PHILADELPHIA MUSEUM OF ART

Musées

L'avis du Petit Futé sur PHILADELPHIA MUSEUM OF ART

Plaque millesim 2018

Ouvert en 1876, le Philadelphia Museum of Art est le troisième plus grand musée des États-Unis. Visitez en priorité la galerie d'art européen de 1850-1900, ainsi que la section d'art asiatique.

Au rez-de-chaussée, commencez par la galerie consacrée à l'art européen de 1850 à 1900. Salle 153, Edgar Degas est à l'honneur avec sa sculpture La Petite Danseuse. À côté, salle 162, une mise en scène intéressante mettant en parallèle le travail de portraitiste de Renoir et de Mary Cassatt (artiste de Pittsburgh, amie de Degas). Dans le prolongement, salle 159, ne ratez pas l'intrigante peinture Nocturne de James Abbot McNeill Whistler. Passez ensuite dans la salle octogonale 161, contournez la petite fontaine et laissez-vous séduire par Les tournesols de Vincent Van Gogh et les ponts et nénuphars de Claude Monet, notamment Le Pont Japonais à Giverny. Au fond à droite, salle 165, Henri de Toulouse-Lautrec enflamme les murs de ses scènes du Moulin Rouge. Plus loin, Paul Cézanne, dont le musée possède 20 toiles, nous offre une splendide vue sur la baie de Marseille. Salle 164, le peintre continue de nous éblouir avec ses Grands baigneurs, dont on a croisé l'ébauche miniature salle 157.

Tournez à droite, vers la galerie d'art moderne et contemporain, pour découvrir les oeuvres de Fernand Léger, Georges Braque, Pablo Picasso (salle 167), Vassily Kandinsky, Paul Klee (salle 168), Man Ray, Miro ou Marx Ernst (salle 169). Admirez également la naissance de la lumière si chère à Mark Rothko en salle 177. Au fond de la galerie, salle 188, se nichent les sculptures de Constantin Brancusi, Mademoiselle Rogany et La Négresse blanche ingénieusement associées à Mondrian. À deux pas, salle 182, se trouve La Mariée mise à nu de Marcel Duchamp. La salle 181 suit les sources d'inspiration de Duchamp caractéristiques de son refus de se conformer à un courant artistique unique, de l'impressionnisme au cubisme en passant par le fauvisme.

De l'autre côté des escaliers, se trouve l'aile dédiée à l'art américain, après la galerie consacrée aux expositions temporaires. Ne pas rater le tableau de Thomas Eakins (1889). Philadelphie est réputée pour ses écoles de médecine et ce tableau, réalisé à la demande d'étudiants, met en scène une opération à coeur ouvert. Cette aile vaut pour sa dimension informative (Rural Pennsylvania Collection, salle 115).

Au 1er étage, à droite des escaliers s'étend la galerie d'art européen de 1500 à 1850. Salle 255, d'imposantes portes de bois sculptées marquent l'entrée dans la section dédiée à l'art religieux. Au coeur de cette zone, une enclave de la salle 285 à 289 présente uniquement du mobilier datant de la Révolution américaine, où l'on apprend pourquoi Philadelphie est surnommée " the revolutionary city ". Salle 265, ne ratez pas the Drawing Room from a Town House, reconstitution d'une pièce new-yorkaise datant de 1923. Salle 282, la vision de Murillo de La Rencontre du Christ et de Marie (Christ Meets the Virgin Mary on the Way to Calvary) émeut par sa vision intime de cet événement qui a souvent été décrit comme une scène de foule.

De l'autre côté des escaliers, en salle 204, vous pourrez voir une saisissante reconstitution d'un cloître français (du Languedoc-Roussillon), ainsi que de nombreux objets témoignant de l'art roman. Un peu plus loin, salle 206, Rogier van der Weyden crée la surprise avec sa peinture divisée en deux parties de Marie défaillant à la vue du Christ crucifié et soutenue par saint Jean (The Crucifixion, with the Mourning Virgin and Saint John the Evangelist).

À partir de la salle 220, on pénètre dans ce qui est peut-être la partie la plus séduisante du musée : la galerie d'art asiatique. Immensément riche, cette section est un voyage hors du temps et demande un certain temps de visite dont voici quelques repères, non exhaustifs. En salle 223, la cour d'Ispahan, en Perse, est reconstituée, des mosaïques aux arcades, en passant par les tapis. Salle 224, l'émerveillement se poursuit par un impressionnant temple pakistanais, alors que salle 229 on fait la rencontre d'une magnifique représentation de Bouddha. Salle 226, on traverse le hall du palace de Duke Zhao en Chine, avant de déboucher sur la Japanese Teahouse, reconstitution d'une maison japonaise de 1917 par l'architecte Ogi Rodo, en salle 244. Une pure beauté. Entre les galets, parmi les bambous, découvrez des aquarelles d'une grande finesse.

La salle d'armes présente divers pistolets et armures de chevaliers qui devraient captiver les enfants et ceux qui le sont restés.

Perelman Building accueille des expositions temporaires.

Au sous-sol, on peut déjeuner dans une cafétéria avec buffet, salades et sandwichs.

Un projet de rénovation et d'agrandissement du musée a été rendu par Frank Gehry en juillet 2014. Selon les plans de l'architecte, l'espace sera totalement repensé et même agrandi, puisqu'il a prévu de rajouter 15 700 m2 grâce à des galeries souterraines. L'extension comprend aussi un auditorium de près de 300 places et un centre réservé à l'apprentissage. Les travaux, qui n'affecteront pas les visiteurs, devraient prendre fin à l'horizon 2020.

À l'extérieur, les 82 marches qui mènent au musée figurent dans une des scènes les plus célèbres du film Rocky (1976), où Sylvester Stallone les gravit à toute vitesse ! Ils ont nombreux à rejouer la scène à l'identique avant d'aller se prendre en photo, les bras en l'air, à côté de la statue du boxeur en bas des marches (à droite face au musée).

À droite face au musée (au niveau du parking, à Kelly Drive et 25th Street), se dresse également une statue de Jeanne d'Arc, d'Emmanuel Fremier.

Manifestations. Des musiciens viennent se produire dans le hall du musée (Great Stairs Hall) tous les vendredis soir, de 17h45 à 20h15 environ. Les gens s'assoient sur les marches, sirotent un verre et se mettent parfois à danser...

Informations et horaires sur PHILADELPHIA MUSEUM OF ART

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h. Tous les vendredis soirs de 17h45 à 20h45 ont lieu les " Friday Nights ", qui accueillent des concerts de musiques du monde ou de jazz, ainsi qu'un grand buffet organisé par le célèbre restaurateur Stephen Starr. Fermé le lundi. Entrée (le billet est valable 2 jours et permet d'entrer au musée Rodin) : 20 US$ (adultes), 18 US$ (seniors) et 14 US$ (étudiants et jeunes) ; gratuit pour les moins de 13 ans. Audio guides : 5 US$. Entrée gratuite (mais donation bienvenue) tous les mercredis de 17h à 20h45.

Avis des membres sur PHILADELPHIA MUSEUM OF ART

Note générale : 5 / 5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
1 avis d'internautes
Avis déposé le 26/06/2015 à 11:21
Note globale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Une visite très intéressante, il y en a pour tous les goûts: des tableaux impressionnistes aux sculptures contemporaines.

Je gagne 100 foxies

Carte pour PHILADELPHIA MUSEUM OF ART

Sélection Visites - Points d'intérêt Philadelphie

Participez
à la communauté

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !