Quibdó, fondée en 1690 par Manuel Cañizares, est la capitale du département du Chocó. Elle s'étend sur les rives du fleuve Atrato au coeur de l'une des forêts les plus inhospitalières de Colombie. C'est un important port fluvial, habité par des descendants d'esclaves noirs et d'indigènes Embera. Il n'y a pas grand-chose à y faire et l'architecture y est déliquescente. La température moyenne est de 29 °C.

A moins que vous ne soyez particulièrement résistant et aventureux (voire inconscient), vous atteindrez Quibdó par avion, et non par le fleuve ou par les terres. Une fois sur place, cependant, le fleuve reste l'unique moyen de se déplacer dans le département et de gagner les sites touristiques.

L'artisanat des Indigènes à Quibdó est remarquable. L'art principal de la région est l'orfèvrerie. On déniche aussi des paniers, des chapeaux et des tapis, ainsi que des barques faites avec des palmes (des damagua ou des cabecinergo). Le folklore des régions Pacifique, curieux mélange de romancero espagnol et de rythmes africains, est particulièrement riche.

Quibdó est souvent une escale lors des vols à destination de Nuqui ou de Bahía Solano. Les temps d'attente pouvant être longs, il est donc envisageable de visiter la ville.

À voir / À faire à QUIBDÓ

Photos de QUIBDÓ

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

COLOMBIE

Guide COLOMBIE

COLOMBIE 2018/2019

16.95 €
2017-11-29
456 pages
Ailleurs sur le web
Avis