menhir représente la pierre dressée. Les plus célèbres se trouvent à proximité du golfe, dans la région de Carnac. Cependant, profitez de votre séjour pour vous rendre sur la presqu'île de Locmariaquer auprès du Grand Menhir Brisé, aux dimensions impressionnantes. Aujourd'hui à terre et brisé en quatre morceaux, c'est le menhir le plus énorme que l'homme ait jamais érigé vers le ciel. Au milieu de cette petite mer intérieure, 49 menhirs de l'îlot Er Lannic forment un double cromlech, deux arcs de cercle de pierres, pour moitié submergés à marée haute. L'île en face, Gavrinis, possède l'un des plus beaux monuments mégalithiques au monde et l'un des mieux conservés de cette période de la préhistoire.

 

Infos futées

 

Quand ? Le printemps, l'été et l'été indien sont les meilleures saisons. N'hésitez pas à vous lever aux aurores... Un lever de soleil sur le golfe sera à jamais gravé dans vos mémoires.

 

S'y rendre. Il vous faudra arriver à la gare de Vannes.

 

SNCF

Plus d'informations sur le site

 

Utile. Pour trouver toutes les informations.

 

OFFICE DE TOURISME DU MORBIHAN

Plus d'informations sur le site