TOKYO - KYOTO - guide touristique du Petit Futé

Bienvenue à Tōkyō !

Votre billet d'avion en poche, vous voici prêt à partir à Tōkyō, la capitale des capitales, la ville monde par excellence. Ici, le bruit et l'activité sont partout ou presque. Les magasins passent en boucle la mélodie pernicieuse de leurs annonces publicitaires, pendant que le brouhaha général des grands quartiers de Shibuya ou Shinjuku redouble en canon. Et toujours, à quelques pas de cette jungle urbaine, la quiétude des temples cachés qui délivre une sérénité vitale.

Tōkyō est une ville de contraste, entre la suave couleur des jardins de la ville et les néons qui dansent dans les pupilles des salarymen en quête d'un bar après le boulot ; entre le bruit assourdissant de machines à sous (les fameux Pachinko) et les mélodieux chants des oiseaux entendus dans les nombreux parcs du centre-ville. A mille lieues des clichés, laissez-vous transporter par cette visite de lieux immémoriaux où civilisation ancestrale se mêle à la folie du cosplay, où les cérémonies du thé menées de main de maître par des geishas en costume traditionnel répondent aux beat assourdissants des clubs de Roppongi...

A l'opposé Kyōto semble respirer un autre air, celui d'un Japon impérial longtemps célèbré où les temples rivalisent en sérénité, où les rues du petit quartier préservé de Gion rythment au son des instruments traditionnels et où la cuisine est élevée au rang d'art.

Tōkyō et sa cousine impériale Kyōto sont donc des lieux de découvertes, des lieux de recueillement, des lieux de débauches, des lieux d'extase tant culinaire qu'olfactive ; car ces deux villes ne surprennent pas, elles époustouflent, les petits comme les grands, les athées comme les croyants, les amoureux des arts premiers comme les fan de mangas.

Bienvenue à Tōkyō et à Kyōto, villes des merveilles !

Antoine Richard

Idées de séjour TOKYO - KYOTO

Il n'y a pas d'ordre à respecter dans la visite des différents quartiers de Tōkyō. L'essentiel est de saisir l'éblouissant mélange de tradition et de modernité, de découvrir la gastronomie nippone, de plonger au coeur du mode de vie si particulier des Tokyoïtes.

Séjours courtsHaut de page
Un week-end dans le Tōkyō moderneHaut de page

Jour 1 : Tōkyō - Shinjuku. Arrivée à Tōkyō en fin de journée. Transfert vers le quartier de Shinjuku pour profiter de la nuit japonaise.

Jour 2 : Shibuya - Harajuku - Roppongi. Petite balade le matin au sanctuaire de Meiji-Jingū avant de gagner le quartier bouillant d'Harajuku avec ses milliers de boutiques. Début de soirée dans le quartier de Shibuya : apéritif, dîner et premières boîtes de nuit. Direction Roppongi et sa zone des boîtes de nuit, pour tous ceux qui n'ont pas envie de se coucher.

Jour 3 : Akihabara - Ginza. Visite du quartier d'Akihabara, avec sa ville électrique (boutiques de robots, vente de composants électroniques par millions, objets high-tech...) et de son univers parallèle, celui des mangas et de la culture " cosplay " (salles de jeux, boutiques de costumes, " maid cafés "...). Fin d'après-midi pour aller croquer un bout dans le quartier de Ginza. Départ de Tōkyō.

Un week-end dans le Tōkyō traditionnelHaut de page

Jour 1 : Tōkyō - Yanaka. Arrivée à Tōkyō en fin de journée. Transfert vers le quartier de Yanaka, pour découvrir l'univers de ses auberges, les ryokan. Bonne nuit dans une chambre à tatami.

Jour 2 : Asakusa. Zone de la ville basse, Asakusa est l'endroit idéal pour partir à la découverte de l'artisanat japonais. Visite culturelle également avec le temple Sensō-ji. Shopping dans les ruelles prévues à cet effet.

Jour 3 : Ueno - Yanaka. Réveil en douceur à Yanaka, avec une balade dans ses rues qui rappellent un passé pas si lointain, celui de l'ère Meiji. Puis direction Ueno pour une visite du Musée national, le plus impressionnant du Japon. Départ de Tōkyō en fin de journée.

Séjour longHaut de page
Tōkyō, Kyōto et Nara en une dizaine de joursHaut de page

Jour 1 : Tōkyō. Arrivée. Journée plutôt calme à déambuler autour du palais impérial. Une petite partie du palais est ouverte au public, la visite ne prend pas beaucoup de temps : c'est idéal pour une première journée. Sur le chemin du retour, passer par Shinbashi et dîner dans l'un des nombreux izakaya, ces brasseries populaires où se retrouvent les employés le soir pour manger et boire après le travail.

Jour 2 : Tōkyō. Visite d'Asakusa et des arcades couvertes qui regorgent de petites échoppes. Petit tour en bateau-bus sur la rivière Sumida. Retour par Ginza, ses théâtres et ses bars.

Jour 3 : sortie au mont Takao. A 1 heure 20 en train de Tōkyō, le mont abrite plusieurs temples bouddhiques et sanctuaires shintō. Une étape verte au milieu de la jungle urbaine. Retour à Tōkyō, dîner, karaoké et boîte de nuit à Shinjuku.

Jour 4 : Kyōto. Arrivée à Kyōto. Visite du château de Nijō, du Pavillon d'or et celui d'argent, du palais impérial et du Sanjūsangendō. Compter une bonne journée. Le soir, dîner dans le superbe quartier traditionnel de Gion.

