PLAGE

Plaque millesim 2018

Avec son sable noir d'origine volcanique, la plage de Monterrico n'est pas tout à fait comme on imagine une plage du Pacifique perdue au bout du monde. Il n'y a pas ici de tortueux palmiers ou cocotiers (ils ont été emportés il y longtemps par une tempête) bordant le cordon sableux, et pas non plus d'eau turquoise dans laquelle nagent des poissons multicolores à l'abri des coraux.

Le sable est noir, les vagues violentes et le dénivelé brutal puisque, au bout de 5 à 6 m, les baigneurs n'ont plus pied. Lorsque le vent se lève, les vagues deviennent de véritables déferlantes qui viennent s'écraser sur le rivage (elles cassent trop près du bord malheureusement pour les surfeurs).

A la violence des vagues il faut ajouter le courant auquel il est difficile de résister et qui vous entraîne vers le large. Malgré les recommandations pressantes des différents hôtels à leurs clients, en plus des panneaux prévenant du danger, on doit sortir un imprudent des eaux presque chaque week-end, quand il n'est pas trop tard. Les directions des hôtels se sont associées pour payer un surveillant de plage afin de garantir, le samedi et le dimanche, une sécurité aux baigneurs particulièrement nombreux ces jours-là.

PLAGE
Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

En savoir plus sur Guatemala

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !