Elle fut la capitale du plus renommé des royaumes sud-arabiques : le royaume de Saba. La reine de Saba et son royaume sont à l'origine d'un mythe universel, pour avoir été cités dans le Coran, l'Ancien et le Nouveau Testament.

Dans le Coran (sourate XXXIV), Saba est d'abord décrite comme une ville florissante, vivant de la générosité d'Allah qui lui avait donné deux jardins paradisiaques, irrigués par le barrage de Marib. Les orgueilleux Sabéens se montrèrent ingrats envers Allah qui, constatant leur corruption, les punit par la rupture du barrage : " Nous déchaînâmes contre eux les eaux entassées d'un torrent. Leurs jardins submergés et détruits ne produiront plus que des fruits amers, des tamarins et quelques jujubiers. " La visite de la reine de Saba à Salomon est évoquée par la Bible, dans le premier Livre des Rois. Dans le Coran (sourate XXVII) la huppe, l'oiseau de Salomon, découvre l'opulent royaume de Saba. Sur l'ordre de Salomon, l'oiseau invite la reine de Saba à Jérusalem. Elle s'y rend pour éprouver Salomon. Au travers des épreuves, la puissance et la sagesse de celui-ci lui apparaît : la reine de Saba se soumet au Dieu unique et rejette le culte des astres.

Dans le Nouveau Testament, l'Evangile de saint Matthieu (chapitre XII, 42) rapporte ces paroles de Jésus-Christ : " Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération, et elle la condamnera ; en effet, elle est venue de l'extrémité du monde pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. "

La fondation de Saba n'est pas précisément connue, mais on situe la visite de la reine de Saba à Salomon autour de 950 av. J.-C. Un texte assyrien fait apparaître le nom de Saba au VIIIe siècle av. J.-C. Ce puissant royaume guerrier se maintint pendant presque un millénaire, absorbant des royaumes comme celui d'Aussan et luttant avec le royaume de Qataban. Puis il déclina au Ier siècle de notre ère, avant de céder définitivement la place à la confédération d'Himyar au IIIe siècle. En - 26/- 25, le général romain Aellius Gallus fit subir à Marib un long siège mais ne put la conquérir. Il repartit en Egypte avec les restes de son armée décimée par la faim et la maladie.

Adresses Futées de MARIB

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à MARIB

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de MARIB

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

15.95 €
2018-05-02
216 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .