Ville paisible de 50 000 habitants, Hagi est bâtie au fond d'une baie où vient se jeter la rivière Abugawa. Pour les amateurs du Japon éternel, les nostalgiques de la période Edo, Hagi est la ville rêvée. Ce port de pêche, lové dans une baie magnifique, possède un vieux quartier de samouraïs et une poterie, dont l'industrie est reconnue dans tout le Japon. De plus, Hagi a joué un rôle décisif dans l'installation de la restauration Meiji. En 1600, les familles Mōri, Ukita et Shimazu, prirent le parti de Toyotomi à la bataille de Sekigahara qui opposait les partisans de Toyotomi à ceux de Tokugawa. Terumoto Mōri dut se faire moine pour échapper à la mort, et son fils céda le château d'Hiroshima à Masanori Fukushima avant de s'installer à Hagi. Dépossédés de leurs terres, ils se contentèrent des petites provinces de Nagato et Suō.

Plus tard, leur départ vers Yamaguchi allait replonger Hagi dans la torpeur et la solitude des provinces éloignées, mais la famille des Mōri prit enfin sa revanche, deux siècles plus tard, en 1868. En effet, farouches défenseurs de l'empereur Meiji, ils précipitèrent la chute des Tokugawa en participant financièrement et politiquement à la campagne de Meiji pour reprendre le pouvoir. Motonori Mōri céda ses domaines et ses revenus à l'empereur. Une autre figure charismatique de Hagi fut Mōshi Nijūikkai, plus communément appelé Shōin Yoshida, car il fut adopté par la famille Yoshida. Ce samouraï devint le chef de l'école de Yamaga et un stratège militaire. Il fut nommé au Meirinkan, gouvernement de Chōshū. A Edo, il prit en 1851 le parti de l'empereur, et tenta de s'embarquer avec un de ses amis à bord d'un des bateaux du commandant Perry à Yokohama (1854). Il fut découvert et exécuté à l'âge de 29 ans en 1859. Par ailleurs, le samouraï Issei Maebara, ministre de la Guerre en 1870, organisa une rébellion à Hagi en 1876 pour réagir contre la politique gouvernementale, qui avait aboli les privilèges des samouraïs. Il fut, lui aussi, exécuté. Il convient de noter que c'est à Hagi que naquit le plus grand dramaturge japonais : Monzaemon Chikamatsu (1653-1724) ainsi que le premier Premier ministre moderne du Japon, Hirobumi Itō.

À voir / À faire à HAGI

Adresses Futées d'HAGI

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à HAGI

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Ecotourisme
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Assurance Voyage

Photos d'HAGI

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2017-04-19
288 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 personnes en Catalogne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes à Castello d'Empuries en Catalogne avec l'Office de Tourisme de Castello d'Empuries.