AJANTA CAVES (GROTTES D'AJANTA)

Site archéologique
Grottes d'Ajanta
Ajanta
Inde

Voir sur la carte

L'avis du Petit Futé sur AJANTA CAVES (GROTTES D'AJANTA)

Plaque millesim 2018

Creusées à même la roche, les 30 grottes bouddhistes d'Ajanta surplombent un méandre de la rivière Waghore. Plus anciennes encore que ses voisines d'Ellora, datées du IIe siècle av. J.-C au VIe siècle de notre ère, ces grottes constituent un témoignage unique, fragile et précieux de la ferveur religieuse en Inde dans les temps anciens. Elles sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. La réputation d'Ajanta tient à l'incroyable état de préservation de ses fresques, réalisées selon la technique de " tempera ", une émulsion obtenue par le mélange de pigments naturels et d'un liant. Ici, il semblerait que des gommes végétales aient été associées à des colles d'origine animale.

Les grottes sont numérotées de 1 à 30, par ordre de progression. Certaines sont fermées au public ou inaccessibles (nos 3, 5, 8, 22 et 30). Quatre grottes sont des sanctuaires (nos 9, 10, 26 et 29), ou chaitya, contenant un stupa. Les autres sont des habitations monastiques ou vihara. Tenus de voyager, les moines bouddhistes résidaient de façon permanente pendant la mousson. Il semblerait que ce soit pendant ces longs mois de pluie qu'ils s'occupaient de décorer les grottes.

Le meilleur moment pour visiter le site est le matin, tôt, alors que tout est calme. À partir de 11h, les groupes commencent à affluer et les visites peuvent être limitées à 15 minutes par grotte lorsqu'il y a trop de monde. Afin de préserver cet héritage inestimable, un éclairage spécial a été installé, permettant de ne pas altérer les pigments. Pour admirer certaines des fresques en détail, une lampe de poche peut s'avérer utile. Les flashs sont interdits et il vous faudra un très long temps d'exposition si vous voulez prendre des photos.

Grotte n° 1 : cette première grotte est aussi la plus récente. Les archéologues pensent qu'elle n'a jamais été inaugurée, car ils n'ont pas retrouvé de traces de suie au pied de la statue de Bouddha. Les dévots avaient pour habitude d'allumer des lampes à huile qui laissaient des traces indélébiles sur les peintures et là où elles étaient déposées. La façade magnifiquement ornementée est la plus belle d'Ajanta. Elle était autrefois précédée d'un portique à colonnes, lui aussi sculpté, mais qui s'est effondré. En voulant dégager l'accès à la grotte, les ouvriers ont jeté les blocs de pierre en contrebas dans la rivière. Les scènes de la façade décrivent la vie de Bouddha quand d'autres éléments sont purement décoratifs. La grotte était un vihara, et les cellules se trouvaient sur les côtés de l'entrée. Le hall principal mesure 12 mètres de long. Il est soutenu par 12 piliers qui supportent le plafond magnifiquement peint. Les murs de 6 mètres de haut sont ornés de fresques partiellement visibles qui dépeignent des scènes du Jataka, un conte qui relate les vies du Bouddha Gautama sous forme humaine et animale. Le mur du fond est percé d'un sanctuaire où est placée une grande statue de Bouddha. Ne manquez pas de part et d'autre de la porte les portraits géants des bodhisattvas Padmapani et Vajrapani qui veillent l'idole. Il s'agit des peintures les plus célèbres d'Ajanta.

Grotte n° 2 : le travail d'excavation de cette grotte débuta en 460 pour s'achever en 477. D'aspect identique à la grotte n° 1, les détails révèlent qu'elles ne sont pas de la même période. Les piliers sont plus massifs et les sculptures du porche d'entrée sont très différentes en réalisation. À l'exception du sol, cette grotte était entièrement peinte. Si elle n'est pas intacte, les fresques sont en meilleur état de conservation que dans la première grotte. On y notera la présence de nombreuses figures féminines, des extraits du Jataka ou une fresque montrant des enfants à l'étude, ceux du premier rang étant concentrés quand ceux derrière paraissent plus dissipés. La sculpture majeure est celle de la déesse Hariti. Née démon, elle était connue pour transmettre la varicelle et manger les enfants. Bouddha la convertit et en fit la gardienne de la fertilité et la protectrice des nourrissons.

Grotte n° 4 : il s'agit du plus grand des monastères d'Ajanta, malheureusement inachevé. La date de son excavation est incertaine, mais le Département d'archéologie la fixe au VIe siècle. Elle consiste en une véranda, une chambre hypostyle, un sanctuaire précédé d'une antichambre. Une image imposante de Bouddha prêchant se trouve à l'intérieur du sanctuaire, où il est entouré de bodhisattvas et de nymphes. La fresque sur le mur intérieur de la véranda représente la Litanie d'Avalokitesvara. Ce bodhisattva représente la compassion.

Grottes nos 9 & 10 : ces deux grottes sont des chaitya, ou halls de prière et de méditation. La grotte n° 10 daterait du Ier siècle av. J.-C. et la grotte n° 9 du Ier siècle. De forme semi-circulaire, le chaitya présente un plafond nervuré soutenu par des colonnes proches des murs. Au fond de la grotte, un stupa qui représente l'esprit de Bouddha. Les murs de la grotte n° 10 étaient entièrement peints et on peut encore en voir quelques fragments. Par la suite, des statuettes de Bouddha offertes par des dévots furent placées sur les murs. On en aurait compté 300, mais nombre d'entre elles ont aujourd'hui disparu.

Grotte n° 17 : Deux éléphants majestueux vous accueillent à l'entrée. Il semblerait que cette grotte ait été financée par le premier ministre hindou Varahadev et le roi local Upendragupta, comme en témoignent des inscriptions. C'est dans cette grotte que les peintures sont les mieux préservées. On y retrouve bien sûr de nombreuses représentations de Bouddha, mais aussi des fresques racontant l'histoire de Gupta et Udayin, celle de Nalagiri ou encore des extraits du Jataka. Figurent aussi des scènes de la vie courante comme ces musiciens jouant de leur instrument, l'expédition du prince Simhala au Sri Lanka, une princesse se maquillant ou un couple d'amoureux buvant du vin. Parmi les sculptures, vous noterez la présence de divinités du panthéon hindou.

Grotte n° 26 : Ce qui attire l'attention dans cette grotte est la superbe sculpture du Bouddha couché, à gauche de l'entrée. Les murs sont ornés de sculptures fines représentant des légendes bouddhistes. On peut encore voir des restes de peintures sur certaines parties de la grotte, notamment sur les piliers. Au centre trône un imposant stupa taillé dans la roche.

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Informations et horaires sur AJANTA CAVES (GROTTES D'AJANTA)

Ouvert de 9h à 17h30, fermé le lundi. Entrée : 600 Rs. Navette du parking aux grottes : 16 Rs par voyage.

Avis des membres sur AJANTA CAVES (GROTTES D'AJANTA)

Note générale : 5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
2 avis d'internautes
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en novembre 2017
Endroit improbable. On a du mal a en croire ses yeux ... Cette roche qui traverse le temps est a coupé le souffle. Voyageur, allez le visiter.
Avis déposé le 28/08/2018
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mars 2016
Des peintures magnifiques dans un site bien entretenu . Si vous n'avez pas de guide accompagnant N’hésitez pas à solliciter les surveillants dans chaque caves pour découvrir les trésors cachés moyennant quelques dizaines de roupies .Visite à faire le matin .
Avis déposé le 01/10/2016
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Inde du Sud

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !