Ces deux villes de potiers japonais ont débuté leur commerce dès le XVIIe siècle. C'est en revenant de Corée, après l'échec de leur expédition, que les soldats japonais ramenèrent avec eux des potiers coréens. Ceux-ci gardèrent jalousement leurs secrets et développèrent une fructueuse industrie, dont les plus beaux fleurons sont Imari et Arita.

Les poteries d'Imari eurent un grand succès en France, à la fin du XIXe siècle. A présent, la plupart des poteries proviennent d'Okawachiyama et d'Arita. A Okawachiyama, une bonne vingtaine de fours servent encore à cette production. Le kaolin fut découvert dans la région d'Arita en 1615 par Sampei Ri, potier coréen.

Si la visite d'Imari se fait très rapidement (le plus intéressant étant Okawachiyama, village de potiers situé à six kilomètres), le plus souvent entre Arita et Karatsu, nous recommandons vivement de séjourner à Arita, ville très agréable qui regorge de petits trésors et constitue l'une des étapes les plus attrayantes de Kyushu. Les vieilles maisons construites à la fin du XIXe siècle, d'inspiration occidentale, sont de véritables joyaux, et cohabitent avec les anciens ateliers où les potiers font encore leur travail.

À voir / À faire à IMARI - ARITA

Adresses Futées d'IMARI - ARITA

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à IMARI - ARITA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos d'IMARI - ARITA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2021-03-24
336 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.