Jour 5 : Nara. Départ le matin tôt de Kyoto pour Nara. Visite de la vieille ville et du Todai-Ji dans l'après-midi. Diner le soir dans l'un des restaurants du centre-ville.

Jour 6 : Nara. Visite du musée national de Nara puis dans la foulée (après un bon café chaud et une friandise typiquemet japonaise prise sur le pouce) déambulation et recueillement au Temple Kofuku-Ji. Retour sur Kyōto par le train de 17h.

Jour 7 : Kyōto. Visite le matin du temple Kiyomizu-dera, balade dans les rues commerçantes typiques de Kyōto. Visite de Fushimi-inari et de ses innombrables torii (portails shintō). Retour à Tōkyō en soirée.

Jour 8 : Tōkyō. Journée tranquille dans Shibuya, Shinjuku ou encore Akihabara, quartier de l'électronique et des cosplay (costume play) afin de faire un peu de shopping. Prévoir un spectacle de kabuki à Ginza, en soirée.

Jour 9 : Tôt le matin visite du marché au poissons de Tsukiji puis, dans le prolongement, visite du quartier d'Odaiba pour une dernière virée dans le Tokyo du XXe siècle. Dernières emplettes sur le retour à Ueno dans le dédale des rues couvertes.

Jour 10 : départ.

Séjour thématiqueHaut de page
Séjour au pays des mangasHaut de page

Bien sûr, se rendre au Japon c'est aussi s'initier, découvrir ou approfondir sa connaissance du manga.

Jour 1 : On commencera par se rendre à Tōkyō dans le quartier d'Harajuku où la culture cosplay bat son plein les week-ends. Le cosplay est une subculture japonaise qui voit certains individus se créer leur propre personnage à l'aide de costumes le plus souvent inspirés de l'univers foisonnant des mangas. Pour découvrir les personnages les plus célèbres qui agitent la culture populaire japonaise c'est donc un premier stop.

Jour 2 : Ensuite, on pourra se rendre au Musée Ghibli pour découvrir l'univers et les chefs-d'oeuvre du maître du manga animé : Hayao Miazaki, créateur des attachants personnages de Totoro ou de la belle princesse Mononoke.

Jour 3 : A Tōkyō toujours, on se rendra sur la nouvelle presqu'île d'Odaiba là où l'imaginaire se mèle à la réalité, entre robots géants dans les rues et couleurs flashy sur les buildings futuristes qui semblent tout droit sortis de l'imagination fertile des plus grands des mangaka.

Jour 4 : Pour finir à Tōkyō, on se rendra à Akihabara dans le quartier de l'électronique, de la musique et des mangas. Ici, vous trouverez tout sur vos personnages favoris : des vidéos, des mangas bien sûr, des figurines de plus ou moins grandes tailles et même des déguisements. Le temple du manga donc.

Jour 5 : Après un trajet en shinkansen, digne représentant ferroviaire de la technologie japonaise, vous voici à Kyōto, ville mondialement connue pour ses temples tous plus beaux les uns que les autres ; mais surtout pour son musée international du manga. Ce dernier vous permettra de découvrir l'histoire et les personnages les plus marquants de cet art à part entière.

Les merveilles architecturales japonaises classées au patrimoine mondial de l'humanitéHaut de page

Le Japon regorge de monuments de toute beauté qui sont reconnus comme tels et classés au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO. En 2015, il y avait pas moins de 19 sites inscrits sur tout le pays. Et ceci sans tenir compte de la cuisine japonaise récemment classée dans son ensemble comme patrimoine immateriel. Kyōto est bien entendu la porte d'entrée de ce Japon aux sites classés. La vieille ville est ainsi classée dans son ensemble depuis 1994. Il en est de même pour la vieille ville de Nara classée elle depuis 1998. Enfin, c'est aussi le cas de la ville de Nikko, des sanctuaires et des temples le sont également depuis 1999.

Voir plus d'idées de séjours

TOKYO - KYOTO, les adresses futées

Galerie photo TOKYO - KYOTO

Actualité et reportage - TŌKYO

Les 10 plus beaux aéroports du monde

L'aéroport est un passage incontournable pour tous les voyageurs : on y patiente souvent de longues heures, valises à la main, avant d'embarquer pour une nouvelle aventure...  Pourtant, plus que des lieux de transit, certains terminaux sont de véritables perles à découvrir de toute urgence ! Modernes, chics ou traditionnels, Petit Futé vous propose...

Top 10 des musées insolites

Si il y a bien une sortie culturelle à ne pas louper pendant les vacances, c'est celle au musée. Mais comment rendre ce moment parfois ringard et pas très motivant en un temps fort de votre voyage farniente ? Le Petit Futé vous livre 10 musées insolites dans le monde qui vous promettent rires, aventures et découvertes.

Les dix plus belles invitations au voyage du cinéma.

Découvrir le Cambodge, la Thaïlande ou la Tunisie depuis son canapé est à portée de tous ! Certains films sont, en effet, de véritables aventures et vous transporte dans des contrées lointaines et inconnues. Si l'envie de boucler vos valises se fait sentir, n'hésitez donc pas à (re)visionner ces classiques pour patienter !  Après les cérémonies...

Les villes remarquables : Japon

MONT FUJI - FUJI-SAN
HIROSHIMA
KYŌTO
Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses TŌKYO

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté